L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Trois mois après sa belle émotion de Riyad, lors du Comité du Patrimoine mondial, le Maire s’est vu remettre ce mercredi le précieux document qui atteste de la reconnaissance du temple romain. Cette fois, c’est officiel.

L’émotion, celle manifestée par le Maire le 18 septembre dernier à Riyad, lorsque le coup de marteau a entériné l’entrée de la Maison Carrée sur la liste du Patrimoine mondial, est bien sûr un peu retombée. Mais ce mercredi soir, Jean-Paul Fournier ne masquait pas son bonheur intact au moment de recevoir enfin, en l’Hôtel de Ville, le certificat officiel d’inscription. « Ce moment reste pour moi l’un des événements les plus émouvants de ces 20 dernières années« , confiait-il en se remémorant le déplacement en Arabie Saoudite à la tête de la délégation nîmoise et la grande soirée de fête avec ses administrés.

C’est l’ambassadeur Philippe Franc, représentant permanent de la France auprès de l’Unesco, qui a remis le précieux document au Maire, en présence de Mary Bourgade, Adjointe déléguée au Patrimoine mondial, aux monuments antiques, et à la coopération internationale décentralisée, de Michel Roussel, Directeur régional des affaires culturelles, du secrétaire général de la préfecture du Gard Frédéric Loiseau et de nombreux acteurs locaux impliqués dans le dossier.

« L’inscription sur la liste consacre la valeur universelle exceptionnelle d’un bien culturel ou naturel afin qu’il soit protégé au bénéfice de l’humanité », précise le certificat, signé de la main d’Audrey Azoulay, l’actuelle directrice générale française de l’Unesco.

« A la fois un honneur et une lourde responsabilité »

« C’est à la fois un honneur et une lourde responsabilité », a répété le Maire. « Cela récompense tout le travail réalisé par l’équipe municipale depuis plus de 20 ans pour la protection de notre patrimoine et le développement de la cité, avait-il déjà réagi juste après . Mais cette reconnaissance n’est pas une fin en soi, elle nous oblige à poursuivre nos efforts, en continuant à embellir notre ville et à restaurer nos monuments, mais aussi en offrant de nouveaux outils touristiques, gages de notre croissance économique à venir. »

Depuis plusieurs mois et durant ceux à venir, l’office de tourisme mène d’ailleurs des opérations de promotion et d’accueil, notamment auprès des opérateurs des destinations lointaines, pour faire savoir au plus grand nombre que Nîmes et son temple romain, parmi les mieux conservés du monde, figurent désormais sur la plus prestigieuse des listes patrimoniales.

EN SAVOIR PLUS
Notre vidéo : la Maison Carrée vue du ciel.

Share This