L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Ce mercredi 8 novembre, l’association Croco Vélo propose sa « fête des lucioles », un tour de ville pour sensibiliser les cyclistes à  l’importance de rouler bien éclairés.

Au moment du passage à l’heure d’hiver, la nuit tombe plus tôt et les déplacements quotidiens à vélo se font alors dans l’obscurité. Bien voir et être vu est donc un enjeu majeur de sécurité pour tous les usagers de la route. Pour sensibiliser les cyclistes à ce sujet, l’association nîmoise Croco Vélo propose ce mercredi 8 novembre aux nîmois de participer au traditionnel tour du centre-ville cycliste « en lumières » à la tombée de la nuit. Un rendez-vous baptisé la « fête des lucioles » et qui rentre dans le cadre dans le cadre de la campagne nationale « cyclistes brillez« .

Rendez-vous à 17h30 devant le Palais de Justice

« Avec nos vélo illuminés et nos gilets fluos, on va à la rencontre d’autres cyclistes non-éclairés. On peut alors leur proposer des gilets réfléchissants ou des éclairages d’appoint afin d’être plus visibles », explique Denis Delmas, secrétaire de l’association Croco Vélo qui compte 150 adhérents. En effet, d’après la Fédération française des usagers de la bicyclette (Fub), de nombreux cyclistes sont
encore trop peu équipés. La fédération s’appuie notamment sur une enquête de l’association Prévention routière et de la MMA qui affirme que 57 % de celles et ceux qui roulent en ville de nuit sont sous éclairés.

Le tracé nîmois : le cortège partira donc du Palais de Justice, descendra vers la gare pour remonter ensuite vers le boulevard Amiral-Courbet, un arrêt sera fait place Gabriel-Péri, les cyclistes emprunteront ensuite le boulevard Gambetta, un arrêt sera fait place Saint-Charles, les vélos remettront le boulevard Alphonse-Daudet, le boulevard Victor-Hugo avec un arrêt place de la Maison Carrée. Le circuit s’achèvera parvis des Arènes.

Éclairage : quelles sont les règles ?

Rappelons que tout vélo doit être équipé des éclairages et signalisations suivants :

  • Un ou plusieurs catadioptres arrière de couleur rouge (et la remorque, si nécessaire)
  • Catadioptres orange visibles de côté, ou pneus munis de dispositifs rétro-réfléchissants homologués
  • Catadioptre blanc visible de l’avant
  • Catadioptres de couleur orangée sur les pédales

La nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout vélo doit être équipé des 2 feux suivants (ainsi que la remorque, si nécessaire) :

  • Feu de position émettant vers l’avant une lumière jaune ou blanche non éblouissante
  • Feu de position arrière qui doit être nettement visible de l’arrière lorsque le vélo est utilisé

Ne pas respecter ces obligations est puni par une amende pouvant aller jusqu’à 38 €

Casque et gilet ?

  • Pour circuler la nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout conducteur et passager d’un vélo doit porter, hors agglomération, un gilet de haute visibilité.
  • A partir de 12 ans, le port d’un casque n’est pas obligatoire pour circuler à vélo, mais il est fortement recommandé. En revanche, un enfant de moins de 12 ans doit porter un casque à vélo, qu’il soit conducteur ou passager. L’adulte qui transporte l’enfant ou qui l’accompagne doit s’en assurer. Le casque doit être homologué (marquage « CE »). Le casque doit être attaché. Ne pas respecter cette obligation est puni par une amende pouvant aller jusqu’à 750 €.
source www.securite-routiere.gouv.fr

Par Julien Ségura

Share This