L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Petite rétrospective en images de l’année qui s’achève, en deux volets. Aujourd’hui, souvenons-nous des moments et réalisations les plus marquants qui reflètent les transformations de la Ville mais témoignent aussi de sa mobilisation pour répondre aux besoins immédiats de la population face à la crise sanitaire.

Janvier : La Ville s’engage pour la vaccination
Afin de répondre au démarrage de la campagne de vaccination, et en paralllèle des moyens déjà mobilisés pour le dépistage, la Ville ouvre un centre de vaccination en collaboration avec les professionnels de santé et l’ARS au stade des Costières. Il sera délocalisé au printemps au parc expositions durant quelques mois pour intensifier la campagne. De nombreux agents de la Ville y seront affectés.

Mars : Sécurité : plusieurs ministres à Nîmes
Gérard Darmanin a rencontré le 1er mars Jean-Paul Fournier, qui souhaite 50 policiers natuonaux supplémentaires,pour évoquer les problèmes de sécurité vécus par la population notamment dans les quartiers prioritaires. Le 27 mars, C’est Jean Castex qui venait à la rencontre des Nîmois et des quartiers, accompagné de Marlène Schiappa, ministre de la citoyenneté, d’Emmanuelle wargon, ministre du Logement et de Nadia Hai, ministre de la ville.

Lutte contre les violences faites aux femmes
Pour lutter contre la recrudescence des faits de violence et le harcèlement de rue à Nîmes, la Ville a créé le dispositif Angela. Si une personne se sent en insécurité dans la rue, elle peut en toute discrétion demander « Angela » dans les 150 commerces du réseau où s’affiche l’autocollant du même nom et les points d’accueil municipaux. Elle sera mise en sécurité par des gens prélablement formés.

Mai : Les quais de la Fontaine rénovés
Les Nîmois découvrent avec bonheur les nouveaux quais de la Fontaine après plusieurs mois de travaux. Pistes cyclables, piétons à l’aise, plantations embellissent ce coin de ville très prisé et fréquenté en mobilité douce. C’est aussi sur Allende qu’a vu le jour ce début d’année plus d’un km de piste cyclable, dans les deux sens. Avec la mise ne zone trente de 3 quartiers fin 2021, le plan vélo trace sa route.

Un nouveau parc de 50 hectares aux Terres de Rouvière
Mobiliers de pique-nique, tyrolienne, pistes VTT, sentiers de randonnées, aire de stationnement… ont métamorphosé cet espace naturel désormais adapté à l’accueil du public, dans le respect de son éco-système.

Juin : Le complexe Marcel Rouvière rénové
Le plan de relance a permis d’injecter en 2021 2,6 M € dans les équipements sportifs, dont le complexe Marcel Rouvière : terrain de tennis-ballon, aire de street work out, terrains de volley, de pétanque, de basket, de handball, et l’accessibilité ont été traités.

Août : 500.000e visiteur au Musée de la Romanité
Une belle satisfaction après plusieurs mois de fermeture encore cette année en raison de la pandémie.

Septembre : Le Centre d’Art Contemporain de Nîmes (CACN) a ouvert ses portes au coeur du quartier Pissevin, pour faciliter l’accès à la culture des quartiers prioritaires.

Novembre : Une forêt des enfants voit le jour
1600 arbres plantés et parrainés par chaque élève de CP à la Bastide. En 6 ans, 10 000 arbres vont être ainsi plantés à Nîmes.

Décembre : La convention de rénovation urbaine est signée en présence de la ministre du logement.
L’Etat s’engage aux côtés de Nîmes, des bailleurs et des collectivités partenaires pour transformer les quartiers. Le gros oeuvre va pouvoir commencer.

La Misistre du Logement entre au Centre André Malraux
Après une visite du quartier Chemin Bas d’Avignon, la Ministre rencontre le Maire de Nîmes et les partenaires de la Convention NPNRU

A lire demain, 10 événements festifs qui ont fait l’année.
Retrouvez toute l’actualité de l’année sur vivrenimes.fr