L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Ils sont Nîmois, de naissance ou de licence. Certains ont déjà leur sélection en poche. D’autres se battent encore pour se qualifier aux Jeux olympiques et paralympiques, l’été prochain. Galerie de portraits.

ATHLÉTISME 

Jean-Marc Pontvianne (triple saut)

Portrait de Jean-Marc Pontvianne

« J’y pense tous les jours depuis des mois. » Jean-Marc Pontvianne, quadruple champion de France du triple saut et médaillé de bronze au championnat d’Europe 2022, l’annonce : après sa déception de Tokyo 2021, il vise une médaille à Paris. La Fédération d’athlétisme dévoilera en juin la liste de ses athlètes qualifiés.

Le concours de qualification des JO, lui, aura lieu le 7 août. Au lendemain du 30e anniversaire de l’enfant du Chemin-bas d’Avignon, sociétaire de toujours de l’Entente Nîmes athlétisme (ENA).

Wided Atatou (sprint)

Portrait de Wided Atatou (sprint)

Ces JO en France, c’est « le rêve de sa vie ». Mais, pour Wided Atatou, se qualifier pour une deuxième olympiade après celle de Tokyo au sein du relais 4×100 m, c’est déjà une épreuve : la Nîmoise de 24 ans, éducatrice spécialisée, a vu sa préparation contrariée par la perte subite de son statut pro.

La licenciée de l’ENA, qui a ouvert une cagnotte en ligne, est devenue l’un des symboles des difficultés que connaissent beaucoup d’athlètes de haut niveau. Elle aussi attend la liste de la FFA, après les championnats de France de juin.

ESCRIME 

Enzo Giorgi

Portrait de Enzo Giorgi (escrime)

Objectif : une médaille d’or à domicile ! Enzo Giorgi, 23 ans, quitte tout juste la catégorie jeunes (auréolé d’une médaille de bronze aux derniers Mondiaux en septembre, à Séoul) avec de sérieuses ambitions. Avant cela, l’épéiste handisport de la Société d’escrime de Nîmes aura l’honneur d’être l’un des porteurs de la flamme olympique sur son parcours à travers l’Hexagone.

TIR À L’ARC 

Victoria Sebastian, Jean-Charles Valladont et Baptiste Addis

Photos de Victoria Sebastian, Jean-Charles Valladont et Baptiste Addis (Tir à l'arc)

Trois licenciés de l’Arc club de Nîmes font partie des huit archers retenus en équipe de France. Six disputeront
les Jeux de Paris…

Jean-Charles Valladont, 35 ans, est l’ambassadeur du tir à l’arc en France. Ce serait là sa quatrième participation aux JO ; en Rio en 2016, il avait conquis la médaille d’argent en individuel.

Lui, c’est la relève, l’espoir de l’arc tricolore. Baptiste Addis, 17 ans, a terminé 2e de l’étape nîmoise de la Coupe du monde en salle en 2023 pour sa première apparition chez les seniors.

Enfin, Victoria Sebastian, 20 ans seulement, fraîchement intégrée par l’Insep, est toujours en lice, à force de travail et de détermination.

JUDO 

Shirine Boukli

Photo de Shirine Boukli (judo)
Photo Gabriela Sabau/IFJ

Shirine Boukli, elle, est déjà qualifiée : sa sélection a été annoncée parmi les premières, avec celles de Teddy Riner ou de Clarisse Agbégnénou. Née à Nîmes, la judokate (moins de 48 kg) formée au club de son village d’Aramon est championne d’Europe en titre. À 24 ans, elle va vivre ses premiers Jeux. Pour y monter sur le podium ?

TENNIS 

Benjamin Bonzi (tennis)

Photo de Benjamin Bonzi (tennis)

Les chances semblent minces. Numéro un français en début d’année dernière, Benjamin Bonzi a ensuite vécu des mois de galère, miné par les blessures (73e mondial et n° 4 français fin 2023). Né à Nîmes voilà 27 ans, l’Anduzien doit réaliser un début d’année tonitruant et amasser les points ATP jusqu’à Roland-Garros s’il veut arracher, in extremis, l’un des trois billets en simple.

CYCLISME 

Violaine Harani

Photo de Violaine Harani (cyclisme)

Elle aime à dire qu’elle a « perdu la vue, pas les pédales ». Violaine Harani, 38 ans, est déterminée : il lui reste encore quelques mois pour réussir à accumuler les points nécessaires à une qualification, après une année 2023 marquée par les blessures. Violaine (Nîmes cyclisme), double championne de France tandem avec sa pilote Nina Weil, roule toujours vers son rêve paralympique.

TENNIS DE TABLE 

Les frères Lebrun et les autres

 Photos des frères Lebrun, Alexis  et Félix  (Tennis de table)
Communication / Illustration – Portrait des pongistes Alexis Lebrun & Félix Lebrun

Les frères Lebrun, Alexis (20 ans) et Félix (17 ans), respectivement 23e et 8e mondial (et meilleur européen), affolent le monde du tennis de table par leur progression fulgurante, leur jeu spectaculaire et leurs personnalités. Les deux Montpelliérains, sociétaires de l’Alliance Nîmes-Montpellier, constituent l’attraction des matches de Pro A disputés à Pablo-Neruda.

Ce sera aussi le cas cet été, Porte de Versailles. L’Alliance pourrait envoyer quatre autres représentants à Paris : si, pour le Portoricain Brian Afanador, c’est chose faite, la Suissesse Rachel Moret doit encore franchir l’étape des qualifs. En handisport, Flora Vautier, triple championne de France en titre (simple, double et double mixte), et Alexandre Delarque attendent le printemps pour être fixés.

HANDBALL 

Mohammad Sanad et Mohab Adbelhak

Le premier est le plus nîmois des Égyptiens. Mohammad Sanad, 33 ans, occupe l’aile droite de l’Usam depuis 2017. Son compatriote Mohab Abdelhak, arrière de 21 ans, l’y a rejoint cette saison. Avec l’équipe de handball d’Égypte, qui avait atteint le stade des demi-finales à Tokyo, ils pourraient viser cette fois-ci une médaille…

La Ville au soutien

À l’ordre du jour des prochains conseils municipaux, la Ville de Nîmes va soumettre au vote des aides financières pour les athlètes olympiques et paralympiques qui préparent les Jeux de Paris 2024, via des subventions exceptionnelles versées aux clubs nîmois concernés.

Par Mathieu Lagouanère

PLUS D’INFOS
Service prévention des risques de la Ville de Nîmes : tél. 04 66 70 37 02.

Share This