LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes
ACCUEILDOSSIERS > Pôle educatif et culturel jean d’ormesson : à l’école de la réussite

Pôle educatif et culturel jean d’ormesson : à l’école de la réussite

Depuis le 24 février, le pôle éducatif et culturel Jean d’Ormesson a ouvert ses portes sur la cime du Mas de Teste. Il accueille les élèves de l’école élémentaire du secteur, mais aussi les amateurs de culture et de sport, les acteurs associatifs grâce à sa ludomédiathèque, son city stade et ses salles dédiées. Un équipement expérimental qui a pour objectif principal la réussite scolaire des élèves qui le fréquentent. Suivi sur le plan national, il innove par ses usages, sa conception et la méthode de concertation inédite mise en œuvre à chaque étape du projet.

photographie, tourisme, Nimes

C’est un bâtiment d’un nouveau genre, multi fonction, dans un quartier en devenir, ouvert au grand public et situé dans un environnement exceptionnel avec une vue imprenable. La Ville a souhaité réunir tous les atouts nécessaires pour que cette nouvelle école soit désormais valorisée aux yeux de tous et devienne un laboratoire de réussite scolaire et éducative. Suivant une approche innovante soutenue par l’Éducation nationale, il s’agit de permettre au plus grand nombre d’enfants d’accéder à des activités qui stimulent leurs capacités et aptitudes. Définissant le besoin matériel à partir des usages connus et souhaités, en concertation avec enseignants, élèves, parents, techniciens, institutions, habitants, associations, est né ce projet patiemment mûri avec l’aide de deux sociologues spécialisés. Une démarche originale qui s’inscrit dans le projet de rénovation urbaine, permettant d’obtenir près de 40 % de subventions pour son financement.

Ambition scolaire

En rebâtissant l’école à la frange du quartier, il s’agissait symboliquement de l’extraire de l’image parfois dégradée qu’inspire le Mas de Mingue, en redonnant envie aux familles d’y inscrire leurs enfants.

 

Plus qu’une école

Le bâtiment intègre un espace commun, où peuvent se développer des échanges et une animation de quartier. La bibliothèque du centre Jean Paulhan, doublant ses surfaces, s’y installe pour favoriser le travail pédagogique et offrir jeux, bain de culture et de langue aux jeunes élèves et à leur famille grâce à sa ludothèque et son «fab lab». Des salles ouvertes aux associations du quartier peuvent y organiser des activités notamment de soutien scolaire ou des ateliers socio-linguistiques. Tous les intervenants éducatifs se retrouverent dans des salles de co-working. Un plateau sportif accessible à tous complète l’équipement. Jusqu’à l’été, la mise en place des équipes est de mise, avec une coordination provisoire. Dès le mois de septembre pourra pleinement s’épanouir ce beau projet éducatif et partenarial.

« C’est le langage qui crée l’homme »

Jean d’Ormesson.

_________

Dans les quartiers défavorisés, l’échec scolaire peut être multiplié

par 4

_________

2 000
habitants au Mas de Mingue.

_________

SUITE DU DOSSIER

Share This