L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Mardi soir, à l’issue de la représentation de Don Quichotte à l’Opéra de Marseille, le baryton Marc Barrard a été salué pour 38 ans d’une grande carrière internationale. Né et formé à Nîmes, il n’a jamais quitté la ville.

Sa silhouette et sa voix, pareillement rondes et chaleureuses, ont arpenté toutes les grandes scènes lyriques du monde, de Buenos Aires à Sydney, de Los Angeles à Milan, Tel Aviv, Houston, Helsinki ou Washington, de Paris à Avignon. Après 38 ans d’une remarquable carrière lyrique, le baryton nîmois vient d’être nommé au grade de chevalier de l’ordre des Arts et des lettres.

Si l’arrêté du ministère de la Culture date d’octobre 2022, la remise de médaille a eu lieu ce mardi soir à l’Opéra de Marseille, à l’issue de la représentation d’un Don Quichotte de Massenet (mis en scène par Louis Désiré) dans lequel le Gardois campe un formidable Sancho. Une prestation d’ailleurs chaudement saluée par les quelque 2000 spectateurs d’une salle quasi pleine, pour cette première.

Figaro, Barbe Bleue et Sancho

Né et formé à Nîmes, Marc Barrard est lauréat de nombreux prix, notamment le Prix spécial de la Chambre syndicale des directeurs de théâtres en France, en 1984, qui lui permet de lancer sa carrière en étant convié dans la foulée à interpréter le Hérault dans Macbeth de Verdi aux Chorégies d’Orange. Depuis, il a foulé les planches en Figaro, Barbe Bleue, Papageno, Pandolfe, Golaud, Marcello, Sancho donc, et tant d’autres (avec un attachement particulier pour le répertoire français et pour Massenet) face à Roberto Alagna ou Anna Netrebko, entre autres. Tout en restant fidèle à sa chère ville de Nîmes, qu’il n’a jamais quittée.

Une médaille partagée « avec tous les chanteurs »

« Marc fait partie de cette race d’artiste qui ne hante pas les couloirs des ministères et qui préfère s’épanouir sur scène : c’est pour cela, sans doute, que cette distinction arrive si tard », souligne le directeur de l’Opéra de Marseille Maurice Xiberras, qui lui a épinglé son titre de chevalier de l’ordre des arts et des lettres au revers, mardi soir.

Maurice Xiberras, directeur de l’Opéra de Marseille, a remis le titre de chevalier de l’ordre des Arts et des lettres à Marc Barrard.

Puis s’adressant au baryton nîmois, visiblement ému : « Malgré une carrière nationale et internationale, tu as su rester d’une simplicité exemplaire. Au regard de tes succès, tu aurais pu être blasé mais tu es ce que j’appelle un « artiste à l’ancienne » : tu es heureux sur scène, à défendre des partitions. »

Outre pour ses qualités lyriques, Marc Barrard, entouré par ses proches, a aussi été salué par le monde du lyrique pour ses qualités humaines et sa bienveillance. Sa médaille, il a d’ailleurs aussitôt tenu à « la partager avec tous les chanteurs », ceux qui partageaient la scène avec lui quelques instants plus tôt et tous les autres.

Par Mathieu Lagouanère

ET AUSSI
Pour l’anecdote, deux autres anciens étudiants du Conservatoire de Nîmes figurent à la distribution de ce Don Quichotte : Camille Tresmontant et Frédéric Cornille. Il reste deux représentations, ce jeudi 21 mars et dimanche 24. Billetterie en ligne.

Share This