L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Depuis la fin d’année dernière, les clubs, les scolaires et les sportifs ont retrouvé un complexe sportif entièrement rénové.

Les sous-couches ont d’abord été remises en état. Puis un nouveau revêtement a été installé. Depuis plusieurs semaines, c’est désormais un stade Jean-Bouin flambant neuf qui, sur une herbe synthétique impeccable et de dernière génération, accueille scolaires, universitaires, militaires et associations. À commencer par la Jeunesse sportive du Chemin-bas d’Avignon (JSCBA, 250 licenciés) qui retrouve là son terrain fétiche, celui qui fut le théâtre des heures de gloire de Nîmes olympique.

Des solutions temporaires pour les pratiquants

Durant les travaux menés de fin août à mi-novembre (pour un coût global de 700 000 €), la Ville avait tout mis en œuvre pour offrir des solutions temporaires aux usagers habituels de Jean-Bouin. Aujourd’hui, ce haut lieu historique du sport nîmois renoue donc avec toute sa dense activité : 85 heures hebdomadaires d’utilisation (dont 35 heures pour la JSCBA).

Avec Jean-Bouin pour le Chemin-bas-d’Avignon et après Bernard-Auzon-Cape ( ex-Amandiers) pour Valdegour en 2020, Henri-Noël pour le Mas-de-Mingue et Marcel-Rouvière pour Pissevin en 2021, les quatre clubs de football des quartiers prioritaires de Nîmes évoluent tous sur des infrastructures rénovées.

Share This