LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes
ACCUEILQUARTIERS > Costières > Les quartiers Beausoleil et Amoureux s’adaptent au vélo

Les quartiers Beausoleil et Amoureux s’adaptent au vélo

D’ici mi-août, c’est tout un quartier qui verra sa circulation pacifiée et réorganisée en zone trente pour faciliter et encourager les mobilités douces.

Ce quartier est ceinturé par quatre grands axes : les boulevards Allende, Talabot, l’avenue Leclerc et les rues Salomon Reinach et Paul Painlevé qui sont en enfilade. Une fois franchies ces délimitations, les quartiers résidentiels des Amoureux et de Beausoleil, structurés pour une vie de proximité, n’ont pas vocation à accueillir une circulation de délestage extérieure au quartier. Depuis cinq ans, plusieurs actions ont été menées en ce sens à la demande des riverains, comme l’installation d’un feu tricolore sur l’avenue général Leclerc et le trafic de transit à l’intérieur du quartier a pu être significativement réduit.

Zone 30

Après concertation des habitants, le passage de la totalité du quartier en zone trente a été décidé. Ce dispositif, qui réduit la vitesse, permet de donner la priorité aux déplacements doux et autorise notamment les cyclistes à circuler à double sens. Autres avantages, il a pour effet d’abaisser la pollution de l’air et de diviser par sept le risque de mort par accident. Hormis les rues Jean-Jacques Rousseau, Salomon Reinach et Paul Painlevé, toutes les voies du quartier sont mises en sens unique pour la circulation automobile. Une signalétique au sol et sous forme de panneaux est ajoutée indiquant l’entrée en zone trente et la circulation des vélos, pour faciliter la présence des cyclistes. Des plateaux traversants sont prévus aux carrefours Sainte-Perpétue/Bouillargues et Alger/Bouillargues pour renforcer la limitation de vitesse dans les lieux où la fréquentation piétonne est importante en raison de pôles de fréquentation (lycée, poste).
Si l’expérience s’avère positive, elle pourrait être étendue à d’autres quartiers de Nîmes.

« Le principe de la zone 30 est intéressant. Elle donne la priorité aux piétons et aux cyclistes, qui évoluent librement, et les automobilistes sont obligés de ralentir. Cela décourage la circulation de délestage qui a tendance à venir envahir nos quartiers, où pas mal de rues ont bénéficié d’une réfection. Un comptage devrait à nouveau être effectué par la mairie en septembre pour évaluer les résultats. »

Jean-Marie Habouzit,
président du comité de quartier Beausoleil.

_________

Share This