LE JOURNAL D’INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes
ACCUEIL > A VENIR > Le Chemin du Carreau de Lanes s’élargit


Le Chemin du Carreau
de Lanes
s’élargit

Durant un an, deux portions de cet axe secondaire situé dans un secteur en cours d’urbanisation font l’objet d’un élargissement lors d’une première phase d’aménagement. Les travaux ont démarré le 23 novembre.

Ceux qui l’empruntent quotidiennement connaissent son exiguïté et les difficultés de croisement qu’il génère : le chemin du Carreau de Lanes, liaison secondaire entre la route de Sauve et celle de Caveirac, relie notamment la zone d’activité de Saint-Césaire, le début de la ligne 2 du Tram-bus, la faculté de médecine et l’hôpital à l’entrée nord-ouest de la ville. Dans ce secteur en pleine urbanisation, 745 nouveaux logements devraient à terme voir le jour sur 50 hectares de garrigue avec les opérations des Petit Védelin et Mas de Védelin. Afin d’anticiper l’augmentation mécanique de la circulation, améliorer la desserte de ces nouveaux logements et l’adapter au passage des transports en commun, la Ville a lancé une vaste opération d’aménagement de cette voie en plusieurs phases.

Création d’une voie verte de proximité.

L’ancien chemin agricole va prendre une autre dimension, plus moderne et plus fonctionnelle : en passant de 3 à 10 mètres de large, il accueillera à terme une chaussée de 5,8 mètres de large, un mini trottoir technique comprenant l’éclairage public et une voie verte de proximité, pouvant accueillir vélos et piétons. Cette opération facilitera aussi les croisements de bus, afin de permettre le renforcement de la ligne 74. En parallèle sont enfouis les réseaux électriques basse tension, la fibre optique et le réseau TELECOM, tandis que les réseaux d’évacuation des eaux pluviales sont dimensionnés à cette nouvelle urbanisation.

Première phase jusqu’à fin novembre 2021

1,7 kilomètre est concerné par cette première phase qui dure un an. Il correspond aux emprises foncières des deux projets d’aménagement en cours du petit et grand Védelin, appelé désormais Domaine de Roche blanche. Les dossiers et autorisations réglementaires sont donc déjà acquis et c’est la raison pour laquelle l’élargissement de la voirie peut y être conduit. Le premier tronçon se situe à l’entrée nord du chemin du Carreau de Lanes et le deuxième, en discontinuité, au sud au début du chemin du Mas de Cournon. La circulation sera maintenue pour les accès des riverains.

Deuxième phase en 2022

La réalisation d’un carrefour à giratoire équipé de deux arrêts de bus sera programmée ensuite, pour un démarrage envisagé au 2e semestre 2022. Elle permettra de traiter également le tronçon intermédiaire restant afin de créer une continuité de 400 mètres entre ceux de la première phase. S’y ajouteront des bassins de rétention. Cette phase sera plus courte et devrait durer six mois. Étant situé sur une départementale, ce carrefour sera co-financé par le Département du Gard. Au préalable, le dossier d’instruction nécessite d’obtenir des autorisations environnementales et d’adapter les travaux aux fenêtres écologiques adéquates (démarrage des travaux à l’automne)

Et après ?

Une réflexion est engagée pour la poursuite éventuelle de l’élargissement des chemins de Carreau de Lanes et Mas de Cournon. Du côté des programmes immobiliers des petit Védelin et Roche Blanche, déjà 430 logements, tant individuels que collectifs, auront été livrés à la fin de l’année. D’ici 2022, 90 % de ce programme devrait être réalisé. Une crèche devrait ouvrir ses portes d’ici fin 2021 et l’école Mas des Gardies fera l’objet d’une extension en 2022-2024.

5 millions d’euros HT,
dont 2,7 M à la charge des aménageurs SARL Petit Védelin et GGL
dans le cadre de Projets urbains partenariaux

_________

185 000 euros
par le Syndicat mixte d’électricité du Gard

_________

50 %
pris en charge à parts égales Ville et Département du Gard
du giratoire route de Sauve

L’ancien « chemin des laines »

_________

L’origine de l’appellation du chemin du Carreau de Lanes, parfois orthographié à tort dans les anciens cadastres Carreau des Ânes, est occitane. Carreau vient du terme « Carrau » ou « Caraou » qui désigne un chemin. Quant à « Lanes », cela renvoie bien au mot « laines », allusion au passage des ovins qui venaient autrefois de Quissac et de Sauve. La francisation de ce toponyme est ainsi tautologique puisque cela signifie littéralement « chemin du chemin des laines ».

Richard Flandin,

adjoint délégué aux aménagements urbains, à la voirie, l’éclairage public et plan lumière, président du conseil de quartier Costières.

_______________________________

Pourquoi ces travaux ?

Ce chantier fait suite à la création du nouveau quartier de Védelin, qui se développe depuis un an et qui est appelé à accueillir à terme près de 750 logements. Dans cette première tranche, il s’agit de sécuriser les circulations piétonnes et cyclables pour les nouveaux habitants, tout en conservant l’esprit de chemin de garrigue. Cet élargissement constitue une mise aux normes, pas la création d’un axe important de passage.

Une deuxième tranche est donc prévue ?

Pour l’instant il s’agit d’une réflexion, pour faciliter l’accès vélo au CHU. Mais cela implique de revoir les emprises foncières, actuellement occupées par des propriétaires privés.

Share This