LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes

ACCUEIL > A VENIR > Vers un nouveau stade des Costières

Vers un nouveau
stade des Costières

Depuis le 6 juillet, la Ville a vendu le stade tout juste trentenaire pour 8 millions d’euros au président du club de Nîmes Olympique, Rani Assaf, qui souhaite le remplacer par un équipement plus adapté à l’évolution de son club en Ligue 1.

© Valode et Pistre.

Provisoirement dénommé Némausus, ce nouveau stade sera plus en phase avec les exigences de Ligue 1 dans un projet tertiaire sous forme de village comprenant des bureaux, un hôtel avec piscine, des logements, des parkings souterrains, une école d’enseignement supérieure et une salle de futsal. Le stade proprement dit présentera une architecture unique en « chaudron » : les spectateurs monteront au sommet par escalators et se retrouveront sur un toit-terrasse d’esprit bodéga avec restauration sur place et vue panoramique, avant d’accéder à leurs places au plus près du terrain. La tribune Est sera réservée aux officiels et supporters adverses. Ce projet de 230 millions d’euros porté par Rani Assaf vise notamment à engager une dynamique financière permettant de soutenir l’évolution du club en Ligue 1, et de rentabiliser ces installations en y louant toute l’année salles et loges. Le stade sera démoli et reconstruit pour 2025 à son emplacement actuel, avec une orientation sud-nord modifiée.

Plus qu’un stade : les conditions du transfert

Le stade des Costières actuel est composé de quatre plots, autour du terrain central, abritant des salles sportives (salle de gymnastique, centre omnisports), une salle polyvalente, des locaux municipaux accueillant notamment le service municipal des sports auxquels s’ajoutent un stade annexe de catégorie B où s’entraîne notamment l’équipe féminine de football Nîmes Métropole Gard et où se déroulent les activités sportives pédagogiques. Une solution de relocalisation était nécessaire à ce lieu incontournable de la vie associative. Même chose pour les marchés et fêtes foraines installés sur le parking.

Un nouvel équipement pour les clubs occupants

C’est la raison pour laquelle le montant de la vente, 8 millions d’euros, tient compte, sans les couvrir totalement, des futurs investissements nécessaires à la poursuite des services rendus par la Ville à la population. Ainsi un concours de maitrise d’œuvre vient d’être lancé pour la construction d’un nouvel équipement sportif de 5 000 mètres carrés à proximité immédiate de Cap Costières, sur l’îlot 7 de la Zac du Mas de Vignolles. Cette installation devra être prête pour septembre 2022, avec en plus une salle de musculation et des salles de réunion. Elle accueillera les associations sportives actuellement occupantes du stade des Costières, sauf le Billard club de Nîmes, l’Échiquier Nîmois et le Scrabble Nîmois qui eux intégreront l’Espace création rue des Amoureux, lequel aura fait l’objet entre-temps d’une rénovation complète. Les marchés et foires pourront prendre place sur l’îlot 7 si les études confirment cette possibilité.

En attendant le stade définitif

Un stade de transition démontable de 10 000 places, financé par l’acquéreur, prendra place lui aussi sur le Mas de Vignolles durant les travaux. Cette occupation provisoire fera l’objet d’une convention avec la Ville et du versement d’une redevance.
stade-nemausus.fr

230 millions d’euros

investis par Rani Assaf, devant créer 1 500 emplois.

_________

15 100

places.

_________

Ouverture en

2025

_________

Le projet développé par le cabinet Valode et Pistre fera l’objet d’un permis de construire, au préalable, des fouilles préventives devront être effectuées.

30 ans d’existence

_________

Ouverte le 15 février 1989, l’enceinte sportive d’une capacité de plus de 18 000 places, conçue par Vittorio Gregotti et Marc Chausse, répondait à l’époque aux normes internationales. Ces dernières ayant évolué, il aurait fallu de lourds investissements pour adapter l’équipement, même si plusieurs travaux avaient déjà été entrepris en 2018 par la Ville pour démarrer sereinement la première saison de retour dans l’élite.

Julien-Plantier_NIMES

Julien Plantier,

Adjoint au maire délégué aux sports.

_________

Un commentaire sur cette vente ?

C’est la concrétisation d’un projet initié par le Président du Nîmes Olympique Rani Assaf, qui souhaite doter le club des Crocodiles d’un nouvel écrin sportif. Le développement du sport professionnel passe dorénavant par la recherche de nouvelles ressources financières. Ce nouveau stade devrait permettre au Nîmes Olympique d’accélérer son développement et de pérenniser sa dynamique sportive. Nous n’oublions pas non plus les autres associations sportives utilisatrices des infrastructures actuelles qui seront relogées dans un nouvel espace et dans des conditions tout aussi optimales. Une nouvelle fois, Nîmes constitue une ville attractive et sportive.

Share This