L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Du 16 au 20 mai, Nîmes passe à l’heure espagnole avec la Feria de Pentecôte. Découvrez les nouveautés et les immanquables des animations.

1 – La musique de rue à l’honneur

Pas moins de quatre styles de musique de rue sont représentéspour cette Feria de Nîmes avec un retour attendu des bandas. Les traditionnelles peñas et fanfares sont toujours de la partie, tandis que les compagnies de rues costumées sont la nouveauté de la programmation. Cette année, impossible de passer à côté de la musique en ville avec une dizaine de groupes qui déambulent tous les jours et 343 musiciens présents dans la cité des Antonin durant toute la Feria.

2 – La Placette au coeur de la fête

La Ville réinvestit la Placette et y installe un véritable village festif pendant quatre jours, du vendredi au lundi. Cette nouvelle animation invite à plonger dans l’esprit gitan propre au quartier. De véritables roulottes seront installées pour l’occasion et les danseuses, musiciens et autres chanteurs se relaient sur scène dès 11h. Le vendredi à 19h, la Rosa Negra, danseuse nîmoise, animera les lieux ; elle est accompagnée de Tino Flamenco et de Mario et les Gispy pour le reste de la soirée. Le lendemain à 16h, pas moins de 20 guitaristes déambulent avant de laisser la place au groupe Gipsy Héritages à 21h, formation créée par le fils de Chico des Gipsy King. Le dimanche, Mamzelle Flamenka prend le relais dès 17h, avec un spectacle de flamenco pour les tout-petits. Le chanteur star du flamenco Rancapino vient spécialement d’Espagne pour clore ce beau week-end sous le signe de la culture gitane.

3 – Une pégoulade aux accents camarguais

C’est l’animation qui ouvre les festivités de la Feria de Pentecôte, un moment incontournable, familial et décalé. Le départ du cortège se fait le jeudi à 20h30 sur le boulevard Amiral-Courbet, les neuf chars et 400 participants (danseurs, associations, performers) passeront ensuite par les boulevards Gambetta, Alphonse-Daudet et Victor-Hugo pour une arrivée magistrale au Musée de la Romanité. Le thème de cette édition est « la Camargue », un bon moyen d’affirmer les racines camarguaises de Nîmes et son lien étroit avec les cultures taurines.

4 – Le Patio andalou voit grand

Cet espace aux accents espagnols, situé place Montcalm, a connu un véritable succès l’an dernier. La Ville de Nîmes a donc souhaité renouveler l’expérience en étoffant encore plus le programme d’animations du Patio andalou en 2024. Les plus jeunes y trouveront leur bonheur avec du théâtre musical à 10h30, du samedi au lundi. L’après-midi, place à la danse sévillane à partir de 15h et aux cours gratuits ouverts à tous à 18h. Un encierro avec des structures gonflables prendra place au coeur de l’espace les samedi à 17h, dimanche à 14h30 et lundi à 15h. Samedi et dimanche soir à partir de 19h30, concerts et spectacles avec des groupes musicaux comme Jessy ou Compas.

5 – Deuxième édition du « Championnat de France » de paëlla

Pour la seconde fois, la Feria de Nîmes sert de cadre au concours national de paëlla. Une animation à la fois gourmande et originale qui avait rencontré un joli succès en 2023 et qui est renforcée cette année. Le samedi de 11h à 14h, c’est donc sur l’avenue Feuchères que cela se passe. Lors de cette compétition, les 10 finalistes vont cuisiner leur propre paëlla dans le respect des traditions et dans un temps imparti. Ils seront ensuite jugés par un jury, notamment composé d’Éric Gil, champion du monde de paëlla 2022, sur plusieurs critères : le visuel, l’odorat, la texture du riz et le goût. Le deuxième et le troisième recevront un trophée. Le grand vainqueur du concours, lui, sera symboliquement sacré champion de France de paëlla et se verra remettre un bon d’une valeur de 1 000 € auprès d’une agence de voyages. L’occasion de franchir les Pyrénées et d’aller défier les Espagnols sur leurs terres ?

Par Yann Benoit

A LIRE AUSSI
https://www.bestjobersblog.com/

Share This