L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Ce jeudi 28 mars, la Ville de Nîmes et l’Office de tourisme ont présenté le programme d’avril à septembre des visites guidées. Des visites incontournables mais aussi originales et inédites sont proposées pour cette nouvelle saison estivale.

Alors que le programme de visites sur la période automnale et hivernale est davantage destiné au public local, celui du printemps et de l’été s’adapte à la période estivale, qui voit des touristes afflués dans la ville pendant plusieurs mois. Le programme est d’ailleurs plus dense sur cette période avec 123 visites proposées (tous les jours sur juillet-août), représentant 60% de la programmation à l’année avec 23 thématiques différentes abordées.

Les visites guidées de l’Office de tourisme sont des rendez-vous qui montent en puissance d’année en année. En 2023, elles ont attirées 2312 curieux contre 2093 en 2022.

Vous voulez un guide rien que pour vous ?

Vous avez envie de découvrir la ville à votre rythme ? Réservez un guide rien que pour vous !
L’Office de Tourisme propose plusieurs formules de découverte en plusieurs langues. Les groupes sont limités à 8 personnes.

Des visites durant la Contemporaine de Nîmes

Ce nouveau programme de visites guidées est le fruit d’une collaboration étroite entre l’Office de tourisme et le service valorisation et diffusion du patrimoine de la Ville. « Avec ces visites nous souhaitons coller à l’actualité évenementielle de la Ville. L’an dernier nous nous sommes concentrés sur les 30 ans de Carré d’art et cette année sur la Contemporaine de Nîmes », précise Xavier Douais, adjoint délégué au Tourisme.

En effet, la première édition de la triennale d’art contemporaine, qui se tient du 5 avril au 23 juin, viendra naturellement rythmer la saison culturelle printanière. « Les visites guidées des œuvres dans l’espace public et les after-work permettront de donner envie aux gens d’aller dans les musées de la Ville. L’art contemporain nécessite une médiation pour comprendre le propos de l’artiste, c’est ce que feront les guides conférenciers », ajoute Sophie Roulle, adjointe déléguée à la culture.

Le Musée du vieux Nîmes, qui accueille l’exposition dialogue entre les œuvres de Jeanne Vicerial et du renommé Pierre Soulages autour du noir, joue aussi la carte de l’originalité avec des visites qui réveilleront tous vos sens. « C’est une vraie expérience visuelle, olfactive, auditive, tactile mais aussi gustative que nous proposons à l’occasion de la Contemporaine de Nîmes », assure Lisa Laborie-Barrière, conservatrice du musée, qui profite de ce moment pour présenter la visite du 11 avril à 15h30 : une visite guidée suivie d’une dégustation sur le thème du noir dans la gastronomie.

PLUS D’INFOS
contemporainedenimes.com

Des visites incontournables

Au programme, on retrouve quelques incontournables comme la visite « street-art », qui permet de découvrir les quartiers Gambetta-Richelieu après le festival l’Expo de Ouf, « Nemausus une cité romaine » pour découvrir le patrimoine antique de Nîmes dans son ensemble, « Nîmes au fil des siècles » pour parcourir plus de 2000 ans d’histoire à travers les ruelles de l’Ecusson, et enfin, « les Hôtels particuliers » pour pénétrer dans ces demeures de prestige souvent fermées au public. Comme tous les étés, « Nîmes au clair de lune » fait son retour à partir du mois de juillet pour visiter Nîmes « à la fraiche » et à la tombée de la nuit.

Et puisque « le patrimoine romain est un fil rouge du programme des visites », comme le précise Xavier Labaune, directeur de l’Office de tourisme, le rendez-vous consacré à la Maison Carrée, récemment inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, permettra d’expliquer en détail la valeur exceptionnelle du temple romain au public.

Des visites originales pour les initiés

Pour les fidèles et les habitués, et ceux qui se passionnent pour l’histoire locale, certaines visites permettent d’aller encore plus loin. « Les gens viennent même de Montpellier pour y assister », s’amuse Bettina Celié, cheffe du service valorisation et diffusion du patrimoine de la Ville de Nîmes.

« Une pause Yoga » au coeur des Jardins de la Fontaine ou encore la découverte de l’histoire des commerces Nîmois, de l’enclos du Chapitre, des vitraux de l’église Saint-Baudile et du « petit Montmartre Nîmois » de la Croix-de-Fer, les sujets sont nombreux et passionnants.

Eddie Pons, dessinateur Nîmois, a profité de cette présentation pour dévoiler et dédicacer sa nouvelle création qui met à l’honneur le patrimoine nîmois et gardois. Une affiche en vente à l’Office de tourisme.

Comme un air de Feria

La Feria de Nîmes, qui se tient du 16 au 20 mai, événement emblématique qui fait résonner les accents hispaniques de la ville avec des corridas, des abrivados, des fanfares et des danses sévillanes, a aussi droit à ses rendez-vous. La visite  » initiation à l’art de la tauromachie » propose de découvrir les coulisses des arènes et d’échanger avec un jeune torero, qui expliquera son métier. « Histoire de Feria », permet de retracer l’histoire de cette fête populaire née en 1952 et de découvrir l’exposition temporaire du Musée des cultures taurines.

Par Yann Benoit

PLUS D’INFOS
Réservez vos visites à lOffice de Tourisme – 6 bvd des arènes
au 04 66 58 38 00 ou sur nimes-tourisme.com

Share This