L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L’édition 2023 du Festival de Nîmes s’est achevée le samedi 22 juillet. Elle se referme sur un succès total avec 21 concerts et 175 000 spectateurs, au total, dans les arènes. Elle laisse surtout de jolis souvenirs. Coup d’œil dans le rétro.

Voilà, c’est fini. Le 26e Festival de Nîmes a rassemblé 175 000 personnes dans les arènes, incontestablement l’une des plus belles salles des concerts de la planète. Retour en images sur quelques-uns des moments forts de cette édition 2023, lors de laquelle se sont enchaînés 21 concerts en un mois. Vivement l’an prochain !

Damso en concert au Festival de Nîmes
Enflammés. 23 juin. Le rappeur belgo-congolais Damso ouvre le bal de ce Festival de Nîmes 2023 avec un show bouillant devant des arènes pleines à craquer. C’est la première des huit dates de l’été à guichets fermés, devant plus de 11 000 personnes.
Simply Red en concert au Festival de Nîmes
Revigorés. 25 juin. Après la soul cajoleuse de Selah Sue en première partie, les Britanniques de Simply Red (et leur emblématique chanteur Mick Hucknall) alignent les tubes prouvant qu’ils n’ont pas vendu 60 millions d’albums dans le monde pour rien. A en rougir de plaisir.
Slipnok en concert au Festival de Nîmes
Déchaînés. 27 juin. Quatre ans après leur premier passage, les métalleux masqués de Slipknot livrent une prestation… détonante. « C’est un des putains de plus beaux endroits où l’on ait joué » lance le chanteur Corey Taylor face à une fosse, où les pogos s’enchaînent. Jusqu’à plus soif.
Soprano en concert au Festival de Nîmes
Transportés. 29 juin. Il débarque en tenue d’astronaute pour propulser les public vers les étoiles. Même une légère averse en début de concert n’a pas empêché Soprano, qui s’y sent « à la maison », de faire décoller le vaisseau « arènes de Nîmes ». Dingue, dingue, dingue.
Florent Pagny en concert au Festival de Nîmes
Revigorés. 30 juin. C’est un retour bouleversant pour Florent Pagny, ému aux larmes en évoquant sa réapparition sur scène après un an et demi d’absence, devant les spectateurs d’un amphithéâtre qui affiche complet. Zazie assure la première partie.
Black Keys en concert au Festival de Nîmes
Electrifiés. 4 juillet. En ce jour de Fête nationale des USA, les Yankees de Black Keys font pleuvoir les cordes, celles des guitares, pour offrir à Nîmes une nuit américaine ouverte, en première partie, par les Texans de Spoon. Oh yeah !
Placebo en concert au Festival de Nîmes
Transcendés. 6 juillet. Avant même la première note, Brian Molko demande aux spectateurs des arènes de laisser leurs téléphones dans leurs poches. Afin que s’établisse « la communion, la transcendance » entre eux et Placebo. Mission accomplie.
Michel Polnareff en concert au Festival de Nîmes
Enamourés. 8 juillet. L’Amiral est toujours en poste, ancré à son piano. De sa voix inimitable et inaltérable, Michel Polnareff récite le catalogue de ses tubes, souvent réarrangés pour la scène, devant des arènes conquises. De quoi rendre bien des âmes câlines.
Stars 80 en concert au Festival de Nîmes

Twistés. 9 juillet. Nuit de folie avec la troupe de Stars 80. La tournée de Patrick Hernandez et consorts offre une nouvelle formule, avec davantage de reprises, mais le résultat est le même : deux heures durant, la piste des arènes devient piste… de danse.

Sam Smith en concert au Festival de Nîmes
Débridés. 10 juillet. Deux jours après la Marche des fiertés de Nîmes, l’Anglais Sam Smith célèbre l’amour dans les arènes, en jouant parfois jusqu’à l’excès de la provocation. Avec une telle voix, tout n’est que miel, de toute façon.
Arctic Monkeys en concert au Festival de Nîmes
Réchauffés. 13 juillet. Les Arctic Monkeys font monter la température. Le charismatique Alex Turner et sa bande sont de retour au centre des antiques pierres après des passages en 2007 et 2014. Et ça déménage toujours !
Louise Attaque en concert au Festival de Nîmes
Immergés. 21 juillet. Louise Attaque revient 25 ans après son triomphal premier album et s’offre le luxe de le jouer à nouveau, et dans l’ordre, pour le plus grand plaisir des anciens et des nouveaux fans. Gaëtan Roussel et les siens s’offrent même un bain de foule, avant de partir.
Share This