L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

ACCUEIL > EN VUE > Leio, un talent nîmois

LEIO

UN TALENT NIMOIS

Eliot de son vrai nom, 18 ans à peine, est l’étoile montante du rap à la nîmoise. Il a remporté le tremplin musical de la Ville de Nîmes, la Bourse des Jeunes Talents en 2023. Rencontre.

Quel est ton sentiment après avoir remporté la Bourse des Jeunes Talents ?

Quand on m’a annoncé que je remportais la BJT je n’y croyais pas vraiment. Le fait que des professionnels apprécient ce que je fais, cela vient valider des années de travail. On ne se rend pas compte, mais lorsqu’on veut vivre de sa musique, il y a énormément d’à-côtés : la promotion, la réalisation de clips, la création visuelle et j’en passe. Cette bourse tombe au bon moment pour moi. Avec mon équipe, on avait déjà des idées, maintenant on va pouvoir les réaliser et faire ça bien.

Pourquoi est-il important de t’autoproduire ?

J’ai conçu mon home-studio petit à petit. Je pense faire partie de cette génération qui a commencé à produire de la musique seul dans sa chambre, comme un geek. Tout faire soi-même, cela permet de créer son propre univers musical, de diriger toute la ligne artistique du projet. Tu peux exprimer ta vision de A à Z. Par contre, pour les visuels, les clips et la post-production, je trouve cela intéressant de bosser à plusieurs, pour rendre ma musique accessible à tous.

De quoi tu t’inspires pour tes textes ?

Mes premiers morceaux, je les écrivais à l’instinct, sans thème précis. Sur mon futur projet, que je travaille depuis un an, c’est beaucoup plus réfléchi, plus personnel et introspectif. Avec ce nouveau disque, vous pourrez vraiment découvrir qui est Leio.

Que penses-tu de la scène musicale locale ?

En tant que musiciens, on a énormément de chance d’être à Nîmes. Il y a de très bonnes structures qui nous accompagnent dans notre projet musical. Que ce soit la SMAC Paloma, l’association Da Storm ou la Ville de Nîmes, on se sent soutenu. Je pense que cela motive beaucoup d’artistes à se lancer et se révéler.

Quel est ton attachement à la ville de Nîmes ?

Nîmes, c’est mon point de repère. J’ai beaucoup bougé, mais ici j’ai énormément de bons souvenirs. Même si je n’y habite plus, je me définirai toujours comme un rappeur nîmois.