L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

ACCUEIL > À L’AFFICHE > Carrée d’art en 5 artistes contemporains

Carré d’art

en 5 artistes contemporains

Carré d’Art et son musée d’art contemporain fêtent leurs 30 ans. Pour l’occasion, les œuvres de la collection sont à l’honneur dans plusieurs lieux d’exposition de la Ville. Les artistes qui ont fait l’histoire du musée prennent aussi part à la programmation et aux accrochages.

MARTIAL RAYSSE

Il est représenté dans la collection par un important ensemble d’œuvres, 7 au total, allant de 1962 à 1990. Il est aussi présent dans la ville de Nîmes, avec des œuvres monumentales qui relèvent de l’aménagement urbain, par deux commandes publiques place d’Assas et place du Marché. Découvrez son tableau La Source au Musée des Beaux-Arts de Nîmes jusqu’au 3 décembre.

Martial Raysse – La Source, 1990

NOÉ SOULIER

Fragments, film de Noé Soulier, s’inscrit dans la continuité de la recherche sur le mouvement développée par le chorégraphe depuis 2010. Il explore le mouvement lorsqu’il est confronté au cadre de la caméra. Cette exposition se tient jusqu’au 3 septembre à la Chapelle des Jésuites et fait partie de la programmation des Rencontres d’Arles dans le cadre du Grand Arles Express.

Noé Soulier – Fragments

NOÉ SOULIER

Fragments, film de Noé Soulier, s’inscrit dans la continuité de la recherche sur le mouvement développée par le chorégraphe depuis 2010. Il explore le mouvement lorsqu’il est confronté au cadre de la caméra. Cette exposition se tient jusqu’au 3 septembre à la Chapelle des Jésuites et fait partie de la programmation des Rencontres d’Arles dans le cadre du Grand Arles Express.

Noé Soulier – Fragments

SUZANNE LAFONT

Née à Nîmes, elle a été présentée à Carré d’Art lors de son exposition Situations en 2015. Plusieurs de ses œuvres sont conservées dans la collection. Elle développe un travail photographique dans un champ élargi où sont convoquées des références au théâtre, à la performance ou au cinéma. Avec ENTRÉE LIBRE, visible jusqu’au 17 septembre sur le Mur Foster, elle fait un choix dans la collection de photographies du musée qu’elle transforme en véritable proposition artistique.

Suzanne Lafont choisit d’exposer Thomas Ruff – Maison N°12, 1988

TARIK KISWANSON

L’artiste suédois a été présenté à Carré d’Art Musée avec l’exposition Mirrorbody en 2021, première exposition monographique de l’artiste dans une institution française. Plusieurs de ses œuvres sont conservées dans la collection nîmoise. L’artiste propose une sélection de pièces présentée dans les dernières salles du musée qui interroge la présence des corps, le mouvement, l’identité, la mémoire ou les différentes façons d’élaborer un récit, les façons d’être au monde.

Noé Soulier – Fragments

TARIK KISWANSON

L’artiste suédois a été présenté à Carré d’Art Musée avec l’exposition Mirrorbody en 2021, première exposition monographique de l’artiste dans une institution française. Plusieurs de ses œuvres sont conservées dans la collection nîmoise. L’artiste propose une sélection de pièces présentée dans les dernières salles du musée qui interroge la présence des corps, le mouvement, l’identité, la mémoire ou les différentes façons d’élaborer un récit, les façons d’être au monde.

Noé Soulier – Fragments

UGO RONDINONE

Il crée des environnements poétiques avec des références à l’histoire de l’art, la mythologie ou la culture populaire. Ces œuvres évoquent les cycles de la nature et le passage inexorable du temps. Le masque est souvent présent, évocation de quelque civilisation ancienne ou bien de traditions populaires et festives du carnaval. Du 15 juin au 19 novembre, au Museum d’Histoire naturelle, retrouvez son travail en regard des premiers objets créés de main humaine, de masques dits d’Arts Premiers ou d’échantillons de matières premières.

Ugo Rondinone – Moonrise.North.April, 2003

Découvrez l’histoire du bâtiment, l’exposition d’Oliver Laric au Musée de la Romanité, les œuvres de Martial Raysse dans la ville ainsi que les collections du musée d’art contemporain avec quatre vidéos à retrouver sur les réseaux sociaux de la Ville.

Découvrez l’histoire du bâtiment, l’exposition d’Oliver Laric au Musée de la Romanité, les œuvres de Martial Raysse dans la ville ainsi que les collections du musée d’art contemporain avec quatre vidéos à retrouver sur les réseaux sociaux de la Ville.

UNE TRIENNALE DÉDIÉE À L’ART CONTEMPORAIN EN 2024

_________

La Ville a annoncé l’organisation d’une nouvelle manifestation pluridisciplinaire et internationale dédiée à la création contemporaine. Intitulée « Contemporaine de Nîmes » et présentée tous les trois ans, l’édition inaugurale se déploiera dans toute la ville du 5 avril au 23 juin 2024.


POUR EN SAVOIR PLUS 
Programme complet : carreartmusee.com

Share This