L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

ACCUEIL > TRIBUNES POLITIQUES > TRIBUNES POLITIQUES de mars 2023

TRIBUNEs POLITIQUES de mars 2023

Mars 2023

 GROUPES DE L’OPPOSITION 

L’école supérieure des beaux-arts de nîmes (esban) est à la croisée des chemins

En ne réévaluant pas la participation financière de la ville à l’ESBAN, après l’avoir diminuée en 2022 de 50 000 euros, et en ne compensant pas financièrement cette année l’augmentation du point d’indice et les dépenses énergétiques de l’école, la majorité municipale fait un choix politique inquiétant.
La baisse de la participation financière de la ville conduit cette année l’ESBAN à restreindre les projets pédagogiques. De plus, l’état des locaux pose problème. Le bâtiment du chapitre est dans un piteux état, la matériauthèque a dû être fermée. C’est malheureusement à l’image de la dégradation du patrimoine municipal (Conservatoire, Hôtel Séguier…).
On chercherait à affaiblir l’École des Beaux-Arts, on ne s’y prendrait pas autrement, alors que dans le même temps les décisions du ministère de la culture fragilisent les écoles d’art territoriales comme la nôtre. Nous apportons d’ailleurs notre soutien au mouvement national des élèves et des enseignants qui est relayé localement.
Cet établissement d’enseignement supérieur contribue au développement de notre ville.
Nous devons permettre son bon fonctionnement, investir dans l’entretien des bâtiments et lui permettre de se développer. Cela serait plus cohérent quand la ville espère créer une biennale d’Art contemporain.
V. Bouget, J. Menut, C. Giacometti, B. Ferrier, S. Fayet, C. Bastid,
M. Bernède, P-E. Détrez
elus.ncg@orange.com

Les Progressistes

Nîmes est une ville trop minérale. Si quelques ilots de verdure sont dispersés à travers la ville, le seul jardin de La Fontaine ne doit pas cacher une réalité plus dure à porter été après été, la pierre et le béton dominent l’espace urbain. On parle du parc Jacques Chirac mais le projet a du mal à voir le jour et il ne suffit pas. Les différents chantiers réalisés ces dernières années comme ceux qui se dessinent nécessitent d’être verdis. On ne peut imaginer rajouter encore de la pierre là où il y en a tant. Il faut intégrer des plantations, des arbres à croissance rapide ou déjà adultes, pour proposer des espaces ombragés, seuls moyens naturels de faire baisser la température d’une ville toujours promise à battre des records de chaleur. Nîmes doit se végétaliser, se doter d’un vrai plan de résilience climatique au risque de voir une ville désertée en journée trois mois de l’année.
Les Progressistes

Les élus du Rassemblement national

Nîmoises, Nîmois,
L’inflation ne cesse de diminuer le pouvoir d’achat des Français.
Localement, l’eau, les transports en commun, la taxe foncière (du fait de la revalorisation des bases) augmentent fortement.
Pour couronner le tout, le gouvernement s’entête à vouloir une réforme des retraites inutile et injuste, dont les femmes seront les grandes perdantes.
Notre député nîmois Yoann Gillet se bat pour vous aux côtés de Marine Le Pen contre le gouvernement et sa politique. Il se bat aussi pour défendre les intérêts de Nîmes (moyens alloués aux collectivités, moyens liés à la sécurité,…).
Nous sommes ici ses relais.
COMPTEZ SUR NOUS !
Laurence Gardet
Présidente du groupe RN
www.rnnimes.fr

 GROUPE DE LA MAJORITÉ 

Engagements pris, promesses tenues !

Jean-Paul Fournier et toute l’équipe municipale se sont engagés auprès des Nîmois à poursuivre l’embellissement de la Ville commencé en 2001 tout en favorisant la proximité.
Ce mois de février constitue le reflet limpide de cette volonté d’agir, puisque des étudiants aux Aînés tout a été fait pour développer la mise en valeur de notre ville et contribuer à favoriser le bien-vivre des Nîmois !
En effet, pour ses citoyens les plus « expérimentés », la Ville de Nîmes a acté l’installation d’un Conseil Communal des Aînés. Présidé par Monsieur le Maire, Jean-Paul Fournier, et aux côtés des élues Marie-Chantal Barbusse (Adjointe déléguée à l’Action Sociale) et Catherine Jehanno (Conseillère déléguée aux Aînés), le Conseil Communal des Aînés mettra ainsi tout en œuvre pour favoriser l’adaptation du territoire au vieillissement de la population. Cette promesse de campagne de la Majorité Municipale permettra d’être à l’écoute des attentes des Nîmois pour adapter les projets aux usages des habitants.
Parallèlement, avec ses 14 500 étudiants, chiffre qui représente près de 10 % de la population, Nîmes devient une véritable « ville universitaire ».
Dans ce cadre, la Ville a toujours soutenu l’UFR de médecine dans ses projets et c’est naturellement qu’elle a répondu présent pour participer à son extension et à sa réhabilitation pour une contribution à hauteur de 817 000 €. Ce projet permet de poursuivre, sur notre territoire, le développement de filières d’excellence tout en attirant de nouveaux étudiants.
Nouvelle résidence du CROUS, création et agrandissement de l’Université Hoche ; en facilitant les projets d’infrastructures et de fonctionnement, en cédant des terrains ou en subventionnant les établissements, la Ville de Nîmes, grâce à l’action d’élus comme Frédéric Escojido et Tiphaine Leblond, participe donc pleinement à cette dynamique.
À l’occasion de la Journée internationale des droits des Femmes, le 8 mars prochain, la Ville réitérera ses engagements pris ; dispositif Angela (permettant à toute personne harcelée ou agressée de se réfugier dans un établissement dont les employés sont formés pour la protéger et prévenir les secours), logements d’urgence dédiés aux femmes victimes de violences et à leurs enfants. Mais, en parallèle de ces actions, il est important de continuer à sensibiliser et à promouvoir l’égalité Homme-Femme.
Dans cette optique, le choix de l’affiche pour l’édition 2023 de la Feria, fait par la Ville de Nîmes, est hautement symbolique. En effet, elle montre la rejoneadora, Conchita Cintrón, dans un portrait réalisé par Nicole Bousquet. Pour la première fois, depuis 1984, l’affiche de la Feria représente une femme.
Le respect des engagements pris et la volonté intacte de continuer à développer la Ville pour le bien-être de ses habitants jalonnent quotidiennement l’action de Jean-Paul Fournier et de la Majorité municipale.
Groupe Majorité municipale

 GROUPES DE L’OPPOSITION 

L’école supérieure des beaux-arts de nîmes (esban) est à la croisée des chemins

En ne réévaluant pas la participation financière de la ville à l’ESBAN, après l’avoir diminuée en 2022 de 50 000 euros, et en ne compensant pas financièrement cette année l’augmentation du point d’indice et les dépenses énergétiques de l’école, la majorité municipale fait un choix politique inquiétant.
La baisse de la participation financière de la ville conduit cette année l’ESBAN à restreindre les projets pédagogiques. De plus, l’état des locaux pose problème. Le bâtiment du chapitre est dans un piteux état, la matériauthèque a dû être fermée. C’est malheureusement à l’image de la dégradation du patrimoine municipal (Conservatoire, Hôtel Séguier…).
On chercherait à affaiblir l’École des Beaux-Arts, on ne s’y prendrait pas autrement, alors que dans le même temps les décisions du ministère de la culture fragilisent les écoles d’art territoriales comme la nôtre. Nous apportons d’ailleurs notre soutien au mouvement national des élèves et des enseignants qui est relayé localement.
Cet établissement d’enseignement supérieur contribue au développement de notre ville.
Nous devons permettre son bon fonctionnement, investir dans l’entretien des bâtiments et lui permettre de se développer. Cela serait plus cohérent quand la ville espère créer une biennale d’Art contemporain.
V. Bouget, J. Menut, C. Giacometti, B. Ferrier, S. Fayet, C. Bastid,
M. Bernède, P-E. Détrez
elus.ncg@orange.com

Les Progressistes

Nîmes est une ville trop minérale. Si quelques ilots de verdure sont dispersés à travers la ville, le seul jardin de La Fontaine ne doit pas cacher une réalité plus dure à porter été après été, la pierre et le béton dominent l’espace urbain. On parle du parc Jacques Chirac mais le projet a du mal à voir le jour et il ne suffit pas. Les différents chantiers réalisés ces dernières années comme ceux qui se dessinent nécessitent d’être verdis. On ne peut imaginer rajouter encore de la pierre là où il y en a tant. Il faut intégrer des plantations, des arbres à croissance rapide ou déjà adultes, pour proposer des espaces ombragés, seuls moyens naturels de faire baisser la température d’une ville toujours promise à battre des records de chaleur. Nîmes doit se végétaliser, se doter d’un vrai plan de résilience climatique au risque de voir une ville désertée en journée trois mois de l’année.
Les Progressistes

Les élus du Rassemblement national

Nîmoises, Nîmois,
L’inflation ne cesse de diminuer le pouvoir d’achat des Français.
Localement, l’eau, les transports en commun, la taxe foncière (du fait de la revalorisation des bases) augmentent fortement.
Pour couronner le tout, le gouvernement s’entête à vouloir une réforme des retraites inutile et injuste, dont les femmes seront les grandes perdantes.
Notre député nîmois Yoann Gillet se bat pour vous aux côtés de Marine Le Pen contre le gouvernement et sa politique. Il se bat aussi pour défendre les intérêts de Nîmes (moyens alloués aux collectivités, moyens liés à la sécurité,…).
Nous sommes ici ses relais.
COMPTEZ SUR NOUS !
Laurence Gardet
Présidente du groupe RN
www.rnnimes.fr

 GROUPE DE LA MAJORITÉ 

Engagements pris, promesses tenues !

Jean-Paul Fournier et toute l’équipe municipale se sont engagés auprès des Nîmois à poursuivre l’embellissement de la Ville commencé en 2001 tout en favorisant la proximité.
Ce mois de février constitue le reflet limpide de cette volonté d’agir, puisque des étudiants aux Aînés tout a été fait pour développer la mise en valeur de notre ville et contribuer à favoriser le bien-vivre des Nîmois !
En effet, pour ses citoyens les plus « expérimentés », la Ville de Nîmes a acté l’installation d’un Conseil Communal des Aînés. Présidé par Monsieur le Maire, Jean-Paul Fournier, et aux côtés des élues Marie-Chantal Barbusse (Adjointe déléguée à l’Action Sociale) et Catherine Jehanno (Conseillère déléguée aux Aînés), le Conseil Communal des Aînés mettra ainsi tout en œuvre pour favoriser l’adaptation du territoire au vieillissement de la population. Cette promesse de campagne de la Majorité Municipale permettra d’être à l’écoute des attentes des Nîmois pour adapter les projets aux usages des habitants.
Parallèlement, avec ses 14 500 étudiants, chiffre qui représente près de 10 % de la population, Nîmes devient une véritable « ville universitaire ».
Dans ce cadre, la Ville a toujours soutenu l’UFR de médecine dans ses projets et c’est naturellement qu’elle a répondu présent pour participer à son extension et à sa réhabilitation pour une contribution à hauteur de 817 000 €. Ce projet permet de poursuivre, sur notre territoire, le développement de filières d’excellence tout en attirant de nouveaux étudiants.
Nouvelle résidence du CROUS, création et agrandissement de l’Université Hoche ; en facilitant les projets d’infrastructures et de fonctionnement, en cédant des terrains ou en subventionnant les établissements, la Ville de Nîmes, grâce à l’action d’élus comme Frédéric Escojido et Tiphaine Leblond, participe donc pleinement à cette dynamique.
À l’occasion de la Journée internationale des droits des Femmes, le 8 mars prochain, la Ville réitérera ses engagements pris ; dispositif Angela (permettant à toute personne harcelée ou agressée de se réfugier dans un établissement dont les employés sont formés pour la protéger et prévenir les secours), logements d’urgence dédiés aux femmes victimes de violences et à leurs enfants. Mais, en parallèle de ces actions, il est important de continuer à sensibiliser et à promouvoir l’égalité Homme-Femme.
Dans cette optique, le choix de l’affiche pour l’édition 2023 de la Feria, fait par la Ville de Nîmes, est hautement symbolique. En effet, elle montre la rejoneadora, Conchita Cintrón, dans un portrait réalisé par Nicole Bousquet. Pour la première fois, depuis 1984, l’affiche de la Feria représente une femme.
Le respect des engagements pris et la volonté intacte de continuer à développer la Ville pour le bien-être de ses habitants jalonnent quotidiennement l’action de Jean-Paul Fournier et de la Majorité municipale.
Groupe Majorité municipale

Retrouvez l’espace d’expression des groupes politiques du Conseil Municipal sur nimes.fr
Share This