L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

La Ville installe ce dispositif sur le chantier du Palais des Congrès dans le secteur Porte de France depuis plusieurs semaines et sur celui de la Halle des Sports au Mas de Vignoles au mois d’avril.

Ce procédé permet de chauffer et climatiser les espaces intérieurs d’un bâtiment en utilisant les calories de la terre : elles fournissent de la chaleur en hiver et de la fraicheur en été, soit une régulation thermique naturelle vertueuse et non polluante. Après le Musée de la Romanité, qui utilise les calories de la nappe phréatique, le futur Palais des Congrès est équipé d’un système géothermique par sonde. En forant à 150 mètres de profondeur, 14 sondes sont en cours d’installation sur l’emprise du bâtiment pour 260 000 €HT.  Elles assureront 90% des besoins en chaleur et 100% du refroidissement du palais. 32 tonnes de CO2 seront ainsi épargnées par an.

Les forages sont réalisés par pression hydraulique

Performance énergétique


Technique énergétique la plus performante pour le secteur de la construction, elle a l’avantage d’être très économe une fois l’investissement amorti. En y ayant recours, ainsi qu’à d’autres méthodes (isolation, panneaux photovoltaïques…), le chantier du Palais des Congrès est labellisé « Very Good » (soit le niveau 4 sur 6) de la certification environnementale internationale BREEAM et argent pour le référentiel Bâtiment durable Occitanie. En avril, le chantier de construction de la Halle des sports va également commencer avec la pose de 16 sondes de géothermie.


Lire aussi : La Ville actionne son plan de sobriété énergétique | Vivrenimes.fr
(vidéo) Sobriété énergétique zoom sur les éco-gestes | Vivrenimes.fr
Palais des congrès : un quartier en mutation | Vivrenimes.fr
La Halle des Sports se dévoile | Vivrenimes.fr

Share This