L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES


Une enquête publique est lancée ce 24 février 2023 sur le projet d’extension des règles de protection patrimoniale sur un plus large périmètre que le centre historique. Entretien avec Géraldine Rey Deschamps, conseillère déléguée au Site Patrimonial Remarquable.

Photo Ville de Nîmes – Stéphane Ramillon

Pouvez-vous nous rappeler ce qu’est le Site Patrimonial Remarquable ?

C’est ainsi que l’on appelle maintenant le Secteur Sauvegardé de l’Ecusson, qui fut l’un des tous premiers en France en 1985. Il se compose d’un plan de sauvegarde et de mise en valeur (P.S.M.V.) semblable au plan local d’urbanisme (P.L.U.) établi depuis 2007. C’est un formidable outil pour valoriser le bâti, assurer la conservation et la transmission du patrimoine, à travers un ensemble de règles d’urbanisme, d’aides financières et de conseils d’architecture experts qui s’appliquent aux immeubles et aux commerces dès lors qu’une rénovation est engagée, pour assurer une cohérence de style urbaine. Les éléments d’architecture caractéristiques et remarquables du centre ancien sont recensés et des prescriptions d’urbanisme (matériaux, palette de couleurs de façade, techniques, style de menuiseries, de ferronneries, d’enseignes…) dressées.

Photo du Périmètre actuel du Site Patrimonial Remarquable (ex Secteur Sauvegardé)
Périmètre actuel du Site Patrimonial Remarquable (ex Secteur Sauvegardé)

A quelles aides ouvre-t-il droit ?

Parce qu’elle est attachée à la qualité de son Site Patrimonial Remarquable, la Ville a déjà versé plus de 4 M € d’aides à la rénovation de façades et d’enseignes. C’est une politique volontariste menée depuis 1986, et c’est sans doute pour cette raison que le SPR de Nîmes est l’un des plus beaux de France. Par ailleurs, il permet les rénovations relevant du dispositif Malraux et attire à ce titre nombre d’investisseurs. Cela favorise une dynamique de rénovation et régule aussi le prix des loyers.

Pourquoi va-t-il s’étendre ?

Il s’agit de poursuivre l’embellissement de ses abords en doublant sa superficie : on passera de 41 à 109 hectares, de 843 immeubles à 1807 en aidant les propriétaires à assurer une valorisation de qualité. Cette démarche est actée depuis 2015 mais nous avons pris un peu de retard avec les années COVID. Ce SPR assurera de plus un cadre juridique de protection à la « zone tampon » autour du site de la Maison Carrée, candidate à l’inscription à l’Unesco et qui est intégrée à son périmètre.

Photo du plan du  projet d’extension comprend une prolongation autour du centre-ville.
Le projet d’extension comprend une prolongation autour du centre-ville.


Quand est-ce que ce sera mis en place ?


Pour l’heure, le projet fait l’objet d’une enquête publique jusqu’au 24 mars. Par la suite, lorsque le principe et le périmètre seront actés par arrêté préfectoral courant 2023, des études approfondies seront menées. Impliquant les services de l’Etat et de la DRAC, les procédures sont un peu longues mais on peut espérer une mise en œuvre d’ici quelques années.

En pratique
Dossier consultable à la mairie de Nîmes, 1 Place de l’Hôtel de Ville , nimes.fr/Urbanisme/Enquêtes publiques et www.gard.gouv.fr/Publications/Enquetes-publiques.
Poste informatique mis à disposition Direction de l’urbanisme, 152 avenue Robert Bompard. Permanences du Commissaire enquêteur à l’Hôtel de Ville les 24 février, de 9h à 12h et les 8 et 24 mars de 14h à 17h

+ d’infos sur le Site Patrimonial Remarquable de Nîmes : Ville de Nîmes – Site Patrimonial Remarquable (nimes.fr)

Share This