L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Le Centre de Protection Infantile est centenaire

Cela fait un siècle que l’établissement géré par la Croix-Rouge et situé au sommet de la colline Montaury se consacre aux soins des enfants souffrant de handicap.

Le centre a profité de l’inauguration de son aire de jeux inclusive « Parc en ciel » pour célébrer son centenaire. Un équipement que la Ville a cofinancé.

CRÉÉ EN 1922 PAR SUZANNE NÈGRE,

arrière-grand-mère de Georgina Dufoix, pour les enfants atteints de tuberculose, le centre s’est progressivement
développé au service des enfants malades et handicapés.
En 1967, le centre élargit ses missions dans le domaine
social en devenant aussi une pouponnière pour de jeunes
enfants sans foyer. Puis, dans les années 80, il se consacre
aux enfants ayant besoin de soins psychiatriques ainsi que
dans le domaine du polyhandicap et du handicap
rare. À la fois hôpital, école et lieu de vie, il accueille chaque année 500 enfants venus de l’ensemble du département, et au-delà, traitant les troubles du neuro-développement (autisme, hôpital de jour pour enfants de 3 à 12 ans), avec un service d’accueil familial spécialisé, et un établissement médico-social pour enfants et adolescents polyhandicapés, qui accompagne 90 jeunes de 3 à 20 ans aux besoins importants en termes de prise en charge, d’autonomie et de soins personnalisés. 135 professionnels de diverses spécialités œuvrent à leurs côtés.

 

LE SAVIEZ VOUS ?

Un autre partenariat avec la Ville a vu le jour en 2021 : le Centre de Protection Infantile effectue des permanences sur rendezvous le mercredi matin, à l’espace Léon Vergnole de Pissevin, pour recevoir les familles et les orienter. Détecter des problèmes d’orthophonie ou d’autres signes pouvant relever de soins spécifiques : autant
de situations qui peuvent permettre aux parents de ce quartier de trouver des réponses adaptées.