L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Le Théâtre de Nîmes dévoile la programmation du 33e Festival de Flamenco qui se tiendra du 9 au 21 janvier 2023. Plus que jamais, les plus grands danseurs et musiciens y côtoieront l’avant-garde, confirmant la place de l’événement comme le deuxième du genre sur le plan international.

Depuis plus de trente ans, Nîmes entretient et fait croître la flamme à la fois subtile et incandescente du flamenco aux premiers frimas de l’hiver. Associant les identités gitanes espagnoles et l’aptitude nîmoise à célébrer l’art contemporain et la création artistique, le Théâtre y réunit les plus grandes figures de la discipline et les étoiles montantes, durant 13 jours intenses, à la salle Bernadette Lafont, à l’Odéon, à Paloma et au Musée de la Romanité.

Effervescence
Chaque année, le flamenco à Nîmes retrouve ses fondamentaux et révèle sa postérité protéiforme. On y présente et on y élabore de nouvelles créations, à travers les « Work in Progress », des résidences artistiques au cours desquelles le spectateur peut apprécier le travail à l’oeuvre et, à l’édition suivante, son aboutissement. Au rendez-vous de cet événement incontournable, les artistes y trouvent aussi l’occasion de s’associer pour de futures collaborations. S’y ajoute, en marge des spectacles de la programmation officielle, un Off à la spontanéité indomptable qui fait vibrer la cité jusqu’au bout de la noche et s’improvise dans divers établissements de la ville.

Anna Morales dans Peculiar

15 spectacles dont 10 dansés
Cette dernière programmation pour le Directeur du Théâtre de Nîmes François Noël, qui prend sa retraite, conçue par Chema Blanco (Directeur de la biennale de flamenco de Séville) fait la part belle à la danse, où elle est présente dans 10 spectacles sur 15. Accompagnées de musiciens et chanteurs prestigieux et talentueux, ces prestations chorégraphiques n’en sont pas moins multiformes. De retour à Nîmes : Ana Morales (Prix national de danse « interprétation » 2022 en Espagne) finalise Peculiar, dévoilé en 2022; l’incontournable Rocio Molina (Lion d’argent 2022 à la Biennale de la Danse de Venise) vient clore sa trilogie dédiée à la guitare en compagnie de Yerai Cortès avec Vuelta a Uno; Eva Yerbabuena (fomée par les maestros du flamenco et danseuse au Wuppertal de Pina Bausch) se (re)présente dans Re-fracción; Luz Arcas (meilleure interprète féminine de danse aux Max 2022), revisite les origines flamenca dans Toná, tout comme le Madrilène Alfonso Losa. A noter des duos de chocs, des rencontres au sommet, tels Israel Galván et Niño de Elche qui se retrouvent ensemble sur scène dans un duo de titans, Mellizo Doble, ou Andrés Marín (prix national de Danse 2022 en Espagne) et Jon Maya qui font rimer flamenco et danse basque.

Israel Galván

Du côté de l’avant-garde et des étoiles montantes, signalons le contemporain Los Bailes Rodabos, création en cours, de David Coria. Javiera de la Fuente présente la version finale d’Envioleta, une première mondiale, la britannique Yinka Esi Graves dévoile sa première création solo The disappearing Act.

Musique et chant : entre tradition et innovation
Des temps forts pour les amateurs du flamenco moderne avec l’autrice, compositrice multi instrumentiste Rosario La Tremendita, issue du quartier légendaire gitan La Triana à Séville qui revisite le Cante jondo en y mêlant des sonorités synthétiques et électroniques, tout comme Perrate et Arbol. Sébastián Cruz et Alfredo Lagos interprètent de grandes compositions (Haendel, Jordi Savall) en mode flamenco.

La Tremendita


Côté Puro, la grande cantaora Marina Heredia et le guitariste Rafael Riqueni (« plus grand guitariste au monde » ont estimé de concert François Noël et Chema Blanco) seront présents.

Rafael Riqueni

Une vision d’avenir
« Je suis très fier du parcours accompli, nous avons réussi à faire de cet événement le festival contemporain du flamenco« , a évoqué François Noël. « Sans renier ses racines, il offre au flamenco une vision d’avenir » a-t-il souligné. A l’image de cette petite fille illustrant l’affiche de cette édition, dont on ne voit que le dos et qui « danse, chemine, avance« . Un cliché du regretté René Robert auquel le Théâtre rend hommage en lui consacrant une exposition, du 10 au 21 janvier. Chema Blanco a pour sa part rappelé sa volonté de s’ancrer dans l’actualité de la discipline, d’en souligner les résurgences comme les émergences.

Rencontres, master class, projection, expositions et représentations scolaires sont également au programme.

Ouverture de la billetterie le 22 novembre à 11h sur Festival Flamenco – Théâtre de Nîmes (theatredenimes.com)

Lire aussi

Festival Flamenco : une référence en la matière | Vivrenimes.fr (Janvier 2022)

Share This