L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Finie la pause COVID, marquée par les échanges virtuels : les rencontres ont bel et bien repris entre Nîmes et ses neufs villes jumelles. Voyages scolaires, projets artistiques, développement économique ou touristique et partages d’expérience constituent les multiples expressions de cette dynamique.

Développer des échanges avec de multiples villes d’Europe mais aussi d’autres continents, est une politique menée par la Ville de Nîmes depuis 1955, date à laquelle elle a cellé sa première amité avec Preston (Lancashire, Angleterre). Depuis, elle n’a cessé de développer son panel de villes jumelles en prenant soin d’entretenir des partenariats dans divers domaines. Car pour faire vivre un jumelage, il est nécessaire de cultiver ce lien, en raison des changements réguliers de gouvernance à des échéances variées dans ces villes. Il est ainsi bienvenu de se faire connaître et d’y valoriser l’historique des relations pour mieux promouvoir les projets déjà tracés. Les services Jumelages permettent en cela d’établir une continuité de lien et se placent au service de leurs populations respectives, pour monter des projets individuels ou associatifs.

« Le jumelage, c’est un enrichissement culturel, intellectuel et économique, c’est une ouverture qu’il faut maintenir et développer, Il vaut mieux construire des ponts que des murs pour mieux s’ouvrir aux autres. Cela nous permet de confronter nos pratiques dans toutes sortes de domaines et de mettre en résonnance nos métiers d’art avec les chambres consulaires, d’artisanat ou du commerce, pour partager nos savoir-faire » explique Jean-Marc Campello, Conseiller délégué aux Jumelages, à l’Artisanat, à la Construction et à la Rénovation Energétique des Bâtiments Municipaux.

Ambassadrice de son attractivité touristique et de la qualité de son terroir, la Ville collabore notamment avec le syndicat des Costières pour promouvoir le vignoble nîmois au sein de nos villes jumelles. Ces villes, qui accueillent régulièrement des étudiants et apprentis Nîmois, constituent également un vivier d’emploi et de débouchés pour les actifs de Nîmes. Des partenariats culturels, comme l’accueil de 12 élèves Tchèques au lycée Daudet chaque année, sportifs ou humanitaires, permettent de renforcer ces liens.

Reprise des échanges
Après nombre de voyages scolaires et de rencontres annulés, tel ce tournoi de football entièrement organisé par l’association de Nîmes Olympique et qui devait se tenir au printemps, et malgré les visios et échanges culturels et gastronomiques numériques qui ont pu être faits grâce à la réalisations de vidéos présentant les musées de Nïmes et des recettes de chefs Nîmois, les rencontres et échanges physiques ont enfin pu recommencer ces derniers mois.

« Nous renouons les liens avec nos neuf villes jumelles. En 2022, nous nous sommes déplacés à Rishon Le Zion (Israël), où des échanges scolaires pourraient se créer avec le lycée Albert Camus, à Brunswick (Allemagne) pour célébrer nos 60 ans de jumelage ainsi qu’à Prague I (République Tchèque), ville avec laquelle nous sommes jumelés depuis 55 ans » enchaine Jean-Marc Campello. « Nous avons également accueilli une délégation de Fort Worth (Texas) à la Feria des Vendanges ainsi que diverses classes lors d’échanges scolaires. En 2023, nous espérons rencontrer nos homologues de Cordoue (Espagne), Meknès (Maroc) et Vérone (Italie) et accueillir plusieurs délégations dans notre cité. »

2022 marqué par 8 échanges et rencontres
Pas de temps mort dans l’activité jumelages cette année dont on peut balayer rétrospectivement les temps forts et qui n’est pas encore terminée ! La Ville soutient de nombreuses initiatives lorsqu’elles s’inscrivent dans le cadre du jumelage.

  • Cordoue (Espagne) : voyage de 7 élèves en terminale bac pro section européenne espagnol du lycée Frédéric Mistral du 6 novembre au 3 décembre, en immersion en entreprise en Espagne (Erasmus+)
  • Prague I (République Tchèque) : pour célébrer le 55ème anniversaire de jumelage, une délégation nîmoise s’est rendue sur place le 3 octobre. L’artiste Nîmoise Anne Pons y a exposé une sélection de ces oeuvres du 3 au 27 octobre, tandis que des rencontres ont pu être conduites avec les institutions économiques.
Rencontre avec les élus de Prague I, avec laquelle Nîmes est activement jumelée depuis 1967.
  • Brunswick (Allemagne) : célébration du 60ème anniversaire de jumelage, pour lequel une délégation nîmoise s’est rendue sur place du 27 au 29 septembre. Des contacts ont été noués avec l’association d’entraide autour du handicap « Lebenshilfe », avec la Chambre des Métiers de Brunswick qui est jumelée avec celle de Nîmes et qui vont remettre en place l’échange d’apprentis qui existait par le passé. Un duo d’artistes nîmois « Nuance » (Clémence et Jérémie Buirette) a accompagné cet échange et vendu, lors d’une soirée musicale, la totalité de ses CD. La viticulture nîmoise a été promue auprès d’une université populaire, et les lycées de Brunswick et Albert Camus mis en relation pour un futur échange.
La délégation nîmoise reçue par le maire de Brunswick, Dr Kornblum, en septembre 2022.
L’université populaire de Brunswick a apprécié les vins des Costières de Nîmes.
Les jumelages s’affirment comme un débouché pour notre terroir local.
  • Fort Worth (Etats-Unis) : venue d’une délégation à l’occasion de la Feria des Vendanges, après l’accueil en mars 2022 d’un groupe de lycéens américains (accueillis par le lycée Camus)
  • Francfort sur Oder : camp d’été organisé par le service Jeunesse.
  • Meknès (Maroc) : voyage humanitaire de l’association Athlétic Club de PIssevin en partenariat avec l’association Nos jours meilleurs, en juin 2022.
  • Rishon le Zion (Israël) : déplacement d’une délégation nîmoise du 17 au 20 mai et rencontre du maire, du Consul général de France en Israël, découverte des dispositifs de Sécurité et maintien de l’ordre public, des initiatives jeunesse, de bâtiments éco-responsables.
  • Preston (Angleterre) : Accueil d’une délégation du 1er au 6 avril
    A l’occasion d’une conférence organisée pour la Journée Nationale de Sensibilisation à l’Autisme, avec Véronique Jouve-Sammut, conseillère déléguée aux handicaps et à l’accessibilité et des professionnels du CHU, un échange comparatif sur l’approche de ce handicap a pu être établi en présence de Rebecca Taylor, mère d’un enfant autiste et fondatrice de l’association « learningrose ». Alan Marley, vice-président du comité de jumelage de Preston, a par ailleurs noué des contacts avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Gard, la Fédération Française du Bâtiment, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, Unîmes et l’association de Nîmes Olympique.
De G. à D. : Dr Isabelle Souksi-Medioni, Pédiatre néonatale CHU Nîmes, Dr Hélène Poquet, Praticien Hospitalier chargée d’enseignement, Service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, Pôle de Psychiatrie, CHU Nîmes, Rebecca Taylor, Sophie Wildboz, interprète de l’office du tourisme et Véronique Jouve Sammut, conseillère municipale déléguée aux handicaps


Des projets à suivre en 2023
:

  • Programme de mobilité vers Courdoue dans le domaine des Arts, du design et de la mode en cours d’étude pour le Lycée Hemingway.
  • Projet d’échange autour de la chorale « Double Coeur » avec Brunswick
  • Projet de rencontre entre randonneurs nîmois (La Nîmoise en garrigues) et de Preston
  • Projet de rapprochement entre le lycée Albert Einstein (Rishon le Zion) et le lycée Albert Camus.
  • Voyage « retour » à Fort Worth du lycée Camus
  • Projet de camp d’été à Fort Worth


Contact : Pôle Jumelages 04 66 76 73 38
Ville de Nîmes – Jumelages (nimes.fr)

Share This