L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

ACCUEIL > ÉVÉNEMENTLa T2, trait d’union Est-Ouest  

La T2, trait d’union
Est-Ouest

Le prolongement de la T2 qui relie en tram’bus la gare Feuchères à Paloma et complète la ligne au départ de l’hôpital Carémeau a été inauguré le 29 août. Les nouvelles lignes T3 et T4 entrent également en fonctionnement dans un réseau Tango entièrement revisité.

L’extension de la ligne T2 et le nouveau réseau Tango ont été inaugurés le 29 août.

Carémeau-Paloma en 36 minutes

Après 15 mois de travaux réalisés par Nîmes Métropole, la T2 prend officiellement des voyageurs entre l’avenue Feuchères et Paloma, son terminus, depuis fin août. Ces 11,5 km de ligne supplémentaire, en site propre la plupart du temps, proposent 9 stations desservies toutes les 7 minutes. Le tout en 15 minutes. La T2 circule de 5h27 à 22h03 (sens Paloma-Carémeau) et de 5h26 à 22h20 (sens Carémeau-Paloma) avec des variations de fréquence selon les moments de la journée et de la semaine. Amateurs de musique, c’est prévu : une desserte exceptionnelle sera assurée aux sorties des concerts se tenant à Paloma.

Des quartiers mieux reliés à la ville

Cette nouvelle ligne est synonyme de désenclavement pour les quartiers Est, tout comme elle a constitué une bouffée de liberté lors de son ouverture dans les quartiers Ouest en 2020. Moins équipés en véhicules personnels que les foyers moyens, les habitants des quartiers prioritaires constituent ainsi une part importante des voyageurs empruntant la ligne. Ils bénéficient dans le même temps d’une voirie remise à neuf et d’un réseau 100 % accessible aux personnes à mobilité réduite tout comme aux vélos qui peuvent emprunter ces voies.

Nouveau réseau plus adapté

Dans l’ensemble, c’est tout le réseau Tango qui est réorganisé pour plus de simplicité, de rapidité et de fluidité, au bénéfice des 2/3 des déplacements observés. Pour le dessiner, Nîmes Métropole et son opérateur Transdev ont mené une consultation début 2022. Dès le 29 août, ce nouveau réseau de transport en commun est entré en vigueur dans l’agglomération nîmoise, avec comme point d’orgue la création des lignes T3 (Valdegour – Feuchères) et T4 (Marguerittes – Caissargues via Feuchères et Cap Costières) et de nouvelles lignes de bus. L’accès aux zones commerciales et d’activité, aux établissements scolaires du secondaire et du supérieur, aux marchés de quartier, aux services publics , et aux gares ou correspondances a été privilégié.

Pour des déplacements plus écologiques

Face aux enjeux climatiques et au coût des carburants, il est apparu nécessaire de favoriser l’utilisation des transports en commun en réduisant les freins à son usage. Alors que 64 % des habitants du territoire se déplacent quotidiennement avec leur véhicule personnel, seuls 7 % utilisent les transports en commun. Nîmes est la première ville de France à recevoir la labellisation « Opération » pour son infrastructure, décernée par Certivéa, certificateur du BTP engagé pour le développement durable de l’aménagement du territoire.

À Pont de Justice, un mini « hub » routier situé sous le périphérique nîmois a été décoré par des fresques peintes par les artistes Pauline Chappet, Yann Foa et Grumo.

18 000 végétaux ont été plantés pour agrémenter ce nouveau tracé de ligne.

« Bâtir un réseau de transport cohérent et finaliser cette extension de la ligne T2 constituaient des objectifs prioritaires pour Nîmes Métropole. »

Franck Proust,
président de Nîmes Métropole

_________

9

nouvelles stations.

_________

11,5

km.

_________

Un passage toutes les

7

min en journée.

_________

Gare – Paloma en

15

min.

_________

Share This