L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

La Ville lance une demande de reconnaissance naturelle pour l’épisode de la semaine dernière : si vous êtes sinistrés, faites-vous connaître en remplissant le formulaire en ligne.

Il est tombé à Nîmes cette nuit là plus de 146 mm en l’espace de 4 heures : l’épisode orageux et les fortes précipitations de la semaine dernière ont entrainé d’importants ruissellements urbains sur la ville avec potentiellement des inondations de biens et de véhicules.

La mairie centralise les signalements

Dans le cadre de la procédure de demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, la Direction de la prévention des risques de la Ville de Nîmes doit recenser tous les dégâts pour transmettre les demandes aux services de la préfecture. En effet, si tout sinsitré doit déclarer dans les 5 jours ses dégâts auprès de son assureur, il doit également se signaler auprès de sa mairie dans un délai de 24 mois maximum.

Formulaire en ligne

Ainsi, si vous faites partie des sinistrés de l’épisode méditérranéen du 6 et 7 septembre 2022, remplissez sans attendre le formulaire en ligne, solution plus rapide et plus simple que la voie postale ou l’appel téléphonique. Ce dernier reste néanmoins possible au 04 66 70 37 02. La Ville transmet ces informations à la Préfecture qui les centralise et les transmet à son tour au ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires. Ce dernier statuera sur l’état de catastrophe naturelle ou non et publiera un arrêté si reconnaissance il y a. La mairie en informera ensuite les administrés qui se sont signalés, pour que ces derniers puissent le faire valoir auprès de leur assureur. Celui-ci dispose alors d’un mois pour effectuer les travaux ou de 21 jours pour indemniser l’assuré.

Le fonds national de solidarité Catastrophe Naturelle permet l’indemnisation des victimes à partir du moment où une assurance multirisques habitation est souscrite pour les biens immobiliers et, pour les véhicules, la cotisation qui correspond à la garantie « vol et incendie véhicule ».

Le saviez-vous ?

Tous les phénomènes ne sont pas couverts par la reconnaissance Cat Nat. Seuls les phénomènes d’inondations, de crues torrentielles, de mouvements de terrain, de sécheresse et réhydratation (retrait et gonflement des argiles), de séismes et de vents cycloniques sont couverts par le régime Cat Nat. De fait, les phénomènes de vent, de tempêtes, de neige (hors avalanche), de gel, de grêle et d’incendie (feux de forêts) ne peuvent faire l’objet d’une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Share This