L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Ce nouveau festival de musique de chambre, qui s’est déroulé du 17 au 20 août au Cloître des Jésuites et au Grand Temple, a véritablement trouvé son public.

Les Rencontres Musicales de Nîmes ont bénéficié de l’écrin acoustique du Cloître des Jésuites et du Grand Temple

Le cloître des Jésuites, mis à disposition par la Ville, a accueilli la semaine dernière un tout nouveau festival de musique de chambre. Ce site à l’acoustique si particulière a attiré l’attention du directeur artistique Philippe Bernhard, et de trois jeunes solistes prodiges, à la carrière planétaire : le pianiste Alexandre Kantorow, la violoniste bulgare Liya Petrova, et le violoncelliste Aurélien Pascal.
« Nous avons souhaité créer un événement festivalier intime, convivial, qui serait l’occasion de se retrouver chaque année pour jouer ensemble et avec des invités choisis, afin de conjuguer amitié et exigence artistique », précise Philippe Bernhard. L’entrepreneur nîmois Xavier Moreno, qui assure la présidence et le mécénat de cet événement, a constitué un lien d’ancrage supplémentaire avec le territoire.

Le public au rendez-vous
Malgré les intempéries qui ont obligé à produire une partie des concerts à couvert au Grand Temple, ce nouveau festival parrainé par France Musique a fait salle comble. « On a eu 100% de remplissage, et même refusé du monde, ce qui est extrêmement rare pour une première édition, qui plus est dans un contexte où les festivals de musique classique déjà installés peinent à refaire salle comble« , note, enthousiaste, Philippe Bernhard. L’accueil chaleureux du public nîmois, heureux de renouer avec un festival de haute tenue dans le cadre du Cloître, le relai dans la presse nationale forment un encouragement supplémentaire à rééditer l’événement.

Retour en août 2023
« On projette une édition la quatrième semaine d’août 2023, avec un décalage d’une semaine dans le mois pour mieux capter le public local mais aussi l’attention des média et de leurs rédactions, quand les gens sont revenus de congés. » projette-t-il. « L’accompagnement et le soutien de la ville, qui ont été déterminants pour cette première édition, seront là aussi précieux pour améliorer la formule. Nous allons étudier ce qu’il est possible de faire pour pouvoir accueillir plus de monde. »

Plus d’infos : rencontresmusicalesdenimes.com
Lire aussi : Les Rencontres Musicales de Nîmes, du 17 au 20 août | Vivrenimes.fr
Culture : un été à la page ! | Vivrenimes.fr

Share This