L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

La Ville maintient son plan de sauvegarde actif face aux conditions météorologiques extrêmes qui perdurent à Nîmes.

Depuis mi-juillet, les températures élevées et l’absence de pluie aggravent la sécheresse et le risque de feu de forêt. Actuellement en alerte orange canicule pour une durée qui n’est pas encore déterminée, Nîmes se trouve en niveau 3 d’alerte sécheresse et en niveau orange de risque incendie, niveau évalué quotidiennement à 18h par la Préfecture du Gard.

Vigilance orange canicule
L’évolution de la situation peut-être suivie sur le site de Météo France, de la Préfecture du Gard et infoclimat.fr. Après un mois de juillet plus chaud que la normale (température moyenne de 28,5 degrés relevée à la station de Courbessac contre 24,9 degrés entre 1981 et 2010), les températures restent élevées pour une période encore non déterminée.
De ce fait, il convient de suivre les recommandations : limiter les activités l’après-midi, fermez les volets et aérez le soir et la nuit, boire en quantité suffisante, restreindre les activités en extérieur et sportives même pour les sujets en bonne santé. Le danger est plus grand pour les personnes âgées, les personnes atteintes de maladie chronique ou de troubles de la santé mentale, les personnes qui prennent régulièrement des médicaments et les personnes isolées. Attention au coup de chaleur dont les symptômes sont : une fièvre supérieure à 40°C, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, une somnolence, une soif intense, une confusion, des convulsions et une perte de connaissance.

Niveau d’alerte sécheresse
Avec 0,6 mm de pluie enregistré en juillet à Nîmes, la situation hydrologique est particulièrement tendue sans perspective d’amélioration à court terme. Les mesures de restrictions de l’usage de l’eau sont définies sur le secteur Vistrenque, Costières, Vistre, sont définies par la Préfecture du Gard : le remplissage des piscines privées, le lavage des voitures et le
fonctionnement des fontaines en circuit ouvert sont interdits. De plus, des restrictions d’horaires pour l’arrosage sont
mises en place. Sont interdits l’irrigation agricole et des jardins potagers entre 10h00 et 18h00 (sauf pour les modes
d’irrigation économes en eau type goutte-à-goutte). Pour l’arrosage domestique (pelouses, jardins d’agrément), des
terrains de golf et des espaces sportifs (stades), l’interdiction s’étend entre 8h00 et 20h00.

Risque incendie : alerte orange
Dans ce contexte, le risque d’incendie est également élevé, engendre lui aussi des restrictions et nécessite une extrême vigilance. Chaque jour, la carte de niveau d’alerte du Gard est actualisée à 18h pour indiquer les restrictions applicables pour le lendemain (à suivre sur la page Facebook et le compte twitter @préfète du Gard). Pour l’heure à Nîmes tout emploi du feu en extérieur est interdit, ainsi que le bivouac et le camping sauvage. Les activités de type mécanique type débroussaillement sont tolérées avant 15h (au-delà, risque d’étincelle et de départ de feu). L’accès au forêts est autorisé avec les précautions d’uasge (interdiction de fumer, de faire un barbecue etc.) et il est recommandé de ne pas y aller l’après-midi.

La Ville mobilisée face à ces conditions extrêmes :
Face à cet épisode, la Ville mobilise ses services pour assurer une prévention auprès des Nîmois, au premier rang desquels les plus fragiles. Son PC de sauvegarde reste activé en niveau 3, ce qui implique :

  • mobilisation de l’équipe canicule pour le suivi des personnes vulnérables ;
  • recensement des décès,
  • surveillance de la qualité de l’eau potable en lien avec Nîmes Métropole
  • mise en œuvre de mesures préventives dans les centres de loisirs,
  • point sur les manifestations avec mesures de prévention si nécessaire.

Un numéro de téléphone est en place pour accompagner les personnes vulnérables :
04 66 76 70 53.

Share This