L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

La Ville de Nîmes a signé le 5 juillet une Convention Territoriale Globale avec la CAF sur 4 ans, pour une intervention élargie au bénéfice des familles et de l’accès au droit.

Chaque année à Nîmes, la CAF du Gard verse 260 M € de prestations sociales aux familles tandis que 7 M € sont consacrés aux interventions d’animation et d’action sociale. C’est à ce titre un partenaire historique de la Ville de Nîmes avec laquelle elle collabore depuis 30 ans au travers du Contrat enfance jeunesse. Par ce biais, elle détermine des actions et projet social pour les crèches, centres de loisirs, centres sociaux culturels et sportifs au sein des quartiers prioritaires notamment, accès aux droits. Cette nouvelle convention, pour un montant de 8 M € annuel, vient remplacer le Contrat enfance Jeunesse. Etablie pour quatre ans, elle permet désormais de rassembler les acteurs autour de politiques éducatives ambitieuses et cohérentes, avec une enveloppe globale de 8 M€, dont 7 M€ pour l’Education et 1 M€ pour le secteur social.

Un champ élargi d’intervention
Afin d’aller beaucoup plus loin et de mieux répondre aux besoins des familles, pas toujours homogènes sur le bassin nîmois, un diagnostic de territoire a été mené par les services de la Ville et des axes d’intervention ont été déterminés : inclusion et citoyenneté, cohérence éducative, logement et cadre de vie et équité sociale. Le champ d’intervention a été élargi :

• la petite enfance (0-3 ans : développement de places d’accueil, rénovation des équipements, accueil et insertion professionnelle)
• l’enfance et la jeunesse (3-17 ans : développement des alsh, citoyenneté, soutien à la scolarité et au projet jeunes)
• la parentalité (Lieux d’Accueil et Activités partagées Enfants-Parents)
• l’accès aux droits et l’inclusion numérique (Maisons France-service, ateliers numériques et accompagnement pour les démarches…
• l’animation de la vie sociale (développement des Centres sociaux et des moyens de concertation des habitants)
• le logement (amélioration de l’habitat, prévention des expulsions, lutte contre la non-décence)
• le handicap et l’accompagnement social (toute action améliorant le parcours d’insertion sociale des familles)

Simplification administrative
Pour faciliter et optimiser la gestion de la convention, la CAF et la Ville mettent en place une équipe projet dédiée, ainsi qu’un mode de gestion plus simple et plus clair. La CAF finance la création de 4 postes au sein de la Direction de l’Education pour gérer le pilotage du dispositif et faciliter le dialogue et le suivi des objectifs en favorisant les complémentarités. « C’est une étape supplémentaire qui est franchie avec cette nouvelle génération de contrats. Assise sur un diagnostic partagé, cette convention vise à renforcer l’efficacité, la cohérence et la coordination des services de la Ville et de la CAF », indique Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes.



Share This