L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

ACCUEIL > EN VUE > Le vélo trial pour magnifier le patrimoine

Le vélo trial

pour magnifier le patrimoine

Jean-Michel Guffroy, 37 ans, est un Arlésien passionné de vélo trial. Il partage
régulièrement des vidéos de ses performances acrobatiques sur les réseaux sociaux et met à l’honneur l’architecture nîmoise de manière originale.

Qu’est-ce que le vélo trial ?

Le vélo trial n’est pas comparable au BMX même si mes roues ont la même taille. Il existe aussi des VTT trial avec des roues 26 pouces mais ce qui marque le plus les passants c’est l’absence de selle. Pour résumer, cela ressemble à du « parkour », à la manière du film « Yamakasi », le tout à vélo. Notre but est de franchir des obstacles naturels ou artificiels sans poser le pied à terre. Cette discipline existe aussi en moto.

Qu’est-ce qui vous amène à Nîmes ?

Je me régale à venir m’entraîner à Nîmes. Je suis habitué à faire du vélo dans la rue et en extérieur, il y a un côté « street ». Sur mes vidéos, j’essaie de mettre en valeur mes
performances bien sûr, mais aussi le patrimoine, les beaux paysages et les monuments. Pour le coup, Nîmes est parfaite pour cela. Ici, les spots sont magnifiques : la Maison Carrée, les Jardins de la Fontaine, le Carré d’Art et les Allées Jaurès sont des lieux parfaits pour magnifier mes acrobaties. Au-delà de la beauté des lieux, on retrouve de nombreux bancs, des murets, des points d’équilibre au-dessus du vide. Nîmes a un atout indéniable pour le trial.

Est-ce que vous avez le sentiment de participer à la démocratisation de cette discipline ?

C’est mon but depuis 20 ans. Les acrobaties que je partage sur les réseaux sociaux ont forcément un impact mais cela reste un sport de niche. Certaines vidéos, qui sont très visuelles, font un peu plus de vues, et je participe, à mon échelle, à l’intérêt des gens pour le vélo trial. J’ai aussi une association qui s’appelle SHOW WHEELS, qui propose des spectacles pour des événements. Je suis dans
une logique de partage. J’aime mon sport et je souhaite donner envie aux plus jeunes de s’y intéresser.

Share This