L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

VIDEO. A Nîmes, la rénovation des quartiers populaires ne se réduit pas à des opérations d’aménagements. C’est un projet qui implique de nombreux bouleversements pour les habitants, appelés pour certains à quitter leur logement et à se projeter dans une nouvelle vie, ailleurs. Quelles sont les actions mises en place pour les aider à aborder ces changements ?

Dans Construire sans des tours, notre dossier paru dans Vivre Nîmes de mars 2022, est évoqué le sujet des 800 relogements préalables nécessaires à la démolition totale ou partielle de 17 immeubles, soit 1 055 logements sociaux, dans le cadre du renouvellement urbain des quartiers Pissevin Valdegour, Chemin Bas d’Avignon Clos d’Orville et Mas de Mingue entamé dès cette année. Ces logements sont condamnés soit pour leur vétusté, soit pour leur gigantisme architectural qui enferme ces quartiers dans des problèmes récurrents d’insécurité et d’image négative. À leur place, de petits ensembles à taille humaine, privilégiant location privée et accession à la propriété, verront le jour. Histoire de réintroduire la mixité sociale qui a progressivement déserté les lieux.

Cinq démolitions en 2022
En 2022, c’est ainsi le tour des immeubles Jean Perrin, Avogadro à Valdegour, Jean Moulin et Bruguier au Chemin-Bas d’Avignon, voire du Pollux à Pissevin. Vides pour la plupart, ils sont aussi l’arbre qui cachent la forêt : les relogements des autres programmes s’enchaînent à vive allure, tout en restant au plus près des attentes de personnes relogées. Quitte à prendre le temps pour trouver la bonne solution pour chacun. 

Lire la suite de notre dossier paru dans Vivre Nîmes de mars .

Accompagner les populations : le rôle des Maisons de projets

L’accompagnement vers la transformation du quartier, ce sont de multiples initiatives de la Ville pour conserver les récits de vie et aider chacun à s’approprier le changement. Un exemple à travers les ateliers mis en place par la maison de projets de PIssevin Valdegour.

Share This