L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

En préambule des travaux du futur Palais des Congrès, des fouilles ont commencé cette semaine sur l’ancien parking de la Chambre de Commerce et d’Industrie et se poursuivront jusqu’en juin.

Le futur Palais des congrès de Nîmes sera construit de part et d’autre de la rue Jean Reboul, à l’emplacement du parking de la CCI et de l’ancien hôpital Ruffi. Sur cette emprise riche d’Histoire, cette campagne de fouilles archéologiques préventives va concerner les deux tiers des 3 500 m² de l’emprise du projet, le reste ayant déjà fait l’objet de campagnes antérieures. Elles ont été effectuées sur ce qui correspond à la partie sud est de la ville romaine, particulièrement de l’Hôtel-Dieu, dont les origines remontent au XIVe. Si ces parcelles sont dégagées aujourd’hui, cette situation est très récente car elles ont été occupées depuis l’antiquité. La construction du Palais des Congrès contribuera en un sens à reconstituer la trame urbaine historique.

Un quartier progressivement urbanisé
Les diagnostics archéologiques déjà réalisés ont mis en évidence de nombreux vestiges échelonnés entre la période romaine et la période contemporaine. L’occupation la plus ancienne correspond à des traces de mise en culture, cet espace agraire étant alors implanté en périphérie de la ville gauloise et romaine. Les vestiges étudiés à l’occasion des diagnostics ont pu être datés du IIe et Ier s. av. J.-C, plus ancienne occupation connue du site. Les fouilles devront permettre de compléter la documentation sur les champs et les vignobles de cette période pré augustéenne. Une fois les terrassements effectués sur la plus large surface possible, on cherchera à procéder à la lecture, le relevé et la fouille de toutes les traces agraires conservées. Les premiers bâtiments du secteur semblent s’installer à l’époque flavienne. Dans cette période du Haut Empire, le secteur fait partie de la ville intra-muros. La rue qui relie la Porte de France au Forum, reprise par la rue Porte-de-France actuelle, constitue probablement l’axe autour duquel s’est organisée l’urbanisation du quartier. Le statut social de cet espace reste mal cerné, même si des indices d’une occupation résidentielle sont attestés.

Hospice et couvent
Du côte de la chapelle, la première mention d’un établissement d’accueil des malades remonte au testament de Raymond Ruffi en 1313. L’hospicium est agrandi par les consuls de Nîmes et devient Hôtel-Dieu en 1499. Au début du XVIIe, l’édification de l’enceinte de Rohan touche une grande partie de ce secteur, avec notamment la mise en œuvre d’importantes excavations pour les fossés défensifs. Après l’abandon de ces constructions, la seconde moitié du XVIIe voit la mise en place d’un vaste programme de constructions avec l’installation du couvent des Soeurs hospitalières de Saint-Joseph. La chapelle Saint-Joseph est construite en 1659, suivie des premiers bâtiments conventuels en 1669. L’ensemble sera utilisé et repris au XXe , avant une démolition partielle en 1978 pour les besoins de l’édification de l’hôpital Ruffi, qui sera lui-même détruit en 2016.

Ecole et lycée
Du côté du parking, les textes mentionnent l’existence d’un hôpital protestant (de 1655 à 1667) puis de La Providence, œuvre caritative qui se consacra aux orphelines catholiques, jusqu’en 1792. Cédé aux Frères de la Doctrine Chrétienne en 1817, l’établissement devint École Professionnelle de Jeunes Filles à partir de 1889. Après la Seconde Guerre mondiale, il conserve sa vocation scolaire mais devient propriété de l’État en 1957, servant d’annexe au Lycée Daudet jusqu’à la fin des années 1960. Les bâtiments ont ensuite été démolis entre 1981 et 1986, leur emplacement servant depuis de parking aux employés de la Chambre de Commerce et d’Industrie. Là encore, les fouilles devront permettre de compléter les connaissances sur l’origine et le développement de cet ensemble riche et complexe, qui n’a cessé d’évoluer pendant plusieurs siècles.

+ d’info sur le projet du Palais des congrès
Nîmes.fr
Janvier 2020 Palais des congrès : le projet sélectionné | Vivrenimes.fr
Mars 2019 Un Palais des Congrès en cœur de ville | Vivrenimes.fr

Share This