L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

ACCUEIL > À L’AFFICHE > Festival Flamenco : une référence en la matière

Festival

Flamenco : une référence
en la matière

FESTIVAL
Flamenco : une référence
en la matière

Haute voltige pour ce festival de renommée internationale qui fait rayonner notre cité du 13 au 22 janvier 2022. Une 32e édition haute en couleur. Olé !

En espérant que le contexte sanitaire ne viendra pas jouer les trouble-fêtes, le festival Flamenco s’annonce avec flamboyance pour faire vibrer la ville et nos cœurs passionnés aux rythmes des guitares, chants et chorégraphies endiablées pour ce début d’année 2022. Plus qu’un lieu de passage obligé pour les artistes, c’est une véritable vitrine donnant de la visibilité aux courants les plus audacieux du flamenco. Ce festival s’est hissé à la hauteur des meilleurs du monde. Les références comme les nouveaux noms de la scène flamenca se côtoieront pour dix jours grâce à l’orchestration pointue menée par Chema Blanco, conseiller artistique du festival, récemment nommé Directeur de la biennale de flamenco de Séville.

Le contemporain et la nouvelle scène à l’honneur

Pour illustrer cette 32e édition, il a été fait appel à Pedro G. Romero, un artiste pluriel de la nouvelle scène contemporaine espagnole, qui a créé un visuel radicalement différent pour tourner la page de ces sombres mois ! Sa programmation, éclectique et alléchante, est tournée vers la création et la vibration d’étoiles montantes fascinantes. D’une voix concordante, Chema Blanco et François Noël, directeur du Théâtre de Nîmes, expriment une envie : « Nous voulions proposer une mise en lumière de nouveautés qui se jouent sur la scène flamenca, qui navigue entre tradition et modernité. »

Les immanquables C’est avec beaucoup d’attention

et de délicatesse que Chema Blanco sensibilise au retour d’Inès Bacan. Une grande artiste gitane andalouse qui revient en forme après des moments de vie très difficiles. Pas d’artifice, juste une voix qui jaillit et transporte le public. Son récital offre un voyage dans le passé, un lieu et une époque où le flamenco était la forme d’expression naturelle et quotidienne. Pour les personnalités à suivre de près, quelques noms retenus de cette programmation. Yinka Esi Graves pour sa première fois à Nîmes avec The Disappearing Act. Il s’agit de la première création de la danseuse britannique aux origines africaines installée en Espagne, une performance pleine de puissance à découvrir absolument. Maria Moreno, danseuse étoile flamenca en pleine ascension, promet un grand moment de grâce et d’émotion éléctrique avec More (no) More qui unit sa danse traditionnelle stylisée à la mise en scène contemporaine du Sévillan Rafael R. Villalobos.

Pedro El Granaíno, artiste à la voix inimitable, présente Granaíno Jondo, son œuvre la plus profonde et la plus intime, l’espoir gitan le plus intéressant du moment. Pour lui, l’essentiel reste la scène : c’est bien là que tout se vit et se transmet. Il offrira pour sa première fois à Nîmes un flamenco des plus authentiques. Pour le dernier jour, notre curiosité nous poussera à aller voir Peculiar, le « work in progress » d’Ana Morales. La danseuse sévillane lèvera le voile sur le processus de création de sa prochaine pièce. Ce spectacle est accueilli en résidence de création au Théâtre de Nîmes. Peculiar, dans sa version intégrale, sera présenté au Festival Flamenco en 2023.

Hors les murs

Le festival sera riche de concerts, danses, ballets, et il imprégnera toute la ville. Colita sera exposée à Carré d’Art, et le Sémaphore projettera le film Nueve Sevillas de Pedro G. Romero et Gonzalo García-Pelayo. José María Velázquez-Gaztelu, ami fidèle du Festival, tout juste nommé membre de l’Académie des Beaux-Arts de Cadix, proposera des rencontres privilégiées avec les artistes.


POUR EN SAVOIR PLUS 
Theatredenimes.com

« Je suis ravie de retrouver ce rendez-vous incontournable qui participe à l’attractivité de la ville à chaque début d’année. »

Sophie Roulle,
adjointe déléguée à la Culture.

_________

Ana Morales – Peculiar. © Oscaromero

Ballet flamenco de Andalucia – El maleficio de la mariposa. © DR

ATTIRER LE PUBLIC ESPAGNOL

_________

L’Office de Tourisme, en partenariat avec la Renfe et avec le Théâtre de Nîmes, met en place un jeu-concours. Les usagers de la Renfe vont pouvoir gagner 2 week-ends pour 2 personnes à Nîmes : les 15 et 16 janvier, et les 21 et 22 janvier. Cette offre, à destination du public espagnol, comprend la nuit à Nîmes, le dîner, la visite guidée de la ville, l’accès aux expos du Festival et le spectacle Flamenco au Théâtre. Une belle occasion de mettre en avant le festival Flamenco et Nîmes, de les faire découvrir… au-delà des Pyrénées !

Share This