L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

ACCUEIL > SPORT > L’ASPC NîMES c’est de la balle !

CHEMIN-BAS D’AVIGNON, Petit Poucet de la Coupe de France 

La Jeunesse Sportive Chemin-Bas d’Avignon a créé la surprise à l’occasion de ses 60 ans. Le club de football de quartier, qui évolue en Régional 2 au 7e échelon, a affronté Clermont-Foot (L1) dans le cadre des 32es de finale de la Coupe de France au Stade des Costières, le samedi 18 décembre dernier.

Fondé en 1962 par Maurice Pelatan, ce club historique de la ville de Nîmes est parvenu à s’installer durablement dans les meilleures équipes gardoises et joue chaque saison le haut de tableau. Composée de 15 équipes, des jeunes aux seniors en passant par les féminines, la JSCBA est devenue au fil du temps un vecteur d’espoir et d’inclusion sociale dans un quartier qui en a besoin. Le travail des éducateurs au quotidien a porté ses fruits ces derniers mois, puisque l’équipe senior a signé une épopée inattendue dans la plus belle des compétitions : la Coupe de France. Après avoir éliminé Le Grau-du-Roi (PHA), Uchaud (N3), Frontignan (R1) et Agde (N3), le JSCBA a eu l’énorme plaisir de recevoir Clermont Foot, club de l’élite, dans le mythique stade des Costières en décembre dernier : « Nous voulions arriver au moins au 6e tour, c’est notre parcours habituel dans cette compétition. J’ai rapidement vu que notre équipe avait le potentiel pour aller encore plus haut », précise Stéphane Dartayet, coach de l’équipe fanion.
« Notre parcours en Coupe de France permet de redorer l’image du quartier. »

Roselyne Ben Ali,
présidente de la JSCBA et éducatrice

Le stade Jean Bouin, théâtre immortel du foot nîmois

Le stade Jean Bouin, qui a vécu les heures de gloire des Crocos, continue de laisser une trace dans l’histoire du football. En effet, l’équipe senior du club a joué ses premiers matchs de Coupe de France sur ce terrain, avec un public acquis à sa cause (1 000 spectateurs pour le match contre Agde) et un douzième homme qui a su pousser son équipe jusqu’à la victoire. « Chaque match était une fête. Les anciens joueurs, les jeunes et les habitants du quartier ont répondu présent. Ce parcours, on leur doit aussi », souligne Roselyne Ben Ali.


POUR EN SAVOIR PLUS 
Jscbanimes@hotmail.com
Jscba Foot

Share This