L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

ACCUEIL > SPORTCap ou pas cap ? 

Cap ou pas cap ?

La Fédération française d’études et de sports sous-marins lance une nouvelle action afin de développer la pratique sportive féminine. Sous l’appellation Cap ou pas Cap, ce défi a pour objectif de sensibiliser les femmes à la découverte du milieu aquatique.

Face à une baisse significative de ses adhérentes, le comité départemental des sports sous-marins a la volonté de développer la pratique sportive féminine. « L’effet Covid est passé par là, explique Nicole Toulmonde, présidente de la commission Plongée Sportive en Piscine de l’instance gardoise. Malheureusement certaines licenciées n’ont pas repris. Il est vrai que les multiples confinements nous ont fait prendre de nouvelles habitudes. » Et les chiffres parlent d’eux-mêmes. Si en 2020, les disciplines subaquatiques comptaient 327 licenciées, elles en recensent 245 cette année. Pour reconquérir ce public, La Fédération française d’études et de sports sous-marins organise depuis le 14 octobre et jusqu’au mois de juin une action intitulée Cap ou pas Cap ?

Prête à relever le défi ?

Le concept est simple : une adhérente « marraine » une filleule autour de quatre séances mensuelles. Elle l’accompagne dans leur baptême de plongée. Les futures recrues peuvent, lors des trois séances suivantes, s’essayer à la nage avec palmes, à l’apnée et à la nage ondulatoire, nouvelle pratique qui consiste à nager avec une seule palme, comme une sirène. « Il y aura deux sessions. La première a débuté en octobre et se terminera en janvier.

La suivante sera de février à juin. Nous nous retrouverons chaque 1er jeudi du mois à la piscine Fenouillet de 20h30 à 22h30. C’est un défi convivial qui permet de rencontrer de nouvelles personnes et de pratiquer une activité sportive », poursuit la présidente. Les jeunes femmes peuvent s’inscrire dès l’âge de 16 ans. « Nous constatons que dès que les jeunes rentrent dans la vie étudiante, le sport passe en arrière-plan. Or les bienfaits de la pratique sportive sont réels et permettent d’éviter quelques désagréments lorsque nous prenons de l’âge », conclut Nicole Toulmonde. Si vous souhaitez réveiller la sirène qui sommeille en vous, n’hésitez à faire le grand saut !


PLUS D’INFOS
Inscriptions par mail :
feminisation@ffessm30.fr
www.ffessm30.fr

Share This