L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

ACCUEIL > TRIBUNES POLITIQUES > TRIBUNES POLITIQUES DE SEPTEMBRE 2021

TRIBUNEs POLITIQUES DE Juillet-Août 2021

SEPTEMBRE 2021

 GROUPES DE L’OPPOSITION 

Nîmes Citoyenne à Gauche

Dans les jours qui viennent doit s’ouvrir la concertation publique liée aux projets de la création, par la société de M. Assaf, d’un nouveau stade de football, de logements, de bureaux et commerces en lieu et place du stade des Costières, conjointement à la construction d’un stade provisoire par cette même société et d’une Halle des Sports réalisée par la Ville. Le Conseil municipal de juillet dernier a approuvé les modalités de cette concertation obligatoire. Pour autant, au vu de l’importance de ces projets pour la ville, l’écoute des habitants apparaît bien tardive et présume d’une prise en compte négligée. Nous appelons les Nîmois dans leur ensemble, les clubs sportifs, les commerçants, les comités de quartier, à s’emparer de ce sujet qui ne concerne pas seulement la construction d’un nouveau stade pour le Nîmes Olympique mais la réalisation par une société privée de tout un quartier qui aura un impact économique et environnemental pour l’ensemble de la ville. Sur ce sujet comme sur bon nombre de dossiers, trop peu d’attention est portée à l’avis et à l’expertise des habitants. Les pratiques de concertation devraient être largement développées et leur mise en œuvre pourrait être bien plus efficace. La démocratie n’est pas une perte de temps, c’est la condition de la réussite des projets dans l’intérêt général et de l’écriture d’un avenir partagé. La majorité municipale a visiblement beaucoup de difficultés à le comprendre.

V. Bouget, J. Menut, C. Giacometti, B. Ferrier, S. Fayet, C. Bastid,
M. Bernède, P.-E. Détrez
elus.ncg@orange.fr – 04 66 67 13 25

Les Progressistes

On sait toute l’importance d’une rentrée réussie pour que tous les élèves puissent vivre une année scolaire sereine propice aux apprentissages. Elle passe obligatoirement par des enseignements en présentiel, où l’interaction directe avec les autres et avec les enseignants est le gage d’une bonne transmission des savoirs. Mais, le présentiel, c’est surtout la garantie de l’égalité pour tous les élèves de l’accès équitable à la connaissance. Nous voudrions ici souligner l’engagement des 83 écoles nîmoises, du personnel municipal d’encadrement comme des professeurs, dont le professionnalisme permet que cette année encore particulière, se déroule dans les meilleures conditions possibles. Enfin, rappeler qu’au-delà des divergences la vaccination reste notre meilleure solution pour un retour à la normale d’une école et d’une vie sans contraintes sanitaires.et fédérer tous les acteurs économiques et culturels.

Les élus du Rassemblement national

Nîmoises, Nîmois,

Notre ville est à l’image de notre pays : la situation y est désastreuse.
Insécurité, chômage, précarité, sont le quotidien de beaucoup d’habitants.
Nous, élus du Rassemblement national, restons plus que jamais mobilisés pour réveiller les consciences et faire changer les choses.

Nous sommes à votre écoute et à votre disposition.
N’hésitez pas à nous contacter.
– Par téléphone : 04 66 38 98 27
– Par e-mail : contact@rn-nimes.fr
– Via notre page Facebook : facebook.com/RNnimes/
– Via notre compte Twitter : twitter.com/RNnimes

Bonne rentrée à tous,

Yoann GILLET
Président des groupes des élus RN à Nîmes et Nîmes Métropole
Conseiller régional d’Occitanie

 GROUPE DE LA MAJORITÉ 

Un été nîmois

Ainsi se termine la période estivale nîmoise. Une fois de plus celle-ci fut à la hauteur des attentes des Nîmois et bien plus encore. Malgré les contraintes sanitaires, la Ville de Nîmes, sous l’impulsion de son Maire, Jean-Paul Fournier, a réussi à proposer et maintenir une programmation riche. En effet, ce fut tout d’abord un événement sportif avec une arrivée et un départ d’étapes du Tour de France. Parallèlement, le Festival de Nîmes a atteint toutes ses ambitions avec d’excellentes prestations proposées par des artistes de grande qualité, comme Alain Souchon et Francis Cabrel.

Par la suite, le Festival « Nîmes s’illustre » a permis de faire de Nîmes un haut lieu de ce genre artistique. Pour une première ce fut une grande réussite, tant par l’enthousiasme affiché par les Nîmois, que par la qualité de travail proposée par les différents artistes. Le Festival de la BD a connu un engouement similaire. Quarante  auteurs, dont Achdé, parrain de cette édition, se sont donné rendez-vous à Nîmes le temps d’un week-end.

Entre Guadalquivir et plaine du Pô, entre Camargue et Cévennes, Nîmes se trouve au carrefour des saveurs. Celles-ci sont mises à l’honneur au quotidien par nos restaurateurs, qui effectuent un travail remarquable. Nous pouvons d’ailleurs féliciter Joannes Richard qui est devenu champion de France du Burger. Régulièrement, la Ville de Nîmes œuvre à renforcer la dimension gastronomique de la cité, notamment par la mise en place des « Balades gourmandes ». C’est au détour des rues de l’écusson que l’on a pu s’offrir la diversité de nos produits locaux.

Enfin, les Jeudis de Nîmes ont rencontré, cette année encore, un franc succès, qui place cette animation comme un rendez-vous majeur de la vie des Nîmois. Nous ne serions pas complets sans citer d’autres beaux événements estivaux, dont certains sont innovants, comme « Une salle sous les étoiles », le Festival « Un réalisateur dans la ville », les « Nuits de Nemaus », le retour des courses camarguaises dans les arènes au mois d’août, les expositions dans nos musées, le Festival du Tango argentin, etc.

Ainsi, c’est avec les souvenirs d’un été nîmois réussi que l’ensemble du Groupe de la Majorité Municipale, avec Jean-Paul Fournier, vous souhaite à tous une belle rentrée.

 GROUPES DE L’OPPOSITION 

Nîmes Citoyenne à Gauche

Dans les jours qui viennent doit s’ouvrir la concertation publique liée aux projets de la création, par la société de M. Assaf, d’un nouveau stade de football, de logements, de bureaux et commerces en lieu et place du stade des Costières, conjointement à la construction d’un stade provisoire par cette même société et d’une Halle des Sports réalisée par la Ville. Le Conseil municipal de juillet dernier a approuvé les modalités de cette concertation obligatoire. Pour autant, au vu de l’importance de ces projets pour la ville, l’écoute des habitants apparaît bien tardive et présume d’une prise en compte négligée. Nous appelons les Nîmois dans leur ensemble, les clubs sportifs, les commerçants, les comités de quartier, à s’emparer de ce sujet qui ne concerne pas seulement la construction d’un nouveau stade pour le Nîmes Olympique mais la réalisation par une société privée de tout un quartier qui aura un impact économique et environnemental pour l’ensemble de la ville. Sur ce sujet comme sur bon nombre de dossiers, trop peu d’attention est portée à l’avis et à l’expertise des habitants. Les pratiques de concertation devraient être largement développées et leur mise en œuvre pourrait être bien plus efficace. La démocratie n’est pas une perte de temps, c’est la condition de la réussite des projets dans l’intérêt général et de l’écriture d’un avenir partagé. La majorité municipale a visiblement beaucoup de difficultés à le comprendre.

V. Bouget, J. Menut, C. Giacometti, B. Ferrier, S. Fayet, C. Bastid,
M. Bernède, P.-E. Détrez
elus.ncg@orange.fr – 04 66 67 13 25

Les Progressistes

On sait toute l’importance d’une rentrée réussie pour que tous les élèves puissent vivre une année scolaire sereine propice aux apprentissages. Elle passe obligatoirement par des enseignements en présentiel, où l’interaction directe avec les autres et avec les enseignants est le gage d’une bonne transmission des savoirs. Mais, le présentiel, c’est surtout la garantie de l’égalité pour tous les élèves de l’accès équitable à la connaissance. Nous voudrions ici souligner l’engagement des 83 écoles nîmoises, du personnel municipal d’encadrement comme des professeurs, dont le professionnalisme permet que cette année encore particulière, se déroule dans les meilleures conditions possibles. Enfin, rappeler qu’au-delà des divergences la vaccination reste notre meilleure solution pour un retour à la normale d’une école et d’une vie sans contraintes sanitaires.et fédérer tous les acteurs économiques et culturels.

Les élus du Rassemblement national

Nîmoises, Nîmois,

Notre ville est à l’image de notre pays : la situation y est désastreuse.
Insécurité, chômage, précarité, sont le quotidien de beaucoup d’habitants.
Nous, élus du Rassemblement national, restons plus que jamais mobilisés pour réveiller les consciences et faire changer les choses.

Nous sommes à votre écoute et à votre disposition.
N’hésitez pas à nous contacter.
– Par téléphone : 04 66 38 98 27
– Par e-mail : contact@rn-nimes.fr
– Via notre page Facebook : facebook.com/RNnimes/
– Via notre compte Twitter : twitter.com/RNnimes

Bonne rentrée à tous,

Yoann GILLET
Président des groupes des élus RN à Nîmes et Nîmes Métropole
Conseiller régional d’Occitanie

 GROUPE DE LA MAJORITÉ 

Un été nîmois

Ainsi se termine la période estivale nîmoise. Une fois de plus celle-ci fut à la hauteur des attentes des Nîmois et bien plus encore. Malgré les contraintes sanitaires, la Ville de Nîmes, sous l’impulsion de son Maire, Jean-Paul Fournier, a réussi à proposer et maintenir une programmation riche. En effet, ce fut tout d’abord un événement sportif avec une arrivée et un départ d’étapes du Tour de France. Parallèlement, le Festival de Nîmes a atteint toutes ses ambitions avec d’excellentes prestations proposées par des artistes de grande qualité, comme Alain Souchon et Francis Cabrel.

Par la suite, le Festival « Nîmes s’illustre » a permis de faire de Nîmes un haut lieu de ce genre artistique. Pour une première ce fut une grande réussite, tant par l’enthousiasme affiché par les Nîmois, que par la qualité de travail proposée par les différents artistes. Le Festival de la BD a connu un engouement similaire. Quarante  auteurs, dont Achdé, parrain de cette édition, se sont donné rendez-vous à Nîmes le temps d’un week-end.

Entre Guadalquivir et plaine du Pô, entre Camargue et Cévennes, Nîmes se trouve au carrefour des saveurs. Celles-ci sont mises à l’honneur au quotidien par nos restaurateurs, qui effectuent un travail remarquable. Nous pouvons d’ailleurs féliciter Joannes Richard qui est devenu champion de France du Burger. Régulièrement, la Ville de Nîmes œuvre à renforcer la dimension gastronomique de la cité, notamment par la mise en place des « Balades gourmandes ». C’est au détour des rues de l’écusson que l’on a pu s’offrir la diversité de nos produits locaux.

Enfin, les Jeudis de Nîmes ont rencontré, cette année encore, un franc succès, qui place cette animation comme un rendez-vous majeur de la vie des Nîmois. Nous ne serions pas complets sans citer d’autres beaux événements estivaux, dont certains sont innovants, comme « Une salle sous les étoiles », le Festival « Un réalisateur dans la ville », les « Nuits de Nemaus », le retour des courses camarguaises dans les arènes au mois d’août, les expositions dans nos musées, le Festival du Tango argentin, etc.

Ainsi, c’est avec les souvenirs d’un été nîmois réussi que l’ensemble du Groupe de la Majorité Municipale, avec Jean-Paul Fournier, vous souhaite à tous une belle rentrée.

Retrouvez l’espace d’expression des groupes politiques du Conseil Municipal sur nimes.fr

Share This