L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Si vous avez déjà pu prendre connaissance du projet de nouveau stade et quartier des Costières ainsi que du projet de Halle des Sports, vous pourrez également en parler lors d’ateliers, réunions et permanences d’information. Ils permettront à chacun jusqu’au 20 octobre de donner son avis, à travers un site dédié, des ateliers, permanences d’informations et rencontres.

C’est un projet conjoint entre la société par actions simplifiées Nemau (présidée par Rani Assaf également président et actionnaire majoritaire du club de Nîmes Olympique) et la Ville de Nîmes, qui va transformer le secteur des Costières ces prochaines années. Présentation en 5 questions.

Pourquoi construire un nouveau stade ?
C’est un impératif pour le club de Nîmes Olympique, qui veut disposer d’un équipement répondant aux exigences actuelles de la Ligue professionnelle de football. Faute de quoi, une relégation en National est inéluctable. Malgré plusieurs travaux engagés par la Ville ces dernières années, et un coût de maintenance annuel de 1,2 M €, le stade risque de perdre son homologation. Sachant qu’une partie des droits de retransmission TV est conditionnée à la qualité des infrastructures, cela pose un problème budgétaire pour le club. Une rénovation complexe et en profondeur s’avèrerait trop coûteuse pour un résultat incertain et il est apparu plus simple de construire à neuf un nouveau stade sur le site actuel. Il sera composé de 4 tribunes couvertes proposant 15 000 places, d’un toit terrasse permettant de faire le tour de l’enceinte et de s’y restaurer. Son architecture en arcades fera écho aux arènes.

A quoi ressemblera le projet immobilier ?

Pour assurer la viabilité des 250 M d€ qu’elle va y investir, la SAS Nemau a choisi d’associer à ce stade nouvelle génération une partie immobilière composée de bureaux, hôtels, restaurants, école d’enseignement supérieur, logements séniors et étudiants et commerces. L’objectif de ce projet est d’exploiter ces infrastructures, tout comme le stade qui apportera une rémunération au club grâce à une occupation constante. Composé de deux îlots, signé de l’architecte Denis Valode, cet ensemble immobilier reproduira les caractéristiques des cités méditerranéennes (coursives, placettes, passages couverts) avec une réelle ambition d’écoquartier.

Où auront lieu les matchs en attendant ?
Un stade provisoire va être construit d’ici l’été 2022 au Mas de Vignoles. Cette solution est préférable, pour des raisons de sécurité, à une délocalisation des matchs de Nîmes Olympique dans les stades homologués les plus proches que sont Montpellier et Marseille. D’une capacité de 9300 places, il accueillera 19 matchs par an. Sans fondations profondes, il sera ensuite démonté pour restituer le site à l’état initial. Le stationnement sera facilité grâce à la mise à disposition des parkings de Carré sud. Un bassin de rétention sera créé.

Que deviendront les autres activités sportives du stade ?
De son côté, la Ville va réaliser une Halle des sports au Mas de Vignoles afin d’assurer la continuité du service d’accueil des multiples disciplines sportives et conserver les autres fonctions du stade (salles de réception, lieu de refuge pour la population en cas de crise, espace extérieur forain…). D’un coût de 17,9 M € HT pour la collectivité, dont près de 3 M € de fouilles, la Halle des sports est signée Signé A + Architecture et prévoit des infrastructures de qualité aptes à accueillir des rencontres avec public. L’Espace création situé rue des Amoureux sera rénové pour 2,4 M € afin d’accueillir d’autres associations qui occupent actuellement le stade des Costières.



Quand ces équipements seront-ils livrés ?

Le stade provisoire, léger, doit être monté pour juillet 2022 pour maintenir les matchs du club à domicile. La Halle des sports devrait être mise en service en septembre 2024. Le nouveau stade en 2025 puis l’ensemble du nouveau quartier en 2026.

Pour participer et faire part de son avis à compter du 21 septembre 2021 :
– une réunion publique d’ouverture le 21 septembre 2021 à 18h00 au Mas Merlet, 903 chemin du Mas de Sorbier à Nîmes
– deux ateliers thématiques au stade des Costières, 123 Av. de la Bouvine à Nîmes
– deux permanences au stade des Costières les 30 septembre et 7 octobre 2021, de 14h00 à 18h00
– le formulaire en ligne sur le site de la concertation
– le registre papier à disposition au stade des Costières ainsi qu’aux Services Techniques de la Ville de Nîmes, 152 avenue Robert Bompard à Nîmes
– une réunion publique de clôture le 20 octobre 2021 à 18h00 au Mas Merlet, 903 chemin du Mas de Sorbier à Nîmes

Un quartier de 1000 habitants avec hôtels, restaurants, commerces, restaurants…
Un stade provisoire léger avant l’ouverture du nouveau stade
Share This