L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Ce mercredi 18 août le ministre délégué chargé des Comptes publics Olivier Dussopt était en visite au Centre de vaccination de la Ville de Nîmes au Parc Expo, en présence de Dolorès Orlay Mourau, adjointe déléguée à la santé et de Richard Schieven adjoint délégué à la sécurité publique.

Le centre de vaccination de la Ville de Nîmes, déployé depuis le début de la campagne vaccinale, a déménagé au Parc Expo le 10 mai dernier. C’est le plus grand centre du département et l’un des plus grands d’Occitanie. Il est aussi l’un des seuls centre de cette taille en France à être armé par une collectivité.

200 000 injections d’ici fin août

2000 à 2500 injections par jour

1.6 M€ de budget alloué par la Ville de Nîmes

« Le niveau d’engagement de la Ville de Nîmes va bien au-delà de son seul périmètre d’action. En tout, ce sont près de 250 médecins et 300 infirmiers qui assurent des vacations sur le centre. La Ville emploie 240 agents municipaux par roulement et a recruté 85 personnes sous contrat (étudiants et recrutements Pôle Emploi) à temps plein ou à temps partiel pour le fonctionnement du centre », explique Dolorès Orlay-Moureau, adjointe déléguée à la santé, à l’hygiène et à la prévention des risques sanitaires.

Depuis l’annonce du président de la république Emmanuel Macron, le 12 juillet dernier, sur l’élargissement du pass sanitaire, les injections se sont multipliées et le centre de vaccination de la Ville de Nîmes a été largement plébiscité. Cet équipement a encore de l’avenir devant lui, puisque la vaccination des scolaires (collèges et lycées) et la troisième dose pour les plus de 75 ans, sont prévues à la rentrée.

« C’est un centre qui fonctionne très bien. L’engagement des collectivités est primordial dans la lutte contre la pandémie. Celui de la Ville de Nîmes est exemplaire. Le Gard a un léger retard sur la vaccination mais c’est rattrapable avec la mobilisation des élus locaux et des médecins. La mission est maintenant d’aller chercher les gens non-vaccinés, qui sont souvent isolés. La vaccination est indispensable pour la reprise économique. » Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics

Masques obligatoires & pass sanitaire à CAP COSTIERES

Au regard des données qui soulignent que la circulation virale COVID-19 est toujours très active sur le territoire, la préfète du Gard a pris deux arrêtés le week-end dernier :

  • obligation du port du masque en extérieur, sur la voie publique ou un établissement ouvert au public (qu’il soit soumis ou non au passe sanitaire). Cette obligation concerne toute personne de 11 ans et plus. L’arrêté est effectif dans le département du Gard jusqu’au 15 septembre 2021 inclus.
  • présentation du pass sanitaire pour l’accès aux centres commerciaux de plus de 20 000 m² dans le département à compter du 16 août 2021 et jusqu’au 15 novembre 2021. Ainsi, l’accès au centre commercial CAP COSTIERES GEANT CASINO à Nîmes est subordonné à la présentation soit du résultat d’un examen de dépistage RT-PCR, d’un test antigénique ou d’un autotest réalisé sous la supervision d’un personnel de santé, datant de mois de 72 heures et ne concluant pas à une contamination par la covid-19, soit d’un justificatif de statut vaccinal concernant la covid-19, soit d’un certificat de rétablissement à la suite d’une contamination. Le port du masque restera obligatoire pour toutes les personnes agées de 11 ans et plus dans tout le centre commercial.

+ plus d’infos nimes.fr

Share This