L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

ACCUEIL > QUARTIERS > Courbessac-Mas de Mingue > L’Avenue Monseigneur Claverie

L’Avenue Monseigneur Claverie

En plein cœur du quartier Mas de Mingue, elle rejoint la route d’Avignon à l’avenue Notre-Dame de Santa Cruz dans sa prolongation et traverse la route de Courbessac. Elle abrite des édifices religieux, une annexe de la mairie, le Centre Socio-Culturel Jean Paulhan, l’école maternelle Albert Camus, le collège Ada Lovelace, des associations et de nombreux commerces.

À l’indépendance de l’Algérie, en 1962, les Français d’Afrique du Nord quittent le pays pour rentrer en France.

Nîmes est une terre d’accueil pour de nombreuses familles. Le quartier Mas de Mingue est un des points de chute, avec la construction de 320 logements répartis en trois bâtiments et 80 « chalets ». Ce petit hameau avec ses mas et ses mazets accrochés aux collines couvertes des garrigues, bascule alors sans grande transition dans la modernité et devient progressivement un quartier d’immeubles, de lotissements et de maisons individuelles. L’implantation d’un centre commercial, de services publics, d’équipements scolaires, sociaux et sportifs ne tarde pas. Aujourd’hui vieillissant, le quartier est sujet à de nombreux projets de rénovation urbaine en cours et à venir, comme le passage de la ligne T2 du Tram Bus et le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) qui va permettre de transformer le quartier d’ici 2025, de le moderniser et de l’ouvrir sur la ville.

PIERRE CLAVERIE, QUI ES-TU ?

_________

Né à Alger et issu d’une famille pied-noir, il grandit avec des traditions catholiques. Dans les années 1950, il rejoint l’ordre dominicain où il est ordonné prêtre en 1965. Après quelque années en France, il choisit de retourner en Algérie en 1967, pour accompagner ce pays nouvellement indépendant qui cherche à se construire. Passionné, il apprend l’arabe et devient un excellent connaisseur de l’islam. Il participe à de nombreuses rencontres entre chrétiens et musulmans. En 1981, il est nommé évêque d’Oran et est surnommé « l’évêque des musulmans ». En 1992, quand la guerre civile éclate en Algérie, Pierre Claverie prend des positions politiques fortes, il n’hésite pas à critiquer publiquement le Front Islamique du Salut et le gouvernement algérien. Même menacé, il refuse d’abandonner un peuple auquel son destin est lié. Le 1er août 1996, il est assassiné : une bombe détruit l’entrée de l’évêché au moment où il y pénètre. En 2018, il est reconnu martyr par Rome et est béatifié. Cette cérémonie rappela la volonté de dialogue entre chrétiens et musulmans ainsi que le désir commun de paix.

NADÈGE GUILLON-OLLIER

Enseignante dans les métiers de la mode, elle est la présidente du comité de quartier Mas de Mingue. où elle habite depuis treize ans. La création d’une maison médicale pluridisciplinaire, le retour d’un poste de police, la gestion des encombrants et l’animation culturelle sont ses principales préoccupations.
Elle s’implique pleinement dans la concertation pour les projets de démolition et de reconstruction dans le cadre du NPNRU, en portant les besoins des habitants au premier plan. « Nous sommes dans une dynamique de transformation avec une nouvelle école, une nouvelle pharmacie, un nouveau stade.  » résume-t-elle.
jardindanis@hotmail.com

LA PLÉIADE

L’association implantée depuis 1996 a pour but d’améliorer l’accès aux droits fondamentaux, en luttant contre toutes les formes d’exclusion et de discrimination. Elle favorise le dialogue parents-enfants par la mise en place d’échanges, de sorties culturelles et d’ateliers… Reconnue pour son expertise dans l’accompagnement des seniors, La Pléiade propose des actions intergénérationnelles. L’association est originellement tournée vers la problématique du logement et elle continue de proposer des initiatives dans ce sens avec notamment son Action d’Insertion et d’Accompagnement Logement Solidaire. « Notre association compte aujourd’hui sept salariés, nous sommes bien structurés et nous pouvons répondre aux demandes techniques et administratives des habitants » (Agnès-Anne Serre, coordinatrice de l’association).
asso.pleiade@gmail.com / 04 48 68 25 55
Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h à 17h

CENTRE SOCIO-CULTUREL ET SPORTIF JEAN PAULHAN

L’équipe du CSCS Jean Paulhan développe un projet d’animation local qui se veut au plus près des problématiques du territoire. Elle s’ appuie sur les envies des acteurs associatifs et des habitants du quartier. En plus de ses secteurs d’animation en direction de l’enfance, de la jeunesse et de la famille, le centre est doté d’un relais d’insertion municipal tourné vers l’emploi et la formation, d’un Espace Public Numérique et d’une salle de musculation. Ce lieu est mis à disposition des associations du quartier : « On a la chance d’avoir un réseau d’associations fédérées autour du projet social. Elles le défendent, l’incarnent et le portent. C’est essentiel » (Sabrina Guellaën, directrice du Centre Jean Paulhan).
04 30 06 77 44
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 20h

Share This