L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

ACCUEIL > ÉVÉNEMENTVaccination : le centre déménage 

Vaccination :
le centre déménage

Ouvert en janvier dernier et soumis à l’approvisionnement des doses de vaccins, le centre territorial de vaccination des Costières ne cesse de monter en puissance. Il déménage du 10 mai au 4 septembre au Parc Expo pour augmenter considérablement sa capacité d’action.

Ce nouvel emplacement peut répondre de manière significative à l’augmentation des cadences de vaccinations prévue dans les prochains mois. Des travaux d’aménagement ont dû être réalisés sur site pour installer la climatisation en prévision des températures estivales qui risquent d’être élevées. Le site du stade des Costières n’étant pas climatisé, il était essentiel de prendre en compte le facteur du « confort d’été » et de trouver un lieu prêt à s’adapter à un éventuel épisode caniculaire.

Un nouveau centre pour plus d’injections

Plus spacieux, le Parc Expo accueillera ainsi jusqu’à 16 lignes de vaccination, contre 10 au stade des Costières, pour passer de 1 600 injections à 3 000 injections par jour. Ouvert 6j/7 du lundi au samedi (9h à 17h), il offrira la possibilité de réaliser en plus une session nocturne (jusqu’à 20h) par semaine, soit environ 800 injections supplémentaires. « En trois mois et demi, le centre de vaccinations des Costières aura administré quelque 55 000 doses de vaccins, dont 20 000 secondes injections », précise Dolorès Orlay-Moureau, adjointe à la Santé.

 

L’accès à la vaccination pour les personnes âgées isolées

L’isolement et la fragilité de certains empêchant parfois l’égalité d’accès aux soins, la Ville a mobilisé début mars ses centres sociaux, son CCAS et sa Direction de la Santé pour faciliter l’inscription à la vaccination. Elle a mis en place un dispositif pour transporter les personnes isolées vers le centre de vaccination. 900 personnes ont d’ores et déjà été identifiées. Pour répertorier ces publics, la Ville a créé un maillage territorial à partir des fichiers du CCAS, des centres sociaux, des associations et des professionnels de santé.

La personne est contactée, soit par un agent des centres sociaux de la Ville, soit par les équipes des associations ou par des professionnels de santé en lien avec le centre social qui lui proposent de programmer et d’organiser son acte de vaccination : inscription au centre de vaccination via la plateforme Doctolib (créneaux spécifiques dédiés), prise en charge du transport grâce à un minibus de la Ville, accompagnement durant tout le déplacement par un agent municipal. Depuis le 19 mars, des groupes d’une dizaine de personnes sont pris en charge chaque jour à partir d’un des six centres sociaux de la Ville et des associations de quartiers pour se faire vacciner au centre territorial de vaccination.


POUR EN SAVOIR PLUS 
sante.fr
nimes.fr
Prendre rendez-vous :
doctolib.fr
Centre de vaccination
du Parc des Expositions
230 avenue du Languedoc
Du lundi au samedi de 9h à 17h

Augmentation de

60%

de la capacité maximale de vaccinations.

_________

480 000 €

coût de l’implantation du centre au Parc Expo
(aménagements et équipements des locaux).

_________

« Dès le lancement de la campagne vaccinale gouvernementale, j’ai tenu à mettre en place un centre modulaire territorial étudié pour monter en capacité suivant les besoins »

Jean-Paul Fournier,
Maire de Nîmes.

_________

Jean-Paul Fournier maire de Nîmes avec Éric Giraudier, président de la CCI du Gard. La CCI met à disposition le Parc Expo pour permettre l’aménagement par la Ville d’un centre de vaccination plus efficace.

TOUS LES JOURS AU CENTRE TERRITORIAL DE VACCINATION JUSQU’À…

_________

32 médecins pour la consultation pré-vaccinale.
64 infirmiers pour la préparation des doses et l’injection du vaccin.
100 agents municipaux mobilisés pour l’accueil, l’accompagnement, l’orientation et la prise en charge administrative des personnes.

 

MAIS AUSSI…

_________

30 étudiants recrutés pour l’accueil des administrés.
12 personnes recrutées auprès de Pôle Emploi.

Les personnes âgées isolées sont accompagnées par la Ville de Nîmes jusqu’au centre de vaccination.

Dolorès Orlay Moureau,

adjointe au maire, déléguée à la santé.

_________

Pourquoi ce déménagement est-il important ?

Il est essentiel pour nous de proposer la vaccination au plus grand nombre et de mettre en œuvre tous les moyens possibles pour lutter contre l’épidémie. Le centre des Costières n’est pas adapté en cas de chaleurs importantes et il était difficilement envisageable d’installer la climatisation sur place. Aujourd’hui, la population est extrêmement satisfaite du centre parce que nous avons su mobiliser très tôt des moyens techniques et humains importants. Pour ce déménagement, nous investissons 480 000 €. Aujourd’hui nous sommes capables de nous adapter à toute éventualité et à réagir rapidement.

Qu’elles sont les nouveautés pour les Nîmois qui souhaitent se faire vacciner au centre territorial ?

Certains choses ne changent pas : l’inscription est toujours obligatoire via la plateforme Doctolib et il est conseillé d’arriver sur site 15 minutes avant l’heure du rendez-vous pour éviter les engorgements dans les files d’attente. Je tiens à saluer la coopération avec les professionnels de santé libéraux, sans lesquels ce dispositif ne pourrait pas fonctionner.

Share This