L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Le Festival de la BD de Nîmes devait se tenir les 7, 8 et 9 mai aux Jardins de la Fontaine. Son report a été annoncé pour les 2, 3 et 4 juillet sur l’Esplanade Charles-De-Gaulle. En attendant de pouvoir fêter le neuvième art comme il se doit, Vivre Nîmes vous propose une sélection de Bandes Dessinées confectionnée par les libraires nîmois.

Peter Pan

« Mon conseil de lecture (ados ou adultes) c’est 300 grammes de Damien Marie et Karl Tollet, sorti en 2017 aux éditions KATIMI. C’est un album en noir et blanc de 136 pages, aussi ambitieux dans sa narration, son découpage que dans son graphisme. 300 grammes c’est une histoire de pirates, une quête d’un fabuleux trésor, un thriller ésotérique, historique et fantastique. Vous ferez la connaissance d’Agnès, troublante héroïne et clé de voûte du récit, une gamine voleuse des rues d’Amsterdam en 1643 qui vit d’un trafic de drogue dont elle-même dépend. Agnès ne pouvant rembourser les 300 grammes qu’elle doit, se trouve contrainte de prendre la fuite, avec à ses trousses bien plus d’ennemis qu’elle n’aurait pu imaginer. La cavale hallucinée qui nous propulse dans une collision entre l’historique et le divin pour assister à la naissance du mythe du Hollandais Volant. » 
22 rue de l’Horloge

 

Le Bédéphile 

« Basilico de Giulio Macaione (Ankama Editions, 2020) est un petit livre, en un seul tome, qui raconte l’histoire d’une mère de famille sicilienne, Maria, qui a élevé, du mieux que possible, cinq enfants. Le problème étant que ses enfants ne s’entendent pas. Ils se réunissent tous à l’occasion de l’anniversaire de leur mère, sauf que celle-ci décède au moment de leur arrivée. Elle devient donc narratrice du récit. A partir de ce moment-là, l’histoire est découpée en deux types de chapitres : d’une part l’histoire de la mère dans les années 1980-1990 et d’autre part l’histoire de chaque enfant, une heure avant le décès de leur mère. L’ensemble forme un petit huit-clos à la Claude Chabrol, passionnant et mystérieux. La cerise sur le gâteau, que j’apprécie particulièrement : au début de chaque chapitre vous pouvez retrouver une recette de cuisine de Maria, qui s’intègre parfaitement au récit et qui risque de ravir vos papilles ». Public ado-adulte.

1 rue des Chapeliers

 

La Bulle

« Aujourd’hui je souhaite vous parler d’un album absolument magnifique : L’enfant, la taupe, le renard et le cheval de Charlie Mackesy sorti en 2020 aux éditions Les Arènes. Ce petit album s’adresse à toutes les générations. Il est à destination des plus jeunes mais aussi des plus grands. On retrouve une empreinte graphique juste sublime. Ça parle d’amitié avec des dessins et des petits textes philosophiques. C’est un pur moment de bonheur à la lecture. C’est un album facile à lire mais qui nous amène très loin dans notre réflexion. On y aborde l’amour, l’empathie, l’inconnu, les difficultés, la mort mais aussi la liberté, l’amitié, le respect de soi et des autres, le courage… »
22 rue Régale

Pop’up et Cie

« En grande fan de Science-Fiction, je vais vous parler d’une saga que j’aime beaucoup : Bolchoi Arena de Boulet et Aseyn, publiée par Delcourt. Pour le moment il y a seulement deux volumes mais la suite arrive prochainement. Dans cette histoire on suit deux personnages féminins : Marje et Dana. Elles évoluent dans une réalité virtuelle. Ces deux jeunes filles ont des rêves et des ambitions différentes. Dana est habituée à vivre dans un univers de conquêtes spatiales, de batailles et d’aventures. Elle va très vite entraîner Marje dans cette réalité. Marje est une étudiante en science qui n’a qu’une seule envie : voir et se rendre sur Titan. Ce fantasme, elle va pouvoir le réaliser et bien sûr elle tombe dans cette virtualité. Au fur et à mesure qu’on avance dans l’album, elle va avoir du mal à s’en départir. Graphiquement le travail d’Aseyn prend le contre-pied des BD de Science-Fiction avec un dessin très léger. Il utilise des couleurs sur des tons pastel, c’est une manière de travailler qu’on retrouvait dans les mangas des années 1980. Ça fonctionne parfaitement, c’est un super roman graphique à l’univers atypique ! ». Public ado-adulte.
16 rue de la République

Share This