L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

Composés de gourmandises et d’autres surprises réconfortantes ces Totes-bags ont pour but de redonner le sourire à des jeunes directement impactés par la crise sanitaire. Dix étudiants en ont reçu un exemplaire ce matin, en avant-première, des mains de Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes, et de Tiphaine Leblond, conseillère déléguée à la jeunesse et à la vie étudiante.

Donner du baume au cœur 

Parmi eux, Dimitri, 22 ans, en première année de psycho à Nîmes : « Le fait de recevoir ce sac mais aussi de venir en mairie rencontrer des élus qui se bougent pour apporter des solutions à nos problèmes nous redonne un peu le sourire. Cela nous fait un peu de vie et on apprend des choses en discutant avec eux. » Kenza, 20 ans, étudiante en médecine, se réjouit également de ce don : « Du coca, des bonbons, une clé USB, une place pour l’exposition du Musée de la Romanité et même un petit mot du maire. C’est le bonheur ! Ca fait vraiment du bien. C’est une petite attention qui nous permet de revivre. » Les étudiants étrangers sont aussi concernés par cette action, à l’exemple de Nawel, Algérienne de 30 ans et étudiante en médecine: « Entre l’ouverture des musées, des cinémas, des théâtres, des restaurants et des bars, et la distribution de ce petit sac, c’est vraiment une belle journée. C’est un petit cadeau qui amène un peu de sourire dans un quotidien pas toujours très drôle ces derniers mois. »

Un soutien régulier

La Ville de Nîmes est soucieuse de la situation de ses étudiants, cette action vient compléter des efforts déjà entrepris par le maire et son équipe pour venir en aide aux étudiants dans le besoin. Dès le début du mois de janvier, la Ville, via son Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), a débloqué une enveloppe de 20 000 € pour attribuer une aide exceptionnelle de 200€ à une centaine d’étudiants ayant perdu leur source de revenus du fait de l’épidémie de la Covid 19 et identifiés par l’assistante sociale de l’Université Unîmes. Dans le même temps, le CCAS a aussi abaissé l’âge légal pour bénéficier de secours exceptionnels, pour qu’ils soient accessibles aux 18-25 ans. Les étudiants nîmois majeurs peuvent obtenir cette aide s’ils justifient d’une perte financière importante. Leurs demandes seront ensuite évaluées par les services sur CCAS. Cette aide passe notamment par l’attribution de chèques d’accompagnement personnalisé, dits chèques alimentaires, utilisables dans tous les supermarchés. La Ville de Nîmes a aussi recruté une trentaine d’étudiants pour gérer la coordination du centre de vaccination. Les missions portent sur l’accueil des administrés, la vérification des documents, l’accompagnement physique, l’aide aux renseignements de questionnaires médicaux, la vérification informatique de l’inscription, le nettoyage des sièges et des tables.

+ plus d’infos

nimes.fr/jeunesse

Share This