L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

ACCUEIL > EN VUE > Aurore Menguy : Pas de secret face à l’inceste

Aurore Menguy
Pas de secret face à l’inceste

L’inceste est malheureusement au cœur de l’actualité, la parole se libère et les réseaux sociaux facilitent les témoignages. « Les victimes ne sont plus dans le secret » apprécie Aurore Menguy. La principale difficulté de l’inceste c’est justement le secret, le « poids de la famille » qui force la victime à ne pas témoigner. Le déni et la honte sont autant de barrières à la dénonciation. Pour les plus jeunes, le manque de mots et de savoir sur la question sont des limites évidentes.
Avec son association « Pas de secret » créée en janvier 2021, Aurore mène plusieurs combats. Le premier étant de rendre le crime sexuel sur mineur imprescriptible aux yeux de la loi. Pour cela, elle a lancé une pétition en ligne à destination du président de la République Emmanuel Macron et du ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti, qui regroupe 65 000 signatures. «Les victimes d’inceste passent par différentes étapes difficiles et plusieurs années peuvent s’écouler avant d’en parler. Malheureusement ces faits sont prescriptibles (30 ans), donc beaucoup de victimes ne peuvent plus porter plainte lorsqu’elles en ressentent la force et/ou le besoin », explique l’interessée. Autre volet important des actions de l’association : libérer la parole. Depuis le mois de mars, l’association « Pas de secret » a lancé des groupes de parole. Ces moments permettent aux victimes de se réunir, de se confier et d’avoir un espace où s’exprimer librement. Il est souvent plus facile de parler d’inceste à des personnes ayant vécu la même chose. En ce qui concerne les enfants, « Pas de secret » travaille actuellement sur un kit de prévention en milieu scolaire.
Par le biais d’un doudou et d’affiches ludiques mettant en scène un petit garçon et une petite fille, les jeunes élèves sont sensibilisés aux notions de droit à l’intimité, de « qu’est-ce qui est un bon ou un mauvais secret ? »
Ce kit s’inscrit dans le parcours pédagogique et permet à l’enfant de se libérer de son secret, s’il en a besoin.


D’INFOS 
Pas-de-secret.fr
Groupe de parole « accueillir ses émotions »
le samedi 17 avril à 14h

« J’ai toujours avancé en me disant que je vivrais avec mon secret. Pourtant il y a deux mois j’en ai parlé à ma famille »

_________

Share This