L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

ACCUEIL > ÉVÉNEMENTVaccination : la ville se mobilise 

Vaccination :
la ville se mobilise

Depuis janvier, la Ville de Nîmes s’active pour permettre aux Nîmois qui le souhaitent d’accéder à la vaccination. Elle a pris en charge l’ouverture d’un centre de vaccination territorial au stade des Costières. Elle accompagne aussi au plus près les personnes âgées vivant dans ses deux résidences autonomies « la Montagnette » et « Enclos Rey » afin d’organiser leur vaccination.

Centre de vaccination territorial

Le 26 janvier, la Ville a ouvert un centre de 1 200 mètres carrés sur le site des Costières, en étroite collaboration avec les professionnels de santé libéraux. La salle omnisport et le gymnase attenant accueillent jusqu’à 20 postes de vaccination et une zone de repos/observation. Une organisation qui pourrait être adaptée en temps réel en fonction de la disponibilité des vaccins livrés par l’État. L’administration des soins reste à la charge des professionnels de santé libéraux, en lien avec l’Agence Régionale de Santé et le CHU. La Ville s’est chargée de la logistique (équipement mobilier, tables, chaises, espaces privatifs pour les examens médicaux, outils informatiques …), du personnel (accueil, gestion administrative…) et a mobilisé les moyens financiers correspondant aux frais de fonctionnement de la structure ainsi qu’à l’achat de frigos spécifiques, de matériel médical et pour assurer la sécurité du site.

Les personnes âgées au cœur des priorités de la Ville

Les personnes âgées résidant en EHPAD ou résidences autonomie, ainsi que les personnels y exerçant sont prioritaires dans le programme vaccinal. En effet, ces publics ont le plus de risques de développer des formes graves de la Covid et ces structures sont reconnues pour être des lieux où le virus circule vite. Les résidences autonomies « La Montagnette » et « Enclos-Rey », gérées par la Ville, s’inscrivent dans ce calendrier. Afin d’anticiper au mieux cette campagne, la création d’une instance de pilotage au sein de ces établissements a permis la mise en place d’un plan de vaccination. Chaque résident et membre du personnel a été tenu informé de la campagne et a été invité à solliciter son médecin traitant pour une consultation-pré vaccinale, préalable à toute vaccination. Les médecins traitants concernés ont eux aussi été informés et associés à la démarche pour coordonner au mieux cette campagne dès réception des doses nécessaires.

Une aide à l’inscription en ligne

Depuis le lundi 18 janvier, la vaccination a été étendue aux personnes âgées de plus de 75 ans. Pour se faire vacciner, les personnes doivent s’inscrire via le site internet Doctolib. Afin de soutenir les Nîmois peu à l’aise avec l’informatique, dans leurs démarches d’inscription en ligne, la Ville a mis à disposition ses Espaces Publics Numériques municipaux (EPN) aux centres Jean Paulhan, André Malraux, Émile Jourdan et au CCAS. L’accès aux ordinateurs connectés à internet est gratuit et un accompagnement sur place est assuré.

Pour en savoir plus :
sante.fr
nimes.fr

« La Ville est prête à réguler la campagne de vaccination mais c’est le nombre de vaccins disponibles qui fixe le cap. »

Jean-Paul Fournier,
Maire de Nîmes.

_________

Comment accéder au centre de vaccination des Costières ?

Les EPN sont au service des Nîmois souhaitant s’inscrire en ligne pour la vaccination.

Centre de vaccination des Costières

_________

accès avenue de la Liberté. Du lundi au samedi de 9h à 17h

Dolores Orlay Moureau

adjointe au maire, déléguée à la santé.

_________

Comment la Ville a su réagir à cette crise sanitaire ?

Nous avons fait de la sécurité et la santé des Nîmois(es) notre priorité depuis le début de la crise sanitaire. Nous avons ainsi prouvé notre expertise du point de vue logistique. Depuis le mois de mai, nous avons distribué des masques gratuitement à la population. La ville a mis à disposition des kits de reprise d’activité aux commerçants (signalétique et gel hydro alcoolique), nous avons soutenu financièrement et matériellement l’implantation du centre de dépistage aux Costières qui permet aujourd’hui de réaliser jusqu’à 1 200 tests par jour et de répondre à une forte demande. Dès le mois de décembre, nous avons anticipé le besoin de création d’un centre de vaccination à Nîmes et nous nous sommes tenus prêt à l’ouvrir, dès l’autorisation de la Préfecture et de l’ARS, pour lutter de façon efficace contre le virus.

La Ville souhaite-t-elle mobiliser les différents acteurs liés à la santé publique ?

Depuis le départ, nous travaillons en concertation avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), le CHU de Nîmes, les médecins libéraux, les laboratoires et l’ensemble des professionnels de santé pour coordonner nos actions de dépistage et de vaccination. Nous essayons d’anticiper au mieux les mesures gouvernementales en matière de santé publique et faisons preuve d’une grande réactivité, mais restons tributaires des mesures et des stocks gouvernementaux.

Share This