LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes

ACCUEIL > ÉVÉNEMENTUn centre de dépistage au Parnasse 

Un centre de dépistage
au Parnasse 

La Ville de Nîmes renforce la capacité de dépistage de la Covid-19. Dans le cadre de la protection de la population et de la limitation de la propagation du virus et en association avec les professionnels de santé et l’Agence Régionale de Santé, la Ville a installé un centre de dépistage pour assurer une meilleure prise en charge des Nîmois présentant des symptômes de Covid-19.

Situé devant le Parnasse, ce nouveau site de prélèvement piéton permet aux laboratoires de biologie médicale Bioaxiome et Labosud (Groupe Inovie), de faire face à l’afflux de demandes. L’objectif est de dissocier la prise en charge clinique traditionnelle en laboratoire de celle de Covid 19 et d’assurer une meilleure protection des personnels médicaux. Cette structure provisoire de 300 m2 a ouvert le lundi 14 septembre. Mis en place pour deux mois, le centre pourra être modulé en fonction de la situation sanitaire.

Le rôle de la Ville

La Ville assure la logistique et la mise à disposition des moyens techniques c’est-à-dire la location et l’installation du centre et le barriérage, ainsi que le prêt d’équipements en mobilier. Elle s’est aussi occupée de l’installation de sanitaires et leurs raccordements au réseau, de la fourniture de la connexion informatique et enfin du gardiennage nocturne du centre.

Qui peut se faire dépister ?

Face à l’affluence de personnes souhaitant se faire dépister, le centre accueille uniquement les cas symptomatiques avec suspicion de contamination détenant une prescription médicale. Une priorisation est également mise en place pour les personnes qui ont été en contact avéré avec quelqu’un de potentiellement contagieux identifiées par les autorités sanitaires. Face à l’afflux de demandes, les laboratoires sont contraints par la disponibilité du matériel médical et des réactifs nécessaires à l’analyse des prélèvements effectués sur place.

Comment cela fonctionne ?

Le prélèvement nasopharyngé pratiqué, dit PCR, est un test virologique. Il s’effectue au moyen d’un écouvillon (sorte de grand coton-tige) qui est introduit environ 10 secondes à l’intérieur d’une narine. Ce test virologique permet de mettre en évidence si le virus SARS-CoV-2 est présent dans les voies aériennes supérieures au moment du prélèvement. Les résultats seront communiqués sous 24 à 48h.

« L’enjeu est de proposer un test aux personnes réputées prioritaires et de casser les chaines de transmission. »

Frédéric Jacquet,
Médecin directeur du service santé hygiène / Covid Manager/span>

_________

Un prélèvement PCR.

Le personnel médical est mobilisé pour ce dispositif.

4

personnels d’accueil et 4 préleveurs.

_________

50 000

euros de moyens matériels mis à disposition par la Ville de Nîmes.

_________

750

prélèvements par jour (au 23 septembre).

_________

Dolores Orlay-Moureau,

adjointe déléguée à la santé à l’hygiène et à la prévention des risques sanitaires

_________

Quel est l’intérêt de ce dispositif ?

Il y a quelques semaines les laboratoires Bioaxiome et Labosud ont fait appel à la Ville de Nîmes pour évoquer un certain nombre de difficultés et un afflux de personnes dans les laboratoires. Cela ralentissait les résultats des analyses et mettait en difficulté les usagers qui venaient pour des prélèvements « classiques ». Nous avons donc cherché une solution et nous sommes parvenus à la création d’un centre de dépistage de 300 m2 devant le Parnasse pour réaliser des tests PCR.

Qui est concerné par ces dépistages ?

Il est important de rappeler que les personnes prioritaires sont logiquement prises en charge de manière privilégiée. Il faut éviter les rassemblements trop importants. Cela concerne donc les personnes symptomatiques, les personnels de santé et les cas de contact. En tout état de cause, il faut être muni d’un justificatif à présenter à l’entrée du barnum. Il y a un nombre réduit de la capacité d’analyse des prélèvements et si nous voulons que les personnes puissent avoir des résultats dans les 48h il faut limiter et ajuster ces prélèvements.

Share This