LE JOURNAL D’INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes

ACCUEIL > TRIBUNES POLITIQUES > TRIBUNES POLITIQUES DE SEPTEMBRE 2020

TRIBUNEs POLITIQUEs DE SEPTEMBRE 2020

septembre 2020

 GROUPES DE L’OPPOSITION 

Nîmes Citoyenne à Gauche

Lors du dernier conseil municipal, une enveloppe de 17,8 millions d’euros a été votée pour un plan de relance économique, permettant le lancement de travaux de voirie, d’équipements sportifs et de rénovation des écoles. Nous l’avons soutenu car c’est une bonne chose pour l’économie locale et pour le quotidien des Nîmois. L’état très dégradé de la voirie, comme celui de nombre d’équipements publics mérite largement ce rattrapage.
Pour autant, l’ampleur de la crise sanitaire, économique et sociale nécessite un plan d’une envergure bien plus importante. Si la ville peut faire plus, il faut aussi interpeler l’État car les collectivités ne pourront pas tout financer, que ce soit pour les mesures de protection sanitaire, ou pour la relance de l’activité économique qui doit s’inscrire dans la transition écologique. La solidarité nationale doit jouer. C’est aussi d’un plan de relance sociale dont la ville a besoin car nos concitoyens ont besoin d’être soutenus. Il faut renforcer les aides au secteur associatif, revoir à la baisse les politiques tarifaires, construire des logements sociaux… Le monde culturel doit être aidé, il est pour l’instant le grand oublié… Le chantier est immense et il doit être engagé sans tarder avec plus d’ambition et de volonté. En cette rentrée, nous serons à vos côtés pour affronter les difficultés du moment.

V.Bouget, J.Menut, P.Prat, C.Giacometti, B.Ferrier, S.Fayet, C.Bastid, M.Bernède / elus.ncg@orange.fr – 04 66 67 13 25

Les Progressistes

Conséquence directe de l’épidémie que nous connaissons depuis janvier, cette rentrée sera forcément difficile tellement incertitudes et urgences sont nombreuses.
Le mandat qui commence ne doit pas être celui de la continuité tranquille du mandat précédent. Il y a trop à faire pour sauver le centre-ville, sa vie et ses commerces, pour mettre en place une action sociale pérenne avec le monde associatif au cœur même des quartiers périphériques ou pour développer l’attraction universitaire de Nîmes et la doter d’un vrai campus. Il faut aussi prendre sa part dans la lutte contre l’insécurité et augmenter les effectifs de la police municipale. Enfin, il n’est que temps de construire un vrai projet global et ambitieux qui permettra à Nîmes de répondre à l’enjeu écologique majeur de ce siècle.

Les élus du Rassemblement national

Chères Nîmoises,
Chers Nîmois,
Notre pays doit se relever et notre ville affronter une situation tendue économiquement et socialement, bien que le virus soit encore là.
Nous, élus du Rassemblement National, restons plus que jamais mobilisés en cette période de crise. Nous sommes et restons pragmatiques, nous œuvrons pour l’intérêt général et sommes une opposition constructive.
N’hésitez pas à nous contacter.
– Par téléphone : 04 66 38 98 27
– Par e-mail : contact@rn-nimes.fr
– Via notre page Facebook : facebook.com/RNnimes/
– Via notre compte Twitter : twitter.com/RNnimes
Bonne rentrée à tous.

Yoann GILLET
Président des groupes des élus RN à Nîmes et Nîmes Métropole
Conseiller régional d’Occitanie.

 GROUPE DE LA MAJORITÉ 

Cette rentrée scolaire 2020/2021 n’est pas, assurément, identique à toutes les autres. Les 12 600 élèves, de la maternelle aux classes élémentaires, leurs parents et l’ensemble des équipes pédagogiques reprennent le chemin des 83 écoles nîmoises dans un contexte tout particulier.
Nous vivons une crise sanitaire inédite qui impacte nos vies et nos quotidiens de bien des manières. Les deux mois de confinement et les effets qui ont suivi sur l’accueil des élèves au sein de leurs établissements malgré la mise en place de protocoles de sécurité sanitaire stricts par la Ville de Nîmes, laisseront des marques profondes pour chacun d’entre nous. Car l’école de la République, ce n’est pas qu’un enjeu d’instruction des futures générations. L’école de la République c’est aussi le lieu où chaque enfant apprend le respect de l’autre, le respect des règles, la vie en société, le bien manger, le partage, et tant d’autres valeurs indispensables aux adultes qu’ils deviendront.
Depuis 2001, Jean-Paul FOURNIER et ses équipes municipales sont fermement attachés à ces valeurs et à leur transmission aux générations futures. Notre volonté est de fournir tous les moyens en notre possession pour offrir aux Nîmoises et aux Nîmois des établissements scolaires qui réunissent toutes les conditions nécessaires à l’apprentissage.
Nous nous donnons les moyens de nos ambitions puisque des moyens humains, financiers et techniques considérables sont alloués à l’Education. C’est ainsi que le second budget de la Ville de Nîmes, qui représente près de 40 millions d’euros par an, est réservé à l’Education.
Ainsi, nous avons pu réhabiliter ou (re)construire pas moins de huit écoles et nous continuons à travailler sur les futurs projets tels que la reconstruction de l’école Léo Rousson ou la réalisation d’un nouveau groupe scolaire à Pissevin. Les autres établissements font également l’objet de rénovation et d’amélioration afin de répondre aux standards actuels. Cette année, dès le 25 juillet, nous avons voté, en Conseil Municipal la réalisation de travaux d’efficience énergétique, qui permettront d’adapter les établissements au changement climatique, ainsi que des travaux de réfection des sanitaires au sein de chaque école pour un montant de 8 millions d’euros. Ces travaux seront réalisés par des petites et moyennes entreprises locales permettant ainsi une relance de notre économie locale après des mois difficiles liés à la crise.
Nous voulons placer ces prochaines années sous le signe de la réussite scolaire pour tous. Nous mettrons tout en œuvre pour que chaque enfant nîmois puisse s’épanouir et apprendre dans les meilleures conditions possibles. Le contexte dans lequel se déroule cette rentrée, nous impose une vigilance sanitaire accrue. C’est pourquoi ici, l’ensemble des élus du groupe de la Majorité Municipale appelle à la responsabilité de tous face à la Covid19 et à sa propagation. C’est ensemble, unis, que nous pourront traverser cette crise sans précédent.

 GROUPES DE L’OPPOSITION 

Nîmes Citoyenne à Gauche

Lors du dernier conseil municipal, une enveloppe de 17,8 millions d’euros a été votée pour un plan de relance économique, permettant le lancement de travaux de voirie, d’équipements sportifs et de rénovation des écoles. Nous l’avons soutenu car c’est une bonne chose pour l’économie locale et pour le quotidien des Nîmois. L’état très dégradé de la voirie, comme celui de nombre d’équipements publics mérite largement ce rattrapage.
Pour autant, l’ampleur de la crise sanitaire, économique et sociale nécessite un plan d’une envergure bien plus importante. Si la ville peut faire plus, il faut aussi interpeler l’État car les collectivités ne pourront pas tout financer, que ce soit pour les mesures de protection sanitaire, ou pour la relance de l’activité économique qui doit s’inscrire dans la transition écologique. La solidarité nationale doit jouer. C’est aussi d’un plan de relance sociale dont la ville a besoin car nos concitoyens ont besoin d’être soutenus. Il faut renforcer les aides au secteur associatif, revoir à la baisse les politiques tarifaires, construire des logements sociaux… Le monde culturel doit être aidé, il est pour l’instant le grand oublié… Le chantier est immense et il doit être engagé sans tarder avec plus d’ambition et de volonté. En cette rentrée, nous serons à vos côtés pour affronter les difficultés du moment.

V.Bouget, J.Menut, P.Prat, C.Giacometti, B.Ferrier, S.Fayet, C.Bastid, M.Bernède / elus.ncg@orange.fr – 04 66 67 13 25

Les Progressistes

Conséquence directe de l’épidémie que nous connaissons depuis janvier, cette rentrée sera forcément difficile tellement incertitudes et urgences sont nombreuses.
Le mandat qui commence ne doit pas être celui de la continuité tranquille du mandat précédent. Il y a trop à faire pour sauver le centre-ville, sa vie et ses commerces, pour mettre en place une action sociale pérenne avec le monde associatif au cœur même des quartiers périphériques ou pour développer l’attraction universitaire de Nîmes et la doter d’un vrai campus. Il faut aussi prendre sa part dans la lutte contre l’insécurité et augmenter les effectifs de la police municipale. Enfin, il n’est que temps de construire un vrai projet global et ambitieux qui permettra à Nîmes de répondre à l’enjeu écologique majeur de ce siècle.

Les élus du Rassemblement national

Chères Nîmoises,
Chers Nîmois,
Notre pays doit se relever et notre ville affronter une situation tendue économiquement et socialement, bien que le virus soit encore là.
Nous, élus du Rassemblement National, restons plus que jamais mobilisés en cette période de crise. Nous sommes et restons pragmatiques, nous œuvrons pour l’intérêt général et sommes une opposition constructive.
N’hésitez pas à nous contacter.
– Par téléphone : 04 66 38 98 27
– Par e-mail : contact@rn-nimes.fr
– Via notre page Facebook : facebook.com/RNnimes/
– Via notre compte Twitter : twitter.com/RNnimes
Bonne rentrée à tous.

Yoann GILLET
Président des groupes des élus RN à Nîmes et Nîmes Métropole
Conseiller régional d’Occitanie.

 GROUPE DE LA MAJORITÉ 

Cette rentrée scolaire 2020/2021 n’est pas, assurément, identique à toutes les autres. Les 12 600 élèves, de la maternelle aux classes élémentaires, leurs parents et l’ensemble des équipes pédagogiques reprennent le chemin des 83 écoles nîmoises dans un contexte tout particulier.
Nous vivons une crise sanitaire inédite qui impacte nos vies et nos quotidiens de bien des manières. Les deux mois de confinement et les effets qui ont suivi sur l’accueil des élèves au sein de leurs établissements malgré la mise en place de protocoles de sécurité sanitaire stricts par la Ville de Nîmes, laisseront des marques profondes pour chacun d’entre nous. Car l’école de la République, ce n’est pas qu’un enjeu d’instruction des futures générations. L’école de la République c’est aussi le lieu où chaque enfant apprend le respect de l’autre, le respect des règles, la vie en société, le bien manger, le partage, et tant d’autres valeurs indispensables aux adultes qu’ils deviendront.
Depuis 2001, Jean-Paul FOURNIER et ses équipes municipales sont fermement attachés à ces valeurs et à leur transmission aux générations futures. Notre volonté est de fournir tous les moyens en notre possession pour offrir aux Nîmoises et aux Nîmois des établissements scolaires qui réunissent toutes les conditions nécessaires à l’apprentissage.
Nous nous donnons les moyens de nos ambitions puisque des moyens humains, financiers et techniques considérables sont alloués à l’Education. C’est ainsi que le second budget de la Ville de Nîmes, qui représente près de 40 millions d’euros par an, est réservé à l’Education.
Ainsi, nous avons pu réhabiliter ou (re)construire pas moins de huit écoles et nous continuons à travailler sur les futurs projets tels que la reconstruction de l’école Léo Rousson ou la réalisation d’un nouveau groupe scolaire à Pissevin. Les autres établissements font également l’objet de rénovation et d’amélioration afin de répondre aux standards actuels. Cette année, dès le 25 juillet, nous avons voté, en Conseil Municipal la réalisation de travaux d’efficience énergétique, qui permettront d’adapter les établissements au changement climatique, ainsi que des travaux de réfection des sanitaires au sein de chaque école pour un montant de 8 millions d’euros. Ces travaux seront réalisés par des petites et moyennes entreprises locales permettant ainsi une relance de notre économie locale après des mois difficiles liés à la crise.
Nous voulons placer ces prochaines années sous le signe de la réussite scolaire pour tous. Nous mettrons tout en œuvre pour que chaque enfant nîmois puisse s’épanouir et apprendre dans les meilleures conditions possibles. Le contexte dans lequel se déroule cette rentrée, nous impose une vigilance sanitaire accrue. C’est pourquoi ici, l’ensemble des élus du groupe de la Majorité Municipale appelle à la responsabilité de tous face à la Covid19 et à sa propagation. C’est ensemble, unis, que nous pourront traverser cette crise sans précédent.

Retrouvez l’espace d’expression des groupes politiques du Conseil Municipal sur nimes.fr

Share This