LE JOURNAL D’INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes

ACCUEIL > TRIBUNES POLITIQUES > TRIBUNES POLITIQUES D’AOÛT 2020

TRIBUNEs POLITIQUEs D’AOÛT 2020

août 2020

 GROUPES DE L’OPPOSITION 

Nîmes Citoyenne à Gauche

Nous remercions les Nîmoises et les Nîmois qui nous ont fait confiance en votant pour notre liste. Nous serons une opposition vigilante, constructive quand cela sera possible et nous nous ferons les porte-voix des Nîmois. Nous travaillerons avec sérieux. Nous nous attacherons à remplir notre mandat avec la plus grande dignité. Esprit de responsabilité, devoir d’exemplarité, sens de l’intérêt général et protection des plus vulnérables guideront notre conduite.
Trois urgences s’imposent. Nous demandons à la majorité d’y être attentive.
L’urgence sociale, dans une ville marquée par la pauvreté qui risque de s’accentuer encore. Interpellation de l’État pour obtenir des moyens, défense des services publics, action sociale volontariste, soutien aux associations, et relance économique, sont les leviers.
L’urgence écologique, car nous devons nous engager sans plus tarder dans la transition écologique. Nous porterons des propositions concrètes et ambitieuses. Nous devons nous appuyer sur le pacte pour la transition.
L’urgence démocratique. L’abstention si forte nous invite, tous, à la plus grande humilité. La crise démocratique est profonde et nous devons agir vite. Il est urgent d’écouter, et d’associer, sans l’instrumentaliser, la population aux décisions.
Répondre à ces urgences est nécessaire pour garantir la cohésion de la ville et permettre à toutes et tous de vivre dans une ville apaisée.

V.Bouget, J.Menut, P.Prat, C.Giacometti, B.Ferrier, S.Fayet, C.Bastid, M.Bernède / elus.ncg@orange.fr – 04 66 67 13 25

Nîmes en mieux, l’écologie en plus

Nous remercions les électeurs qui nous ont fait confiance. Nous continuerons à faire entendre leur voix au sein du conseil municipal et oeuvrerons à ce qui fait l’essence même de notre projet : donner un avenir à notre ville, malgré les difficultés qu’elle connaît.
Face aux urgences économique, sociale, civique, et climatique nous défendrons des propositions qui iront dans le sens de l’emploi, de l’éducation, du développement de l’enseignement supérieur, de la transformation écologique de notre ville et de son autonomie alimentaire et énergétique, et du renforcement de la sécurité.
Nous espérons que la faiblesse exceptionnelle de la participation lors des dernières élections conduira notre conseil à des débats sains et ouverts. Pour notre part, nous nous inscrirons dans le sens d’une opposition ferme mais constructive.

Groupe Rassemblement National

Chères Nîmoises, cher Nîmois,
J’adresse mes félicitations républicaines à Jean-Paul Fournier, réélu Maire de Nîmes.
Je regrette l’échec de la démocratie dans cette élection marquée par un taux d’abstention de près de 70 % au premier comme au second tour.
Enfin, je remercie les électeurs qui nous ont fait confiance et assure aux Nîmois que nous mènerons au cours des prochaines années une opposition responsable, constructive, pragmatique et ferme quand il le faut.
Vous pouvez compter sur nous !
Bien cordialement.

Yoann GILLET
Président du groupe Rassemblement National
Conseiller régional d’Occitanie
contact@yoanngillet.fr

 GROUPE DE LA MAJORITÉ 

En nous portant largement en tête du second tour des élections municipales le 28 juin dernier, les Nîmoises et les Nîmois ont exprimé leur reconnaissance au bilan, leur adhésion à notre projet et à cette équipe constituée d’élus expérimentés et de nouvelles personnalités impliquées dans la vie de la cité.
Autour de Jean-Paul FOURNIER, ils ont fait le choix de l’expérience, de la cohérence et de l’action pragmatique : « Pas de promesses : des engagements ».
Cette campagne fut longue, éprouvante et s’est déroulée dans un contexte inédit. La crise sanitaire qui nous touche a malheureusement éloigné une partie des Nîmoises et Nîmois des bureaux de vote. Mais après avoir été privés si longtemps de leur liberté, ils aspirent légitimement à retrouver des jours heureux et nous demandent aujourd’hui ardemment de relancer l’activité.
Aussi, si ce résultat constitue un formidable encouragement ; il nous engage pour l’avenir.
Nous sommes désormais confrontés à une crise sociale et économique ; à la détresse de femmes et d’hommes qui ne peuvent attendre.
Les circonstances exceptionnelles exigent des réponses fortes et une solidarité sans faille !
Nous avons, ces dernières années, grâce à la maîtrise de nos finances, doté notre ville d’outils opérationnels qui permettent une résilience efficace face aux menaces.
Nous avons largement soutenu nos professionnels de santé, commerçants, usagers et accompagner nos concitoyens en fragilité. Naturellement, nous continuerons à être au rendez-vous pour apporter toutes les garanties et pour donner l’impulsion nécessaire dont notre territoire et ces acteurs ont besoin.
Pour construire la ville de demain, il nous faudra répondre à 3 enjeux déterminants :
– un enjeu de dynamisme et d’attractivité économique via la création d’un Palais des congrès, d’une aréna, de nouveaux évènements festifs et culturels ou encore l’arrivée de nouveaux propriétaires à la Coupole.
– un enjeu environnemental avec un engagement fort d’y consacrer 50 % de nos investissements. D’atteindre 50 % de produits biologiques dans nos cantines et de poursuivre la végétalisation avec 1 arbre pour 50 m2 de bâti, la plantation de 10 000 arbres via le dispositif « forêt des enfants », ou encore la création du Parc urbain Jacques Chirac et Terres de Rouvière.
– un enjeu de proximité avec la mise en place de budgets participatifs ; 30 M€ consacrés à la voirie de proximité ; la création d’un conseil municipal de seniors et la gratuité des transports pour les plus de 65 ans, les – de 18 ans, les demandeurs d’emplois et lors des pics de pollution.
Pour ce faire, il nous faudra utiliser ce qu’il y’a de plus fort dans notre Cité, c’est-à-dire l’engagement, ce qu’il y’a de plus lumineux, c’est-à-dire la fraternité au service de cette inflexible volonté de rassemblement.
Tel est le sens profond de l’action que portera le groupe « Majorité municipale ». Plus que jamais, aujourd’hui et demain « Choisissons Nîmes » notre engagement commun, notre unique parti.

 GROUPES DE L’OPPOSITION 

Nîmes Citoyenne à Gauche

Nous remercions les Nîmoises et les Nîmois qui nous ont fait confiance en votant pour notre liste. Nous serons une opposition vigilante, constructive quand cela sera possible et nous nous ferons les porte-voix des Nîmois. Nous travaillerons avec sérieux. Nous nous attacherons à remplir notre mandat avec la plus grande dignité. Esprit de responsabilité, devoir d’exemplarité, sens de l’intérêt général et protection des plus vulnérables guideront notre conduite.
Trois urgences s’imposent. Nous demandons à la majorité d’y être attentive.
L’urgence sociale, dans une ville marquée par la pauvreté qui risque de s’accentuer encore. Interpellation de l’État pour obtenir des moyens, défense des services publics, action sociale volontariste, soutien aux associations, et relance économique, sont les leviers.
L’urgence écologique, car nous devons nous engager sans plus tarder dans la transition écologique. Nous porterons des propositions concrètes et ambitieuses. Nous devons nous appuyer sur le pacte pour la transition.
L’urgence démocratique. L’abstention si forte nous invite, tous, à la plus grande humilité. La crise démocratique est profonde et nous devons agir vite. Il est urgent d’écouter, et d’associer, sans l’instrumentaliser, la population aux décisions.
Répondre à ces urgences est nécessaire pour garantir la cohésion de la ville et permettre à toutes et tous de vivre dans une ville apaisée.

V.Bouget, J.Menut, P.Prat, C.Giacometti, B.Ferrier, S.Fayet, C.Bastid, M.Bernède / elus.ncg@orange.fr – 04 66 67 13 25

Nîmes en mieux, l’écologie en plus

Nous remercions les électeurs qui nous ont fait confiance. Nous continuerons à faire entendre leur voix au sein du conseil municipal et oeuvrerons à ce qui fait l’essence même de notre projet : donner un avenir à notre ville, malgré les difficultés qu’elle connaît.
Face aux urgences économique, sociale, civique, et climatique nous défendrons des propositions qui iront dans le sens de l’emploi, de l’éducation, du développement de l’enseignement supérieur, de la transformation écologique de notre ville et de son autonomie alimentaire et énergétique, et du renforcement de la sécurité.
Nous espérons que la faiblesse exceptionnelle de la participation lors des dernières élections conduira notre conseil à des débats sains et ouverts. Pour notre part, nous nous inscrirons dans le sens d’une opposition ferme mais constructive.

Groupe Rassemblement National

Chères Nîmoises, cher Nîmois,
J’adresse mes félicitations républicaines à Jean-Paul Fournier, réélu Maire de Nîmes.
Je regrette l’échec de la démocratie dans cette élection marquée par un taux d’abstention de près de 70 % au premier comme au second tour.
Enfin, je remercie les électeurs qui nous ont fait confiance et assure aux Nîmois que nous mènerons au cours des prochaines années une opposition responsable, constructive, pragmatique et ferme quand il le faut.
Vous pouvez compter sur nous !
Bien cordialement.

Yoann GILLET
Président du groupe Rassemblement National
Conseiller régional d’Occitanie
contact@yoanngillet.fr

 GROUPE DE LA MAJORITÉ 

En nous portant largement en tête du second tour des élections municipales le 28 juin dernier, les Nîmoises et les Nîmois ont exprimé leur reconnaissance au bilan, leur adhésion à notre projet et à cette équipe constituée d’élus expérimentés et de nouvelles personnalités impliquées dans la vie de la cité.
Autour de Jean-Paul FOURNIER, ils ont fait le choix de l’expérience, de la cohérence et de l’action pragmatique : « Pas de promesses : des engagements ».
Cette campagne fut longue, éprouvante et s’est déroulée dans un contexte inédit. La crise sanitaire qui nous touche a malheureusement éloigné une partie des Nîmoises et Nîmois des bureaux de vote. Mais après avoir été privés si longtemps de leur liberté, ils aspirent légitimement à retrouver des jours heureux et nous demandent aujourd’hui ardemment de relancer l’activité.
Aussi, si ce résultat constitue un formidable encouragement ; il nous engage pour l’avenir.
Nous sommes désormais confrontés à une crise sociale et économique ; à la détresse de femmes et d’hommes qui ne peuvent attendre.
Les circonstances exceptionnelles exigent des réponses fortes et une solidarité sans faille !
Nous avons, ces dernières années, grâce à la maîtrise de nos finances, doté notre ville d’outils opérationnels qui permettent une résilience efficace face aux menaces.
Nous avons largement soutenu nos professionnels de santé, commerçants, usagers et accompagner nos concitoyens en fragilité. Naturellement, nous continuerons à être au rendez-vous pour apporter toutes les garanties et pour donner l’impulsion nécessaire dont notre territoire et ces acteurs ont besoin.
Pour construire la ville de demain, il nous faudra répondre à 3 enjeux déterminants :
– un enjeu de dynamisme et d’attractivité économique via la création d’un Palais des congrès, d’une aréna, de nouveaux évènements festifs et culturels ou encore l’arrivée de nouveaux propriétaires à la Coupole.
– un enjeu environnemental avec un engagement fort d’y consacrer 50 % de nos investissements. D’atteindre 50 % de produits biologiques dans nos cantines et de poursuivre la végétalisation avec 1 arbre pour 50 m2 de bâti, la plantation de 10 000 arbres via le dispositif « forêt des enfants », ou encore la création du Parc urbain Jacques Chirac et Terres de Rouvière.
– un enjeu de proximité avec la mise en place de budgets participatifs ; 30 M€ consacrés à la voirie de proximité ; la création d’un conseil municipal de seniors et la gratuité des transports pour les plus de 65 ans, les – de 18 ans, les demandeurs d’emplois et lors des pics de pollution.
Pour ce faire, il nous faudra utiliser ce qu’il y’a de plus fort dans notre Cité, c’est-à-dire l’engagement, ce qu’il y’a de plus lumineux, c’est-à-dire la fraternité au service de cette inflexible volonté de rassemblement.
Tel est le sens profond de l’action que portera le groupe « Majorité municipale ». Plus que jamais, aujourd’hui et demain « Choisissons Nîmes » notre engagement commun, notre unique parti.

Retrouvez l’espace d’expression des groupes politiques du Conseil Municipal sur nimes.fr

Share This