LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes
ACCUEIL > LA QUESTION DU MOIS > La cellule de gestion de crise

La cellule de gestion de crise

Depuis le 16 mars, elle se réunit tous les jours au poste de commandement communal, dans le respect des règles de distanciation pour gérer l’évolution de la crise sanitaire.

Activée conformément au protocole du plan communal de sauvegarde, lorsque ce dernier passe en niveau 3 sur une échelle de 4, elle se déroule au poste de commandement des services techniques, avenue Bompard, créé par la Ville pour gérer toutes crises et situations exceptionnelles de cause naturelle (inondation, séisme…), technologique ou chimique. Espace équipé en infrastructures de communication et potentiellement autonome grâce à un groupe électrogène, ce dernier peut accueillir une vingtaine de cadres associés à la mise en œuvre opérationnelle des actions municipales. Pour la situation épidémique du COVID-19, l’adaptation a été simple : présence partielle physique à distance d’un mètre les uns des autres et recours massif à la visioconférence ont pu rapidement être mis en place grâce à ces installations pré existantes. La longueur exceptionnelle de cet épisode de crise et de confinement aura ainsi confirmé son utilité, faisant gagner un temps précieux sur la mise en place de la coordination.

Un point quotidien

Depuis le 16 mars, quotidiennement, elle réunit cadres de direction et responsables de services opérationnels afin de faire le point sur la situation du jour, les actions mises en œuvre et en proposer de nouvelles, sous la direction du Directeur général des services qui effectue au préalable un point quotidien avec Jean-Paul Fournier et son premier adjoint.

Situation sanitaire, contrôles effectués par la police municipale, achat et fabrication en interne de masques, accueil des enfants de soignants et soutien à la communauté médicale, mesures sanitaires et organisationnelles pour le personnel communal, soutien à la population vulnérable, au secteur économique avec une attention particulière aux petits commerces et aux fournisseurs de la ville en difficulté, information de la population et des agents, report de manifestations sont tour à tour évoqués au sein de la cellule de crise avant d’être déployés par les services.

« Nous faisons tout ce qu’il nous est possible de faire pour soutenir la population et l’économie, c’est la préoccupation prioritaire de la Ville »

Christophe Madalle,
Directeur Général des Services.

_________

À LIRE AUSSI

La gestion du confinement en chiffres

Les chiffres, fluctuants dans une situation évolutive, donnent néanmoins un aperçu de la forte mobilisation des services municipaux durant cette situation exceptionnelle.

Share This