LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes
ACCUEIL > ÉVÉNEMENT > Le complexe Pablo NEruda inauguré

Le complexe
Pablo Neruda inauguré

Au terme d’un an et demi de travaux d’embellissement et de requalification énergétique, le complexe Pablo Neruda a également vu ses abords revisités. Un véritable coup de jeune pour ce bâtiment cinquantenaire à redécouvrir, qui abrite une piscine, un théâtre, des salles sportives et associatives.

Si le nouveau look blanc métallisé et orange vitaminé de sa façade constitue l’élément le plus visible aux yeux de tous, la transformation la plus spectaculaire de ce bâtiment, autrefois l’un des plus énergivores du patrimoine municipal, est bien sa cure d’amaigrissement calorique. Le contrat de performance énergétique souscrit par la Ville auprès du groupement Eiffage– Engie – MN Lab – Oteis Befs et Carré d’Archi a été conclu en 2016 pour une réduction de consommation de 35 % pour ce bâtiment ainsi que Carré d’Art et le Musée des Beaux-Arts. Pour y parvenir, l’opérateur a proposé des actions adaptées à chaque équipement. L’obligation de résultat est une particularité du contrat : si elle n’est pas atteinte, des pénalités sont appliquées et d’autres mesures sont prises pour y parvenir, à la charge du prestataire. L’investissement a coûté 5 M d’€ dont 2,6 pour Pablo Neruda auxquels il faut ajouter 415 000 € pour ses abords.

Plus beau, plus performant

Le changement de toutes les menuiseries, l’ajout d’une isolation et d’un bardage moderne rue du Cirque Romain et au niveau de l’entrée du public contribuent à cette amélioration qui se veut aussi esthétique. Côté piscine, le remplacement de l’installation de traitement de l’air par un système de récupération de chaleur permet de ventiler le site sans déperdition thermique et de réduire l’air humide en intérieur, réduisant aussi par la même occasion un facteur important de dégradation. La mise en œuvre d’un système de déchloramination vient également améliorer le confort des nageurs. Un système innovant de cogénération de chaleur a été installé, ainsi qu’une gestion technique centralisée et des éclairages leds à détection de présence. La nouvelle chaudière à condensation se déclenche en fonction des besoins et non plus en continu. Au passage, tout le système incendie a été modernisé.

Parvis embelli

Terminés depuis quelques mois, ces travaux ont été complétés d’un parvis paysager, après des fouilles archéologiques qui ont révélé un petit bout d’enceinte romaine, protégé conformément aux prescriptions de la Drac. Le petit bâtiment fermant le parking côté rue du Mail a été démoli afin d’ouvrir l’espace. Les nouveaux revêtements de sol en béton désactivé gris et ocre reprennent les caractéristiques rencontrées sur l’avenue Jean Jaurès. Le grand platane a été conservé et différentes essences sont venues compléter les plantations : arbres de Judée, oliviers, massifs méditerranéens, lauriers rose et blanc.

Vélos et bornes électriques

Si le stationnement est maintenu avec 10 places de parking à accès contrôlé, dont une réservée aux PMR, l’accessibilité du site, situé sur le tracé du nouveau tram’bus, est renforcée avec une plus grande place donnée aux mobilités douces. Des arceaux vélos vont ainsi prochainement être mis en place sous la coursive, tandis que le parking va être équipé d’une borne de recharge avec deux prises pour véhicules électriques. Des bornes escamotables et une barrière amovible permettront le contrôle des entrées et sorties des véhicules avec un accès traversant pour les secours.

Des consommations réduites de plus d’un tiers.

_________

UN EXEMPLE DE COGÉNÉRATION

_________

Lors de deux journées dédiées aux professionnels (collectivités et entreprises) en novembre dernier, GRDF/Engie a présenté l’ensemble des procédés innovants du site et notamment le nouveau système de cogénération de chaleur installé au complexe Pablo Neruda. Vertueux, ce système permet de produire, à partir de la récupération de chaleur, de l’électricité qui sert au fonctionnement de l’établissement et est réinjecté dans le réseau.

SOUS LES FEUX DES PROJECTEURS

_________

Des mâts avec projecteurs orientables éclairent les différents espaces. Un panneau d’affichage rétro éclairé dédié à la programmation du théâtre Christian Liger va être installé prochainement en limite du parvis et de la rue du Cirque Romain.

Des installations thermiques performantes.

Wilfrid-Nebout_NIMES

Wilfrid Nebout,

Directeur des activités opérationnelles Ouest Provence Engie Solutions.

_________

Comment allez-vous estimer la performance du bâtiment ?

La nature même du contrat qui nous lie à la Ville est d’assurer une continuité entre la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance de solutions d’amélioration de la performance énergétique de Pablo Neruda, du Carré d’Art et du Musée des Beaux-Arts. Une fois les travaux réalisés par notre groupement, nous nous chargeons pour les 8 prochaines années, de l’exploitation des installations techniques avec pour but de tenir nos objectifs de performance énergétique et de confort des usagers, l’un ne devant pas se faire au détriment de l’autre.

Concrètement comment cela se passe-t-il ?

Plus de deux cents sondes permettent de suivre en temps réel les paramètres de température, d’hygrométrie, de taux de CO2 ou encore de chloramines suivant les zones équipées et d’interagir sur les équipements techniques correspondants. Au-delà des travaux d’optimisation et de rénovation, la réussite d’un tel contrat nécessite un gros investissement de nos équipes en phase de démarrage, une rigueur dans le suivi des performances, une forte collaboration avec nos interlocuteurs de la Ville sans oublier une nécessaire sensibilisation des occupants aux enjeux de la démarche.

Share This