LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes
ACCUEILDOSSIERS > Mémento de l’électeur

Mémento de l’électeur

Pas encore inscrit sur les listes électorales ? Pas là au moment du scrutin des municipales ? On vous propose un compte à rebours pratique pour y voir clair et exercer sereinement votre devoir de citoyen.

photographie, tourisme, Nimes

INTERCOMMUNALITÉ : ON VOTE AUSSI LES 15 ET 22 MARS
Lors de l’élection des municipales, les bulletins de vote présenteront les listes des prétendants à la mairie et à Nîmes Métropole. Le développement économique et commercial, à travers notamment la gestion des zones d’activité, le schéma de cohérence territoriale, la collecte et le traitement des déchets, l’eau potable et l’assainissement, l’habitat et la politique du logement, le haut débit, les mobilités et transports en commun constituent ses missions historiques. Depuis deux ans, elle a repris les compétences de l’eau pluviale et notamment de la protection contre les inondations (réseaux et cadereaux).
Le saviez-vous ? La salle de musiques actuelles Paloma et la piscine Nemausa dépendent aussi de Nîmes métropole.

7 février : c’est la date limite pour vous inscrire sur les listes électorales de votre commune de résidence, qu’elle soit principale ou secondaire, si vous n’y figurez pas déjà ou si vous en avez déménagé. Toute personne âgée de 18 ans et plus, de nationalité française ou ressortissante européenne, peut le faire jusqu’à cette date butoir. Condition : habiter à Nîmes ou y payer ses impôts locaux depuis au moins deux ans. La démarche se fait en ligne sur nimes.fr. Vous pouvez également y vérifier si vous êtes inscrit à partir de vos informations nominatives. Quelques cas particuliers peuvent justifier une inscription ultérieure, comme les mutations professionnelles, ou les personnes recouvrant leurs droits civiques après une période de détention. Sans oublier les jeunes qui acquièrent la majorité jusqu’à la veille du scrutin : ils sont inscrits d’office. Depuis 2018, c’est l’INSEE qui gère les 44 millions d’électeurs en France et listes électorales et vous attribue un identifiant national d’électeur.
8 février : dernier conseil municipal de la mandature.
Dès la mi-février : les nouveaux inscrits, les personnes qui ont changé d’adresse et les ressortissants européens reçoivent leur carte électorale dans leur boîte aux lettres. Ils pourront l’utiliser pour tous les scrutins au suffrage universel direct.
2 mars : début de la campagne officielle. Les candidats peuvent placarder leurs affiches sur les panneaux électoraux installés devant les bureaux de vote. Chaque électeur reçoit les «professions de foi» dans sa boîte. Plus de 87 000 envois sont effectués.
10 mars : arrêt officiel des listes électorales. Le nombre d’électeurs est établi.
15 mars : premier tour de l’élection. Les 84 bureaux de vote vous accueillent de 8h à 18h. Vous ignorez où est le vôtre ? Sur nimes.fr, vous le saurez en renseignant votre adresse. Vous n’avez pas reçu votre carte électorale ou ne parvenez pas à mettre la main dessus ? Une pièce d’identité avec photo peut suffire. Seules les listes ayant obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés peuvent se maintenir au deuxième tour. Les candidats d’une liste qui a obtenu au moins 5 % sans se maintenir, peuvent rejoindre une autre liste.

22 mars : deuxième tour, dans les mêmes conditions. La liste qui fait le score le plus important emporte la moitié des sièges à laquelle s’ajoute l’attribution des sièges restant répartis proportionnellement selon les scores de toutes les listes ayant obtenu plus de 5 % des suffrages exprimés.
Au plus tôt le 27 mars et au plus tard le 29 mars, l’assemblée se réunit pour la première fois, convoquée par le maire sortant. Dès lors, les pouvoirs de ce dernier cessent et c’est le conseiller municipal le plus âgé qui préside l’assemblée. Les 59 conseillers votent à la majorité absolue pour élire le Maire et ses adjoints. Si aucun candidat n’a obtenu la majorité absolue après deux tours de scrutin, un troisième tour est organisé et l’élection a lieu à la majorité relative. En cas d’égalité des suffrages, c’est le candidat le plus âgé qui est choisi.
Les jours suivants sont en général fixées par arrêtés les délégations des conseillers.
Mi avril : l’assemblée de Nîmes Métropole se réunit pour élire son président et ses vices présidents. Nulle commune ne peut dépasser plus de 50 % des sièges ni être non représentée.
Les institutions peuvent désormais fonctionner : ces étapes doivent s’enchainer rapidement afin de ne pas entrainer de retard dans la gestion des affaires communales et intercommunales.

105

élus communautaires, dont 52 issus du scrutin municipal nîmois.

_________

« Si vous n’êtes pas inscrit sur les listes, vous ne pourrez pas voter aux élections. L’inscription est une démarche volontaire, elle n’est pas réalisée d’office sauf pour les jeunes devenus majeurs. »

Hervé Baldyrou,
responsable du service Élections.

_________

Le Conseil municipal est élu au suffrage universel direct tous les 6 ans.

_________

Il existe deux styles de Marianne (hautement symboliques) : celle portant un bonnet phrygien, connotant l’acte révolutionnaire, et celle, plus paisible inspirée de Cérès, divinité romaine (notre photo) de l’agriculture, de la fertilité et des moissons.

VOUS SEREZ LOIN DE NÎMES LE JOUR DU SCRUTIN ?
Désignez la personne qui votera à votre place par une procuration. Deux conditions : elle doit voter aussi à Nîmes et ne pas avoir une autre procuration établie en France (en revanche, elle peut en avoir une établie à l’étranger). N’attendez pas la bousculade des derniers jours pour y penser.
Plus d’info sur nimes.fr

MUNICIPALES : un scrutin de liste majoritaire à deux tours avec représentation proportionnelle.

SUITE DU DOSSIER

Share This