LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes
ACCUEILDOSSIERS > Ma mairie au quotidien

Ma mairie au quotidien

Nîmes, par la taille de sa population, est classée 18e parmi les 36 000 communes de France. En conséquence, la mairie est un acteur majeur de la cité : elle gère 471 bâtiments et équipements et emploie quelque 2 200 agents au service des Nîmois et de la population. Le volume de ses investissements et de ses achats en fait aussi un agent économique local. Qu’elles soient obligatoires ou facultatives, les compétences communales croisent obligatoirement votre quotidien.

photographie, tourisme, Nimes

La mairie gère les 84 écoles nîmoises.

 Mon parcours de vie, mon identité

Au plus près des habitants, c’est la mairie qui depuis 1793 rédige les avis de naissances, les reconnaissances d’enfants, les avis de décès, qui publie les bans et célèbre les mariages, et désormais les PACS. Cartes d’identité, passeports, certificats d’état civil sont établis aux guichets municipaux, le maire remplissant le rôle d’officier d’état civil. Accompagner les familles endeuillées dans les formalités d’inhumation dans les cinq cimetières communaux fait aussi partie de ses missions. Les archives municipales disposent des documents d’état civil jusqu’à 1907, ce qui aide les particuliers à établir leur généalogie.

Mes enfants, mes parents

Le secteur de la petite enfance et de l’éducation constitue le poste budgétaire le plus important de la mairie : 35 crèches, haltes-garderies et jardins d’enfants gérés en direct ou subventionnés pour plus de 1 000 places, 83 écoles publiques maternelles et primaires dans lesquelles sont organisés les accueils périscolaires, la restauration et le sport scolaire, et employés des personnels qualifiés (ATSEM, éducateurs de jeunes enfants, sportifs, animateurs…). Pour les jeunes, il existe à Nîmes le Conseil Municipal des Jeunes et un service dédié, ainsi que des aides. Côté seniors, la solidarité communale joue son rôle à travers l’instruction de l’aide sociale légale qui leur est réservée et le service d’animation et de sorties proposées par l’Office des Seniors et le Centre Communal d‘Action Sociale.

Mon logement, ma rue, mes espaces publics

L’urbanisme, réglementé à travers un Plan local d’urbanisme, dresse les contraintes et les ambitions du territoire pour le futur en accord avec les plans d’urbanisme supra-communaux. C’est auprès de ma mairie que je dois effectuer mes démarches telles que permis de construire, autorisation de travaux en cas d’agrandissement ou transformation de ma propriété. Mon logement est insalubre ou menace ruine ? Le maire, officier de police judiciaire, est mon interlocuteur actif pour intervenir. C’est la mairie aussi qui prend soin de la propreté et des parcs et jardins.

Ma circulation, mon stationnement

Chaque jour, j’emprunte la voirie communale. Un poste lourd de dépenses, car il faut y aménager ou réparer trottoirs, voies cyclables, îlots de réduction de vitesse, candélabres, feux et panneaux… zones 30 ou de rencontres permettent à chaque utilisateur d’y circuler en sécurité. Quand je vais au centre-ville, je me gare en surface ou dans un parking souterrain : c’est la mairie qui réglemente le stationnement. La circulation, c’est aussi la qualité de l’air que je respire : une responsabilité collective de plus.

 

Mes loisirs, mon bien-être

Ils sont pris en considération via les rendez-vous festifs organisés par ma Ville ou son action culturelle : que je me rende à la bibliothèque, au musée, au théâtre, que je m’inscrive au conservatoire de musique ou à l’école supérieure des beaux-arts, c’est la mairie qui déploie ces services. Un jogging aux jardins de la Fontaine ? Un tour à la patinoire, à la piscine ? Une activité sportive en gymnase, terrain de sport, ou à la maison des associations ? C’est encore elle qui le rend possible. Enfin, son plan local de santé diffuse des messages et actions de prévention auprès des publics les plus vulnérables.

Mes liens de solidarité et de proximité

La cité, plus qu’un espace urbain, est un lieu où s’organise la solidarité. À travers son Centre Communal d’Action Sociale, la ville propose un accompagnement dans les démarches : trouver une aide vacances , un logement social, obtenir un secours d’urgence… Dotée de quartiers prioritaires, Nîmes assure une présence de proximité dans ces derniers, par des aides au secteur associatif, ses espaces publics numériques et ses centres socio culturels et sportifs. Bien au-delà, elle est partie prenante active du renouvellement urbain de ces quartiers et verse nombre de subventions.

Ma protection

La Police municipale assure surveillance sur la voie publique, prévention de la délinquance, sécurité routière, interventions diverses en lien avec les services de police nationale et de gendarmerie. La vidéoprotection renforce le dispositif. Face aux inondations ou aux risques majeurs, ma commune m’informe et organise la prévention. Son budget participe obligatoirement chaque année au service départemental d’incendie et de secours.

Mon économie locale

Pour doper l’attractivité du territoire, la ville, classée station de tourisme depuis 2017, a conservé la compétence du tourisme. D’affaires ou de loisirs, cette clientèle venue d’ailleurs représente un levier économique. Par ailleurs, de nombreux emplois induits découlent de l’activité de ma mairie, elle-même employeur. Travaux publics, restauration scolaire, achats et prestations de service sont autant de ressources injectées dans l’économie et l’agriculture locale dans le respect des règles de la commande publique. Si je suis commerçant ou vendeur ambulant, j’ai aussi affaire à la mairie si je veux installer une terrasse sur l’espace public, une bodéga, poser une enseigne, organiser un vide grenier…

Plus de 200 équipements sportifs municipaux.

Une Police Municipale à vos côtés.

SUITE DU DOSSIER

Share This