LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes
ACCUEILQUARTIERS > Costières > L’association Tremplin développe son activité

L’association Tremplin développe son activité

La friperie d’insertion créée chemin du Capouchiné après les inondations de 1988 a soufflé ses trente bougies et ouvert trois autres boutiques, deux rue de la République et une au Chemin Bas d’Avignon.

Jean féminin, sac, paire de chaussures à 2 €, boîte de Légo à 1 € : au Tremplin,

on trouve toujours son bonheur à des prix défiant toute concurrence. Fidèle, la clientèle aime venir flâner dans les rayons à l’affût de la bonne affaire. Mamans du quartier, étudiants soucieux de leur budget comme de l’avenir de la planète, ou porte-monnaie plus fortunés alliant achat utile et bonne action, toutes les raisons sont bonnes pour fréquenter ce lieu au service de l’emploi. Depuis 30 ans, l’association d’insertion et d’économie circulaire Le Tremplin se donne en effet pour mission d’accompagner les personnes ayant besoin d’un coup de pouce : à travers des activités de tri, de remise en état et de vente de vêtements et produits de seconde main. 16 salariés y sont accueillis sur les quatre structures. Le siège historique, situé 2 bis chemin de Capouchiné, est dédié à l’activité de tri.

Économie circulaire et solidaire

Les dons déposés par les particuliers (ou les bibliothèques, écoles…) dans le bac situé dans le portail sont épluchés sur de grandes tables, triés par saisons. En fonction de leur état, s’il s’agit de vêtements de marques, ils sont destinés soit à la mise en vente dans la boutique « petit prix » de Capouchiné, où tout est à 2 € (les jouets sont à 1 €), soit à la permanence du Chemin Bas d’Avignon, soit à la boutique plus « haut de gamme » (de 5 à 40 €) du 32 rue de la République. Dans ce dernier cas, ils seront lavés dans l’atelier blanchisserie puis repassés et étiquetés. La vitrine est changée tous les jours, pour attirer le chaland et former les salariés aux techniques de vente. En juin dernier, l’éco boutique du Tremplin a ouvert en face, au n° 35 : on y trouve des meubles neufs en carton* ou en palettes, commode, chevet, vaisselle ou table de salon. Un succès.

Les prix des meubles vont de 10 € à 45 €, on se les arrache. Un partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie a permis de créer une formation de vendeur conseiller commercial de trois mois réservée aux salariés du Tremplin. Suite à leur passage au Tremplin, la plupart des salariés sautent de plain-pied dans la vie active.
*conçus par les associations d’insertion Solid-éco, ACEE ou CLED.

Pour en savoir plus
2 bis chemin de Capouchiné : boutique ouverte du lundi au vendredi. www.letremplin-nimes.fr

Helene-Calland_NIMES 

« Nous recyclons 80 tonnes de vêtements et 10 tonnes d’objets par an, avec un minimum de déchets. Notre activité de solidarité s’apparente à celle d’une PME, nous voulons rester une petite structure à taille humaine. »

Hélène Calland,
Directrice de l’association.

_________

Share This