LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes
ACCUEILDOSSIERS > AU SECOURS, je suis parent

AU SECOURS, je suis parent

Aujourd’hui la « Famille » traditionnelle connaît des évolutions qui modifient le rôle des parents : divorces, séparations, familles recomposées, mixtes, monoparentales… Si le fait de devenir parent est un beau défi à relever, certains passages dans l’exercice de la fonction parentale peuvent s’avérer compliqués. Ces moments de remise en question peuvent encourager la recherche d’aide et de soutien auprès de professionnels compétents. Ces spécialistes les accompagnent dans la compréhension de leur rôle de parent afin de favoriser le développement des enfants.

photographie, tourisme, Nimes

Même si le cœur de ces compétences est gérée par de nombreuses institutions à l’instar de la CAF, le Département ou encore l’État, la Ville a souhaité venir en appui de ces dernières en mettant en place ses propres actions. Les professionnels de la petite enfance ont ainsi une place centrale auprès des parents et de leurs enfants. En effet, quel parent ne s’est jamais interrogé autour des questions de la propreté, des limites, ou encore de la nutrition ? Des projets d’établissement sont mis en place dans les quatre crèches municipales avec l’aide de professionnels : éducatrices de jeunes enfants, psychologues, pédiatre, diététicienne. Chacun d’eux propose des actions à destination des parents afin de favoriser les échanges. Autre initiative, les classes de toute petite section labélisées qui accueillent les enfants de deux ans et leurs parents. Ici pas d’ATSEM mais des auxiliaires de puériculture qui accompagnent l’enseignant. Nîmes en compte quatre dans les écoles Courbet, Wallon, Vaillant et Pont de Justice. Les parents sont partie prenante de la scolarité de leurs enfants et participent à son adaptation. Les enfants sont accueillis durant une année à l’école sur un temps défini pour progressivement y passer la matinée complète.

Des structures adaptées

Il existe également de nombreuses structures adaptées aux problématiques modernes des parents, tenant compte du contexte familial et de l’âge de l’enfant. Ainsi la Ville subventionne cinq Lieux d’Accueil Enfants Parents dans les quartiers, dont 2 gérés par l’École des parents. Cette dernière est également soutenue par la Ville. Elle a pour but d’accompagner les parents dans l’exercice de leur fonction en offrant des lieux de rencontre, d’échange et de réflexion.

« La parentalité est un sujet qui rassemble. »

Marie-Pierre Husson
Coordinatrice de l’École des Parents.

_________

60 000 €

sont alloués à l’aide à la parentalité dans les crèches municipales pour l’intervention des psychologues et de la pédiatre.

_________

1 965 021 €

de subventions de la Ville pour les structures d’aide à la parentalité : soutien à la parentalité dans les crèches associatives, Lieu d’Accueil Enfant Parent, Relais d’Assistance Maternelle et actions ponctuelles.

_________

115
auxiliaires de puériculture et CAP petite enfance
4
puéricultrices.

_________

4
classes de toute petite sectionlabélisées (pour les enfants de 2 ans).

_________

psychologues et pédiatre au service des crèches municipales 13 éducatrices de jeunes enfants.

_________

5
Lieux d’accueil enfants parents subventionnés par la Ville.

_________

SUITE DU DOSSIER

Share This